Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 11:59

Ce texte va faire des révélations hallucinantes dans le domaine de la santé et de la spiritualité. Mais tout d’abord, je défie qui que ce soit de pouvoir présenter un témoignage de guérison aussi percutant que celui que vous allez lire maintenant, grâce à une autre technique que celle de faire enlever les dents dévitalisées. Il s’agit de la guérison de tous les membres d’une même famille (six personnes) et de leur ostéopathe.

J’ai 73 ans. Mon mari de 76 ans était jadis si épuisé, et avait tant de douleurs dans le corps qu’il ne pouvait plus rien faire. Il a retrouvé aujourd’hui santé et vitalité après avoir fait enlever toutes ses dents dévitalisées. Par la suite, il a eu très mal au dos mais ses douleurs ont disparues avec des injections dans les os des mâchoires, là où il avait eu des extractions dentaires. Aussi, le Dr Darmon me fit totalement disparaître une douleur d’arthrose de mon pouce avec deux piqûres dans les gencives alors que je ne pouvais presque plus utiliser ma main. Ses conseils d’enlever toutes les dents dévitalisées et de faire ses piqûres ont sauvé quasiment mon frère qui était un peu comme mon mari. Il a dû aussi enlever ses dents de sagesse incluses. Il a ainsi pu reprendre son travail d’avocat. Sa femme enseignante et naturopathe a aussi retrouvé suffisamment de santé pour pouvoir enfin voyager comme elle le souhaitait après avoir enlevé toutes ses dents dévitalisées et fait quelques piqûres (NLDR : grave fibromyalgie). Sa fille a fait de même et a pu enfin stopper ses neuroleptiques. Son beau-frère qui était un peu comme mon mari a aussi retrouvé la santé en enlevant seulement toutes ses dents dévitalisées, il en est de même pour le kiné-ostéopathe de sa femme qui avait pourtant tout essayé avant disait-il, sauf d’enlever ses dents dévitalisées.

Mme Maffre, tel 06 13 13 87 19 email : emaffre@sfr.fr

Enlever les dents dévitalisées des malades qui en possèdent permet de les guérir mieux que tout. Cette affirmation n’est pas sans fondement mais le résultat d’une enquête sérieuse auprès de plusieurs médecins et cliniques qui étaient connus pour leurs résultats thérapeutiques exceptionnels. Le grand paradoxe est qu’en France, personne quasiment n’en parle, même les grands noms de la médecine naturelle. C’est vraiment navrant que cette solution efficace soit si peu connue d’autant plus qu’il y a de plus en plus de malades.

La dentisterie académique ne s’y intéresse pas non plus. C’est assez incroyable mais c’est ainsi. La principale explication est que l’on remet en question le dogme que la dent dévitalisée est un grand progrès médical. A partir de là, tout ce qui pourrait faire comprendre qu’elle apporte des problèmes de santé, n’intéresse personne dans la profession. En dévitalisant une dent, on considère qu’on sauve une dent qu’on aurait sinon du extraire. Ce n’est bien sûr pas totalement faux. Alors les éventuels problèmes liés à ce grand progrès ne peuvent qu’être secondaires, un peu comme les effets secondaires des médicaments qui sauvent des vies.

La dévitalisation dentaire est devenue si courante aujourd’hui que la remettre en question serait un peu comme remettre en question la vaccination en médecine, qui elle aussi a quelques effets secondaires certes mais sauve tellement de vies, paraît-il. Pourtant la vaccination pourrait bien être pour certains, la première cause des autismes et maladies graves des petits enfants. Mais tout comme la médecine refuse de voir les inconvénients des vaccins, la dentisterie refuse de voir ceux des dents dévitalisées. On estime que la balance bénéfice/inconvénients est toujours favorable.

Je ne me suis pas assez penché sur les vaccins pour avoir des certitudes sur le sujet même si j’ai eu des témoignages très inquiétants de la part de mamans d’enfants autistes. Il semble que les vaccins actuels, dans la mesure où ils associent plusieurs souches de différents germes et contiennent certains adjuvants extrêmement toxiques, n’ont rien à voir avec les vaccins de jadis et sont extrêmement toxiques surtout s’ils sont injectés aux bébés ou aux jeunes enfants. Même certains grands noms de la médecine se positionnent aujourd’hui contre les vaccins, au moins en partie, comme le cancérologue et le professeurJoyeux http://clic2.sante-nature-innovation.fr/t/EQ/C3w/DBM/AA77zQ/AAT2Tw/NDQ0MXxodHRwOi8vcGV0aXRpb24uaXBzbi5ldS9wZW51cmllLXZhY2Npbi1kdC1wb2xpby9tZXNzYWdlLnBocD91dG1fc291cmNlPUpPWUVVWCZhbXA7dXRtX21lZGl1bT1wZXRpdGlvbiZhbXA7dXRtX2NhbXBhaWduPTIwMTUwNS0xOS1sYW5jZW1lbnRfVkRU./AQ/sFK2

Mais pour le cas de la dent dévitalisée, je n’ai plus de doute. Introduire un organe mort (donc putrescible) dans le corps vivant provoque toujours à long terme des effets terribles sur la santé. Il aurait été préférable d’extraire plutôt cette dent et la remplacer par une prothèse amovible.

