Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 12:56

 

Ce texte parle d'une technique simple de médecine naturelle que chacun peut appliquer et qui pourra sauver des vies en cas d'urgence médicale en général et cardiaque en particulier.

 

Témoignage d'Éric Tournier:

 

Il y cinq ans ma mère a fait une grave attaque cardiaque et a du être hospitalisée en urgence dans la grande clinique spécialisée de cardiologie des Bouches du Rhône, la Casamance.

 

Je suis naturopathe, spécialiste en thérapies quantiques à Cassis et j'étais à cette époque au courant de la toxicité des dents dévitalisées. Ma mère ne voulait toutefois pas enlever ses dents dévitalisées, alors je la maintenais en forme avec diverses méthodes de médecine naturelle.

 

Mais un jour la crise cardiaque est arrivée. Il me sembla alors nécessaire de lui enlever au plus vite ses dents dévitalisées. J'ai donc pris en urgence rendez vous avec un dentiste qui devait les lui enlever car ce sujet dentaire n'intéressait apparemment pas ses grands cardiologues.

 

Il fallait donc la faire sortir de sa clinique pour que cela puisse se réaliser. Persuadés que sans eux, pas de salut, les cardiologues ont tout fait pour s'opposer à la sortie de ma mère car elle restait toujours très faible depuis son attaque cardiaque. Ils prévoyaient probablement de la laisser sous perfusion pendant encore un certain temps puis de l'opérer. Mais je voyais que malgré son hospitalisation et ses perfusions, son état de santé se dégradait dangereusement depuis plusieurs jours. Je pense qu'elle serait morte. Âgée de 68 ans à l’époque on m'aurait alors sorti le refrain classique que tout avait été tenté pour la sauver.

 

J’ai convaincu alors ma mère de sortir de l'hôpital pour se faire enlever ses dents dévitalisées même si ces dents ne lui faisaient pas mal. Nous dûmes signer une décharge au grand dam des médecins et elle put alors sortir.

 

De retour à la maison elle refit encore une attaque cardiaque. Je fus à deux doigt de rappeler le Samu ce qui aurait contrarié le rendez vous prévu chez le dentiste, quelques jours plus tard. Il fallait absolument tenir jusqu'au rendez vous salvateur. Quand tout cela s'est passé, le Dr Darmon était alors chez moi et avait accepté d'y rester le temps que ma mère soit rétablie. Et heureusement car avec certaines techniques, il a rapidement jugulé cette attaque cardiaque que je ne savais pas moi-même juguler avec les techniques naturelles dont je dispose.

 

Le jour du rendez-vous dentaire, quelques dents dévitalisées furent extraites. Pas toutes, juste celles qui furent identifiées par le Dr Darmon comme étant les plus toxiques et en rapport avec son affection cardiaque. Il lui a suffi de passer sa main devant les dents et de ressentir lesquelles étaient les plus empoisonnantes.

 

Quelques soins énergétiques furent faits le lendemain des extractions et dès le lendemain, je peux dire qu'elle était quasiment guérie de ses problèmes cardiaques. Elle avait retrouvé un bon teint et sa douleur cardiaque avait quasiment disparue. Nous étions sortis de la situation d'urgence.

 

Ma mère, qui avait compris l'avertissement, fit enlever ensuite toutes les autres dents dévitalisées dans les semaines qui suivirent. Une douleur résiduelle au cœur disparut d'ailleurs avec les dernières dents dévitalisées extraites et sa vitalité s'en retrouva encore accrue. Depuis, ma mère a retrouvé plus de vitalité qu'elle n'en avait avant même son attaque cardiaque et n'a plus pris aucun médicament pour le cœur depuis sa sortie de la clinique.

 

J'ai bien eu la preuve ici avec ma mère du caractère essentiel des dents dévitalisées et de la priorité de les enlever sur toutes les techniques de cardiologie conventionnelle mais aussi de thérapies naturelles que je pratique.

 

Si j'ai pris le risque de sortir ma mère du service d'urgence cardiologie de l'hôpital, c'est aussi parce que j'avais alors le Dr Darmon à mes côtés et que j'avais eu l'occasion de voir ce qu'il savait faire. Je lui avais montré auparavant quelques patients dont j'avais du mal à améliorer la santé. Il y avait par exemple une dame qui était toujours très fatiguée, avec un mal être permanent, avec des nausées et des vertiges et qui avait passé des années à consulter les spécialistes de la région. Elle n'avait pourtant pas de dents dévitalisées et n'en avait jamais eu. Le cas était donc plus subtil qu'un autre. Le Dr Darmon l'ausculta et suspecta une cavitation dans une zone de dent de sagesse qu'elle avait fait extraire jadis. Il traita cette zone, lui fit quelques soins ayurvédiques et la patiente retrouva le soir même une santé qu'elle avait perdu depuis des années. J'avais alors compris qu'il n'était à l'évidence pas qu'un dentiste qui parle de toxicité de dents dévitalisées.

 

Vous pouvez me téléphoner si vous le désirez pour confirmer l'authenticité de mon témoignage.

 

Eric Tournier

 

04.42.01.32.36

 

cimdcassis@free.fr

 

Commentaires du Dr Darmon.

 

La crise cardiaque fait partie des plus importantes causes de mortalité aujourd'hui.

 

Cette dame était entre la vie et la mort et restait en grand danger, même à l'hôpital. Son fils a pris cette décision de sortie qui se révéla après coup une bonne décision.

 

C'était très risqué certes, mais il faut savoir parfois prendre des risques pour éviter un risque encore plus grand. L'essentiel est de savoir discerner quels sont les risques les plus grands dans la vie. J'ai bien compris, depuis longtemps, que conserver en bouche des dents dévitalisées est un très grand risque pour la santé dont peu de personnes ont pourtant conscience. Même dans une situation d'urgence médicale, j'ai encore pu constater que de les enlever est la meilleure chose à faire.

 

Je vais maintenant vous expliquer ce qui a permis de juguler les crises cardiaques multiples de cette dame, crises qui sont revenues alors qu'elle était rentrée chez elle en attendant le rendez-vous salvateur chez le dentiste. Cela pourrait vous être très utile un jour car certaines méthodes utilisées dans son cas, sont faciles à appliquer et pourraient bien suffire, comme elles lui ont suffi. La première fois, j'ai quand même avant toute chose, fait de l'acupuncture pour supprimer sa récidive de crise cardiaque. Mais, par la suite, cette dame a géré toute seule ses autres récidives de crises cardiaques sans que j'ai besoin d'intervenir. Et c'est en cela que c'est fort intéressant pour vous cher lecteur car vous aussi pourrez appliquer les mêmes techniques.

 

Dès que des douleurs cardiaques arrivaient, j'avais expliqué à la patiente d'appliquer de l'huile essentielle de thym sur les collets de ses dents dévitalisées, avec un coton tige tout simplement. C'est une technique de réflexologie dentaire. J'avais aussi demandé d'utiliser un piezzo, un petit appareil qui envoie de la piezzo électricité, sur les points douloureux qui apparaissaient sur la poitrine quand une crise cardiaque revenait. Je lui avais aussi demandé d'augmenter l'amplitude de sa respiration. Avec ces trois conseils très simples, elle a pu juguler seule ses récidives de crises cardiaques pendant les quelques jours qui la séparait de l'extraction salvatrice. A vrai dire j'en étais moi-même étonné et c'est bien pourquoi je suis quand même resté chez elle au cas où cela n'aurait pas suffi. Mais, à mon grand étonnement, cela a suffi et, toute seule, elle a pu jugulé ses crises qui revenaient sans même avoir besoin de mon acupuncture. Certes j'ai profité de ces jours à ses côtés pour lui faire des soins qui la remontaient en énergie mais, lors de ses crises qui revenaient, elle s'en est sortie seule. Je trouve donc que cette information vaut son pesant pesant d'or.

 

Pour se procurer un appareil piezzo facilement , il y a par exemple le biopiezzo qu'on trouve chez divers enseignes, notamment sur internet et qui se nomme aussi Acupuncto, quand il est vendu par la société Auris. Il est alors encore moins cher en plus (40 euros) . C'est à mon avis un outil à posséder absolument avec l'huile essentielle de thym pour les urgences cardiaques qui sont très souvent en lien avec les dents dévitalisées même si personne ne le sait dans le corps médical. Cela n'empêche pas de posséder aussi le zappeur d'Hulda Clark qui me semble toutefois moins adapté pour les urgences vitales, même si c'est aussi un bon appareil. Tous ces appareils me semblent complémentaires mais pas aussi importants toutefois que faire enlever les dents dévitalisées.

 

Cette histoire me montre encore une fois que même en situation d'urgence, traiter la cause est toujours le plus efficace.

 

J'ai appris dernièrement que le laboratoire Pranarom avait fait un petit complexe d'huiles essentielles sous forme de gel, qui se nomme Buccarom. On peut appliquer facilement ce gel sur les gencives des dents dévitalisées avec le doigt. Il semble que lui aussi permettrait de faire de la réflexologie dentaire en supprimant des symptômes à distance, mieux même que d'appliquer du Neem (dont j'ai déjà parlé dans d'autres textes), m'a dit une patiente. C'est peut-être plus pratique aussi que d'appliquer de l'huile essentielle de thym avec un coton tige car les huiles essentielles, sont toujours un peu délicates à utiliser car très fortes aussi et il faut quand même faire un peu attention. Buccarom peut se commander en pharmacie. Si vous avez des dents dévitalisées, achetez-en et frictionnez les gencives de vos dents dévitalisées avec. Vous verrez bien, si vous vous sentez mieux, ceci confirmera alors que vos dents dévitalisées vous empoisonnent.