Cette affirmation est plus que dérangeante pour la dentisterie moderne qui a fait de la dévitalisation dentaire son grand progrès du XXème siècle. Un progrès d’ailleurs dans la même ligne que nombre d’autres progrès de la médecine moderne. Tout ce qui supprime au plus vite la douleur et le gène est une bonne chose, quelque que soit la façon dont on s’y prend.

Compte tenu de cette logique, la dent dévitalisée est effectivement un progrès médical. Mais pourtant quand on l’enlève, les malades guérissent plus que tout. Cet aspect est dérangeant, et toute une profession refuse de le reconnaître. Ce déni pourrait bien être en train de détruire notre civilisation. Nous sommes confrontés depuis des années à une explosion des maladies graves chroniques dont la dent dévitalisée pourrait bien être la première cause.

Ce drame sanitaire, ce n’est pas moi qui l’invente. Margaret Chan, la directrice de l’OMS l’a reconnu le 20 Avril 2011, lors d’une réunion préparatoire à l’assemblée générale de l’ONU où les chefs d’états ont exprimé que « le fardeau et la menace que les maladies non transmissibles représentent à l’échelle mondiale constituent l’un des principaux défis pour le développement du XXIème siècle ». Les mots exacts de Margaret Chan sont les suivants : « L’augmentation des maladies chroniques non transmissibles représente un énorme défi. Pour certains pays, il n’est pas exagéré de décrire la situation comme une catastrophe imminente pour la santé, pour la société et surtout pour les économies nationales ».

Malgré toutes nos recherches onéreuses et nos mesures de prévention, le taux de cancers et autres maladies graves ne cesse d’augmenter et de toucher des personnes de plus en plus jeunes. Nous allons droit à la catastrophe sanitaire. Le parlement européen en a toutefois conscience et a lancé un vaste programme de recherche sur les produits chimiques (REACH). Il pense qu’ils sont une cause essentielle de ce drame. Ce n’est pas faux certes mais gravement incomplet lorsqu’on oublie de considérer les dents dévitalisées.

Le nombre de malades est tellement important en France que le trou de la sécurité sociale est en train d’engloutir toute notre économie. Les dépenses de santé pourraient bien être aujourd’hui la première cause de notre crise économique compte tenu du fait que c'est le monde du travail qui prend en charge les dépenses de santé.

La situation sanitaire de notre pays ne cesse de s’aggraver sans que personne n’en comprenne vraiment les causes. Des efforts sont faits à tous les niveaux pour améliorer la santé publique mais elle se dégrade pourtant inéluctablement. Un domaine où on ne fait vraiment aucun effort est sur la dent dévitalisée.

Nos dentistes n’ont jamais autant dévitalisé de dents qu’actuellement. C’est encore plus flagrant en France, surtout depuis l’instauration du RMI qui a permis aux personnes plus pauvres d’avoir elles aussi leurs belles couronnes sur dents dévitalisées. C’est encore plus vrai depuis le début des années 2000, avec les bons remboursements des ancrages intra-canalaires (inlays core et screw post) qui sont toujours sur dents dévitalisées. Pour garder les dents vivantes, il est souvent nécessaire de passer par des étapes non remboursées qu’il est interdit de facturer, soi-disant pour protéger les patients d’abus tarifaires.

Ces mesures perverses découragent encore plus les dentistes de conserver vivantes les dents cariées. C’est d’autant plus vrai qu’ils ne sont souvent pas informés des conséquences terribles sur la santé de la dent dévitalisée. Les enseignants dentistes ne les enseignent en effet pas dans les universités. Aucune corporation en France n’a malheureusement un intérêt financier quelconque à ce que tout cela soit connu. Ce pourrait bien être pourtant la première cause de nos maladies actuelles.

L’analyse de pays dont une partie seulement de la population a accès à la dévitalisation dentaire pourrait facilement démontrer que cette information est aujourd’hui la clef de la santé de millions de malades en France.