 

Un petit mot sur Eric Tournier qui est un exemple si rare qu'il mérite d'être étudié. C'est un passionné par les médecines naturelles. Il possède chez lui un véritable centre de revitalisation, avec des appareils performants. Il est de plus expert en nutrition saine même si nous ne sommes pas d'accord sur tout. Contrairement à beaucoup de thérapeutes qui font des médecines naturelles parce qu'ils n'ont pu faire d'études de médecine conventionnelle, lui, a abandonné ses études de médecine après plusieurs années qui avaient été pourtant passées avec succès, car il a pris conscience très tôt des effets secondaires toxiques de cette médecine moderne qui s'est très éloignée de la nature. Une médecine qui certes sauve des vies, notamment dans les urgences, mais fabrique aussi à la pelle des grabataires et des handicapés. Alors qu'il était étudiant en médecine, il a intégré l'école de naturopathie de P.V Marchesseau. C'est une décision qui aurait pu paraitre folle mais qui était en réalité très courageuse. Je ne connais personne qui l'ait faite jusqu'à présent, à part lui. C'est à l'évidence quelqu'un qui sait prendre des risques pour prendre la voie de la vérité quand il l'identifie. Quand on sait ce que gagne un médecin aujourd'hui en grande partie grâce aux remboursements de la sécurité sociale, il fallait vraiment être un passionné de la santé naturelle pour faire un tel choix qui le priverait de cette manne financière.

 

En plus de la naturopathie, Eric Tournier a ensuite acquis toutes sortes de techniques de médecines naturelles et a toujours été à la recherche des causes véritables des maladies. C'est ainsi qu'il découvrit le problème des dents dévitalisées, un jour à travers les travaux de Hulda Clark et un stage qu'il fit avec elle. Hulda Clark considérait le problème des dents dévitalisées comme un problème majeur. Depuis qu'il a pris conscience lui aussi de cela, il en parle à tous ses patients. Il est en cela un exemple à suivre comme l'étaient quelques rares autres médecins courageux en France comme Le Dr J.G. Thomas (célèbre acupuncteur à Grasse, aujourd'hui à la retraite) et feu le Dr Loizillon (célèbre homéopathe à Pont Saint Esprit) qui avaient bien vu que les patients qui acceptaient de se débarrasser de leurs dents dévitalisées, guérissaient bien mieux que tous les autres.

 

Pour l'anecdote, je suis en ce moment en procédure (qui dure...) pour demander à exercer à nouveau après une longue période d'interdiction d'exercer à cause du Conseil de l'Ordre. Je viens d'ouvrir un courrier du Président Couzinou qui a lu apparemment mes textes sur internet. Après avoir donné préalablement un avis défavorable à ma reprise d'activité, il écrit dans ce dernier courrier:

 

"Nous notons dans ces écrits que le Dr Darmon ne s'est pas amendé concernant les pratiques qui lui étaient reprochées à l'occasion de sa radiation" ( la pratique dont il parle étant de proposer jadis à mes patients malades d'extraire leurs dents dévitalisées) .

 

Quelle misère spirituelle... Tant de persévérance à persécuter une pratique qui pourrait guérir mieux que tout des millions de personnes rien qu'en France. La France est le pays qui a le plus de malades et le plus de dent dévitalisées, par habitant d'Europe, comme par hasard. La France qui est ruinée de devoir soigner des millions de malades que les dentistes pourraient guérir mieux même que les médecins s'ils le voulaient, en enlevant tout simplement la mort qu'ils ont eux même installée dans les bouches. Mais l'orgueil rend aveugle. On préfère alors généralement aller jusqu'au bout de sa folie plutôt que de reconnaitre ses erreurs et reprendre le chemin de la vie. Et cela quitte à entrainer toute une civilisation qui fait souvent aveuglément confiance en ses institutions sanitaires, dans la dévitalisation et la mort. Ma foi mes collègues du Conseil de l'Ordre ne sont pas les seuls à agir ainsi, les experts du nucléaire font pire encore. Au japon, malgré l'accident de Fukushima, ils veulent même remettre les centrales nucléaires en fonction. En France, nos experts n'imaginent même pas de les arrêter même si elles pourraient nous tuer encore plus sûrement que tout. Décidément, ceux qui se disent expert font parfois tout le contraire de ce qu'il faudrait faire.

 

Petite devinette d'actualité pour finir.

 

Ils jeunent le jour et mangent la nuit, alors qu'il faudrait faire le contraire car ils croient suivre le message de Dieu mais c'est celui de Satan en réalité. L'anagramme de leur religion le confirme d'ailleurs dans la langue des oiseaux. Qui sont-ils ?

 

drbrunodarmon@yahoo.fr

 

 

source http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-urgence-vitale-cardiaque-resolue-par-extraction-de-dents-devitalisees-108435737.html 

Partager cet article

Repost 0
Published by dents-devitalisees