Un ingénieur marocain m’a expliqué qu’environ 20% de la population du Maroc a un équivalent de la sécurité sociale et peut donc se faire dévitaliser les dents trop cariées. Ce sont les plus riches en général. Les autres se les font arracher sur la place du marché. Et comme par hasard m’a-t-il témoigné, tous ces riches au Maroc ont mal au dos et sont très souvent malades tandis que les pauvres sont eux forts et en pleine forme. Eh oui c’est le paradoxe marocain. Au Maroc, seuls les riches peuvent avoir des dents dévitalisées qui les empoisonnent.

En Europe nous avons le cas de la Sardaigne qui n’avait quasiment pas de dentistes encore récemment, à cause d’un système universitaire italien particulier. Il avait créé la pénurie de dentistes en Italie. Cette pénurie concernait particulièrement les régions éloignées des grandes villes comme la Sardaigne, rurale et insulaire. Les médecins généralistes s’y occupaient des dents comme ils s’en occupaient jadis en France dans les campagnes. Ils les arrachaient quand elles étaient trop cariées. La Sardaigne est aujourd’hui la région d’Europe où il y a le plus de centenaires.

Ces éléments me font dire que les dents dévitalisées pourraient bien être la première cause de mortalité aujourd’hui dans la civilisation moderne. Les enlever à ceux qui en possèdent pourrait bien être aujourd’hui, la première action que devrait faire la médecine moderne pour soigner les malades. Mais quasiment personne n’applique cette connaissance en France tandis que les dentistes qui tentent de l’appliquer sont menacés par le Conseil de l’Ordre.

Ce dernier m’a interdit d’exercer pour cette raison depuis plus de dix ans. Je dois donc conduire mes patients chez des dentistes qui ont suffisamment d’ouverture d’esprit pour accepter que les gens aient le droit de se faire soigner comme ils l’entendent, dans la mesure où ce qu’ils veulent faire n’est pas absurde non plus. Ils ne le proposent toutefois pas à leurs patients pour ne pas avoir de problèmes.

La population n’est globalement pas très réceptive à cette solution mutilante en apparence. La dent dévitalisée est un piège terrible. L’idée de remplacer les dents dévitalisées par des prothèses amovibles, qui sont pourtant la meilleure façon de les remplacer, provoque généralement chez les gens de l’aversion. Quel dommage car lorsque les prothèses amovibles sont bien réalisées, elles sont esthétiques et fonctionnelles et leurs inconvénients sont négligeables par rapport à la perte de santé occasionnée par les dents dévitalisées. Alors un peu de courage car qu’y a-t-il de plus précieux que sa santé ?

Même lorsqu’on retire les dents dévitalisées on n’enlève pas toujours tout le problème car les os restent souvent empoisonnés. L’idée m’est venue un jour d’injecter un produit issu de la technologie quantique, de la poudre de Silice de Plocher. La silice est un précurseur du calcium en transmutation à basse énergie en milieu organique. C’est donc idéal car le calcium est le constituant majoritaire des os.

Comme je ne suis pas fan de l’idée de faire souffrir des animaux non consentant par l’expérimentation animale, j’ai essayé sur le seul animal dont j’étais vraiment sûr du consentement c’est à dire moi-même. C’est ainsi qu’après une dizaine de piqûres sur les sites d’extraction de mes dents dévitalisées, toutes mes douleurs de dos ont disparues et ma santé s’est grandement améliorée. J’ai alors commencé à faire ces piqûres sur mes patients qui n’avaient plus de dents dévitalisées mais qui continuaient à avoir des problèmes de santé. Les guérisons étaient si étonnantes que j’ai quasiment arrêté d’ouvrir les cavités osseuses pour les cureter, sauf si vraiment il persistait un corps étranger (par exemple un reste de pâte endodontique ou un reste de racine dentaire), auquel cas il faut ouvrir et l’enlever au préalable, c’est logique.

Tout ce que je vous ai raconté, ne sont pas que des mots. N’oubliez pas qu’il y a des témoignages de personnes qui ont fait eux même cette démarche courageuse d’enlever leurs dents dévitalisées ou de faire cette piqûre. Ceux de mon blog ont gentiment accepté que vous leur téléphoniez. Vous pourrez aussi les rencontrer si vous le voulez. Il serait temps que des journalistes s’intéressent à eux. Il y a bien sûr une centaine de témoignages vidéo mis sur le site www.sante-dents.com. Ces personnes sont la preuve vivante de l’importance de tout ce qui est écrit ici. Et pour bien vous montrer encore l’importance de la fameuse piqûre, voici un second témoignage assez percutant.

J’ai 27 ans et j’avais des migraines très importantes depuis l’âge de vingt ans. Ces migraines sont devenues de plus en plus régulières jusqu’à devenir quotidiennes depuis un an, depuis la pose d’un implant contraceptif. Elles duraient jusqu’à ce que je puisse m’endormir et parfois débutaient dès le réveil. Lorsque j’avais mes migraines je ne pouvais rien faire, ni regarder la télé, ni écouter de la musique. Le moindre bruit et la moindre lumière me faisait mal. Les douleurs étaient au niveau de la tempe, la gauche le plus souvent. Dernièrement étaient arrivés des pics de douleurs si douloureux que j’en pleurai et de façon étonnante, mes larmes calmaient le pic de douleur. Je m’étais aperçu que le jeun, le soleil, la prise d’agrumes et la cigarette augmentaient les douleurs terriblement. J’ai pris toutes sortes de médicaments : ibuprofène, protalgine, dafalgan, dafalgan codéiné, biprofénid, migralgine, du néocodion, du zomigoro, prescrits par une dizaine de différents médecins. Rien ne marchait et cela me mettait même dans un état de loque vivante. J’ai aussi essayé des médicaments naturels : l’huile essentielle de menthe poivrée, baume du tigre notamment, rien n’y faisait. J’ai essayé différents régimes : sans gluten, sans viande, sans café ni théine, sans lactose, sans agrumes, sans chocolat. Les migraines étaient toujours là. Même en ayant une vie très saine, j’avais toujours mes migraines. Lorsque j’ai expliqué mon cas au Dr Darmon il m’a demandé tout d’abord si j’avais des dents dévitalisées, mais je n’en avais pas. Alors, il a pris mon pouls et a passé sa main devant mon visage (NLDR : test du RAC de Nogier) puis m’a demandé ce qu’il en était de mes dents de sagesse. Je les avais faites toutes ôter sous anesthésie générale vers l’âge de 16 ans. Il constata un problème sur l’une d’elle, en haut à gauche et me dit qu’il faudrait faire une piqûre à l’emplacement de la dent extraite. Après la première piqûre, j’ai ressenti un bienfait pendant toute une semaine puis les migraines sont revenues. Après la seconde piqûre, les migraines ont disparu pendant six mois puis avec la déshydratation et la chaleur de l’été, des douleurs sont revenues comme des pulsations électriques. Après la troisième piqure, les douleurs ont quasiment disparues. Il faut toutefois que je sois vigilante à ne pas boire trop d’alcool car je reste à l’évidence fragile par ces années de souffrance. J’ai pris rendez-vous pour faire retirer mon implant également car c’est très mauvais pour le corps. Depuis que je suis végétarienne, je me suis aperçue que je n’étais plus allergique aux chats et je n’ai plus envie de fumer.

Candide D. Tel 06 28 22 62 23 email : candiced12@hotmail.com

Elle avait du faire une petite infection locale après l’extraction (alvéolite) mais avec les antalgiques et les antibiotiques, c’est passé inaperçu. Encore un témoignage fort instructif sur cette piqure qui je ne peux vous le cacher fait très mal. Mais cette patiente a bien eu le courage de souffrir pour guérir. Si je pouvais donner une image de cette douleur que j’ai souvent moi-même vécue, on a l’impression lors de l’injection, d’introduire un vérin dans l’os qui l’écarte pour le faire exploser. J’ai rarement connu de douleur plus importante que cette douleur. Si on injecte très doucement, on diminue fortement la douleur toutefois, je ne voudrais pas non plus vous faire trop peur.

Il y a pourtant dans cette douleur un enseignement fort intéressant. Comprenons que la douleur est non seulement un mécanisme naturel d’alerte mais aussi un mécanisme naturel de guérison. Si on appuie sur les points douloureux du dos, ça fait du bien ensuite. Pourtant on a augmenté passagèrement la douleur, ce qui montre bien que la douleur a une action thérapeutique.

Notre médecine pense avoir fait d’immenses progrès dans le domaine de la douleur avec ses antalgiques et anti-inflammatoires. Mais en agissant ainsi, elle pourrait bien préparer le terrain aux maladies graves car cette suppression de douleur ne se fait pas en soignant véritablement la cause mais généralement en inhibant les enzymes qui fabriquent la douleur.

Inhiber signifie bloquer le fonctionnement de cellules qui fabriquent des enzymes donc empoisonner l’organisme en fait. Nos médicaments antalgiques détruisent des fonctions de l’organisme qui permettent de fabriquer la douleur qui avait un rôle thérapeutique. Cette piqure fait exactement le contraire. Elle recrée une douleur, et une inflammation de telle sorte que la zone osseuse malade guérisse enfin et débloque l’énergie pour soigner ensuite une zone malade à distance de la bouche. On prouve ainsi en quelque sorte que la douleur guérit, tandis que l’enlever n’importe comment rend malade, comme on le fit d’ailleurs en dévitalisant les dents.

Il m’est arrivé d’avoir parfois de grandes douleurs que je n’arrivais pas à faire cesser par mes méthodes naturelles. J’ai notamment eu un pied broyé avec cinq fractures. On m’a dit de prendre des antalgiques mais je me suis bien gardé de le faire. Je savais que cette douleur contribuait à me soigner et que sinon je risquais carrément l’amputation. Le simple fait de le savoir m’aidait à supporter ma douleur, c’est pourquoi il était important que vous aussi vous le sachiez.

Ne tombons pas toutefois dans l’excès inverse de penser que tout ce qui fait mal fait du bien. Parfois, des douleurs signalent aussi un problème qu’il faut savoir intercepter. Tout ce qui supprime la douleur par des méthodes naturelles est une bonne chose aussi évidemment.

Toute cette histoire est un peu incroyable. Non seulement je remets en cause les soi-disant progrès de la médecine en matière de douleur, je vous explique aussi que la première cause des maladies, sont très probablement les dents dévitalisées et que la première solution pour guérir est de les enlever. Et en plus, comme si cela ne suffisait pas, je prétends que j‘ai découvert un traitement extraordinaire. C’est une piqûre qui pourrait d’ailleurs être apprise assez facilement et utilisée par tous les professionnels de santé. Elle permet de guérir mieux que tout, les bouts d’os toxiques des mâchoires et donc les maladies qu’ils provoquent. Ces bouts d’os toxiques pourraient bien être aussi la plus grande cause de maladies après les dents dévitalisées.

Tout ça est un message crucial pour la santé publique et particulièrement de notre pays qui est très probablement le plus concerné d’Europe par le problème dent dévitalisée grâce à notre super système de remboursement des couronnes sur dents dévitalisées. En France c’est une évidence pour moi, quasiment tous les dentistes dévitalisent bien plus de dents qu’il ne le faudrait. J’ai eu au téléphone le représentant national de la Biodentine, un produit qui permet bien souvent de garder les dents vivantes quand il faudrait sinon les dévitaliser. Il m’a informé que seulement 5% des dentistes français en ont commandé. Cela revient à dire que 95% des dentistes français n’ont donc même pas le produit idéal dans leur cabinet dentaire pour garder les dents vivantes.

Mais comment leur en vouloir, l’acte de poser un pansement provisoire prend une séance qui ne peut pas être facturée et encore moins remboursée par la sécurité sociale. Or, pour garder vivantes, les dents très cariées, il faut bien souvent poser un pansement provisoire au goût de clou de girofle ou à la biodentine. De même, extraire les dents dévitalisées n’est vraiment pas très rentable. Une fois, j’ai été licencié d’un centre de soins mutualiste parce que je ne couronnais pas assez de dents dévitalisées. La raison officielle était bien sûr que je ne faisais pas assez de chiffre d’affaire. Dans un centre mutualiste précédent, lorsque je n’étais pas au courant que les dents dévitalisées empoisonnaient la santé, je faisais une fois et demi le chiffre d’affaire de mes collègues, tout en faisant le maximum pour garder les dents vivantes. C’était juste une question de méthodologie. J’avais un peu optimisé l’enseignement universitaire. Mais le simple fait de vouloir les enlever pour redonner la santé au lieu de les couronner, faisait terriblement chuter mon chiffre d’affaire. Quand j’en ai expliqué les raisons au directeur de la mutuelle de Cannes, ça ne l’a pas du tout intéressé.

Certains abusent vraiment voir http://www.nicematin.com/nice/trente-mois-de-prison-pour-le-dentiste-vereux-qui-devitalisait-des-dents-saines-a-nice.2251195.html si vous voulez rire un peu, si on peut dire. A cause de ce dentiste, des centaines de personnes vont avoir des cancers et autres maladies graves qu’ils n’auraient pas eus sinon.

Le drame actuel est que quasiment personne n’est au courant en France de ce sujet. Alors je me suis interrogé encore et encore sur les raisons du manque d’intérêt de la population pour ce qui plus que tout l’empoisonne et surtout comment arriver à l’intéresser. J’ai prié et médité longuement pour essayer de trouver une solution et des réponses sont arrivées progressivement dans mon esprit. La clef pour que l’opinion publique s’intéresse vraiment un jour à ce problème était de m’intéresser aussi à d’autres sujets, plus spirituels pourrait-on dire, comme l’Islam par exemple. Mais nous allons tout d’abord nous intéresser un peu au texte de l’Apocalypse qui pour rappel signifie en grec Révélation. Je pense que ça devrait aussi vous intéresser.

Notre époque actuelle est une époque particulière. L’humanité a certes vécu dans le passé de nombreuses autres périodes dangereuses pour la vie mais celle-ci est quand même particulière. Actuellement, la vie pourrait carrément disparaitre de la surface de la Terre, ce qui na jamais été possible auparavant. Jadis, les êtres humains avaient beau connaitre des famines, des épidémies et des guerres, la vie ne pouvait disparaitre. Mais aujourd’hui, cela peut arriver, non pas à cause du réchauffement climatique comme certains le croient un peu trop, mais parce que nous avons découvert cette technologie très particulière qui est le nucléaire.

Le nucléaire représente un danger que l’humanité n’a jamais connu auparavant. Sans même parler des bombes atomiques, les déchets radioactifs produits par les centrales nucléaires pourraient assez facilement détruire toute vie sur Terre, s’ils se répandaient dans l’environnement. Bien fou serait celui qui pourrait affirmer que nous pourrons stocker de façon sécuritaire ces déchets pendant très longtemps sans qu’ils contaminent l’environnement.

Pour vous donner un seul chiffre, chaque année une centrale nucléaire produit en moyenne 200 kg de Plutonium et autres déchets, dont la durée de toxicité se mesure pour la plupart en milliers d’années. Cette quantité de Plutonium pourrait théoriquement tuer environ 4 milliards d’êtres humains étant donné qu’on pense qu’il en faut seulement 50 millièmes de milligrammes pour tuer un être humain. Or, il existe sur notre planète 440 centrales nucléaires, et seulement 7 milliards d’êtres humains. Il n’est pas nécessaire d’être un grand mathématicien pour comprendre que l’hypothèse que le nucléaire puisse détruire toute vie sur Terre est loin d’être absurde.

Un accident nucléaire est immensément lourd de conséquences. Le deuxième sarcophage de la centrale nucléaire de Tchernobyl nécessite une dépense de deux milliards de dollars. Le premier sarcophage a duré une vingtaine d’années et il faudra sécuriser le site pendant des millénaires. Et ne parlons même pas de l’accident de Fukushima qui n’est toujours pas résolu et ne le sera peut-être jamais.

Le problème est que même si le nucléaire est évidemment une folie, force est de constater que nous n’en tenons pas suffisamment compte puisqu’on continue à exploiter l’énergie nucléaire. Une raison importante est que le nucléaire est très pratique pour faire de l’électricité. C’est un peu comme la dévitalisation dentaire qui est très pratique pour conserver les dents très cariées.

Mais le nucléaire est la grande illusion scientifique de notre époque. Cette technologie semble être un immense progrès permettant d’avoir une énergie abondante et propre alors qu’elle est en fait une immense folie. Comme des apprentis sorciers, nous continuons alors à produire des déchets radioactifs en pensant maitriser parfaitement les risques éventuels de cette technologie. Mais la technologie nucléaire pourrait bien aussi être fatale à l’humanité.

Il n’est pas difficile d’imaginer que s’il existe une intelligence créatrice de la vie sur Terre, un Dieu, que ce dernier ait prévu que l’humanité finirait bien par découvrir l’énergie nucléaire. Il est logique de penser qu’il l’aurait aussi avertie du danger. Mais Dieu, personne ne m’a jamais donné d’explication qui me convienne vraiment. Alors j’ai cherché et j’ai demandé avec insistance dans mes prières une explication logique. Un jour j’ai eu l’impression d’avoir compris et à partir de ce jour là, va savoir pourquoi, sont arrivées dans mes pensées nombre d’informations qui elles aussi avaient une grande logique.

Je vous ai écrit au texte précédent une nouvelle théorie de l’origine de la vie où j’explique que Dieu est une civilisation extraterrestre aux corps particulièrement lumineux. Mais cette civilisation extraterrestre possède de tels pouvoirs, qu’elle ressemble à vrai dire plus à l’idée que les religions se font de Dieu, qu’à celle que donnent les films de science fiction. Cette civilisation extraterrestre a notamment le pouvoir de lire dans nos pensées. J’espère que cette explication plaira un peu plus aux esprits logiques qui pourront alors plus facilement abandonner leur théorie de l’évolution darwinienne.

Pour ne pas nuire à notre évolution, cette civilisation extraterrestre ne veut pas intervenir trop directement pour nous prouver son existence, ni pour nous faire comprendre certaines vérités que nous devons en quelque sorte comprendre tous seuls. Une façon dont elle aurait pu nous avertir à l’avance d’une catastrophe nucléaire pour pouvoir l’éviter, pourrait bien être le dernier livre de la Bible, le livre de l’Apocalypse comme je vais vous l’expliquer maintenant. Évidemment tout cela devrait être mis au conditionnel, car ce ne sont que des théories. Mais pour diverses raisons, je vais pourtant souvent écrire à l’indicatif car c’est aujourd’hui ma croyance.

Le livre de l’Apocalypse a été écrit par un homme à qui fut jadis projeté un film d’anticipation codé en quelque sorte. Il utilise des images qu’il faut savoir décoder en y voyant des analogies, un peu comme l’étaient les paraboles de Jésus. Ces images avaient pour objectif de traverser les siècles en interpellant la curiosité des hommes et être comprises à l’époque de l’Apocalypse qui pourrait bien être notre époque. Il ne fallait pas que ces images soient trop compliquées à comprendre, ce n’était pas le but. Le but était tout d’abord de faire identifier la période de l’Apocalypse quand elle arriverait.

Ce livre énigmatique parle entre autre de quatre cavaliers qui vont semer la mort sur leur passage. A l’époque, seuls les nobles avaient le droit de monter à cheval. On peut logiquement poser l’hypothèse que ces quatre cavaliers représentent donc quatre nobles pans de notre société actuelle. L’un des quatre cavaliers est sur un cheval blanc. Que vous évoque donc la couleur blanche à l’époque de la science ? Le blanc est la couleur qu’à adoptée la médecine qui a découvert les germes et la stérilisation car le blanc est la couleur qui est la plus associée à l’image de propreté que le monde médical doit donner. On parle d’ailleurs des médecins comme des blouses blanches.

Le cavalier sur le cheval blanc pourrait donc bien représenter la médecine moderne. Ce cavalier possède une arme et l’explication pourrait bien être que notre médecine moderne a fait le choix de combattre la maladie plutôt que d’aider l’organisme à se renforcer et s’auto-guérir comme les médecines naturelles le proposent en général. Il s’agit donc de tuer les microbes, les cellules cancéreuses, d’inhiber les enzymes qui provoquent des symptômes de douleur ou d’allergie par exemple.

L’arme de ce cavalier est plus précisément un arc car la façon la plus sophistiquée de soigner aujourd’hui notre maladie moderne la plus fréquente qui est le cancer est d’envoyer dans les tumeurs cancéreuses des rayons ionisants, un peu comme un arc enverrait des flèches. Ce cavalier possède une couronne peut-être parce que nos médecins et nos dentistes sont considérés aujourd’hui comme des rois. Ils sauvent des vies et suppriment plus que tous des souffrances, tout cela gratuitement en plus grâce aux systèmes de remboursements qui en font généralement les plus riches de la société.

Mais pourquoi donc la médecine moderne serait-elle représentée par un des quatre cavaliers de l’Apocalypse alors que ces cavaliers sont considérés comme de véritables fléaux ? Un jour on pourrait bien s’apercevoir que notre médecine moderne ne fait globalement pas que du bien. Mais tout ça est très subtil à voir et très peu de personnes en ont conscience. Je vous le démontre déjà un peu avec la dévitalisation dentaire qui est la plus grande illusion médicale actuelle. Elle fait croire qu’elle permet de conserver des dents alors qu’en réalité elle introduit dans l’organisme des cadavres de dents qui l’empoisonnent. On pourrait parler de bien d’autres illusions médicales qu’entretient le cavalier sur le cheval blanc.

Mais c’est vrai, certains médicaments sauvent aussi des vies. La médecine de la traumatologie et des urgences est à l’évidence un réel progrès. La chirurgie moderne nous présente parfois aussi des avancées technologiques impressionnantes même si toutefois des médecins ont remarqué qu’en enlevant les dents dévitalisées et en faisant quelques traitements naturels, on évitait aux patients la plupart des opérations chirurgicales qui leur étaient prévues. La médecine moderne permet de sauver de nombreuses vies, c’est évident.

Néanmoins tous ses progrès pourraient bien occulter qu’elle détruit peut-être globalement plus de vies encore qu’elle n’en sauve. La médecine moderne pourrait bien être la première cause de l’épidémie de maladies graves et chroniques que nous connaissons aujourd’hui notamment à cause des effets secondaires de ses traitements chimiques. C’est en tous cas ce que pensent certaines personnes dans le domaine de la naturopathie et des médecines naturelles. Et parmi toutes les erreurs de la médecine moderne, la dévitalisation dentaire pourrait bien être la pire de toutes, même si je suis un des seuls à le penser en France. Mais je ne fais pas que le penser comme vous le voyez avec les témoignages que je produis.

L’hypothèse que le cavalier sur le cheval blanc représenterait la médecine moderne est donc assez logique vous en conviendrez. Le simple fait d’en prendre conscience et de stopper nombre de pratiques dangereuses médicales et dentaires pourrait bien être plus profitable aujourd’hui à la santé publique que toutes les recherches onéreuses que l’on effectue aujourd’hui pour trouver de nouveaux traitements.

Les médecins et les dentistes sont bien sûr tout à fait sincères, inutile de les blâmer. Les dentistes ont souvent eux mêmes des dents dévitalisées et les médecins se soignent et soignent leurs enfants avec les mêmes poisons qu’ils prescrivent à leurs patients en pensant leur faire du bien. On touche là un point essentiel qui est le manque de discernement.

L’enfer est pavé de bonnes intentions dit-on car le manque de discernement est probablement le plus grand danger de l’humanité. C’’est pourquoi les mondes célestes ont adopté une stratégie particulière vis-à-vis des humains. Ils jouent avec nous au Grand Jeu de la Vie où Dieu et Satan sont deux adversaires. Satan est une autre civilisation extraterrestre, qui fut jadis lumineuse elle aussi mais qui s’est éteinte. Elle n’est pas le mal comme on le croit souvent de façon simpliste. Son rôle est d’éprouver le discernement des êtres humains pour leur permettre de mieux évoluer, pour qu’ils comprennent leurs erreurs, comme celle que représente par exemple le cavalier sur le cheval blanc.

On parle aussi dans le livre de l’Apocalypse de trois autres cavaliers. Celui sur un cheval verdâtre, comme la couleur de la végétation, ressemble à la mort dit le texte. La mort est toujours représentée avec sa faux comme la faux qui coupe les blés. Ce cavalier est bien sûr l’agriculture moderne. Avec ses produits chimiques (pesticides etc.…), elle détruit notamment les insectes qui vivent dans le sol et qui permettent de le rendre fertile. Actuellement les terres ne produisent qu’à renfort d’engrais chimiques, des aliments végétaux qui sont en plus malades qui rendent aussi de plus en plus malades les êtres humains. On pourrait le dire aussi de toute l’industrie agro-alimentaire qui introduit des produits chimiques toxiques dans l’organisme et dénature les aliments. Mais le pire pourrait être à venir. Les terres pourraient bien ne quasiment plus rien produire bientôt entrainant ainsi des famines considérables.

Le cavalier avec son glaive sur le cheval rouge comme la couleur du sang qu’elles font couler, décrit les armées modernes car le glaive était jadis la principale arme des militaires romains. Les armées modernes tuent aujourd’hui plus de civils qu’elles n’en protègent avec leurs armes sophistiquées. Quant à celui sur le cheval noir, je vous laisse regarder dans le texte de l’Apocalypse quels sont ses attributs et deviner quel pan de notre société il représente. C’est un peu plus subtil que les autres mais pas si compliqué en fait et je donnerai des éléments de réponse au prochain texte. Voici toutefois un indice : « vroum vroum ».

La science moderne apporte certes nombre de bienfaits aujourd’hui, c’est évident. Mais la science moderne amène aussi des problèmes que l’on ne pouvait voir jadis et qui pourraient bien causer de nombreux morts très bientôt. C’est ce que veulent nous faire comprendre ces quatre cavaliers de l’Apocalypse.

On commence à s’intéresser un peu au cavalier sur le cheval vert dans les milieux de l’agriculture et l’alimentation biologique. Ces milieux sont souvent aussi intéressés par les médecines naturelles qui ont donc un peu pris conscience du cavalier sur le cheval blanc. Mais en France, ils n’ont pas vraiment conscience du problème de la dent dévitalisée qui est pourtant essentiel alors que nous sommes très probablement le pays du Monde où il y a le plus de dents dévitalisées par habitant. Pour le nucléaire, c’est un peu pareil. Nous sommes le pays du Monde le plus nucléarisé par habitant et trop peu de personnes sont conscientes du problème. Preuve en est, les faibles résultats des partis politiques vraiment antinucléaires aux dernières élections. A ce rythme là, on va à la catastrophe.

Cette situation d'extrême danger dans laquelle se retrouveraient les humains avait été anticipé par les mondes célestes qui ont bien vu dès le début comment étaient les humains. Ils sont malhonnêtes. Ils volent tout d’abord des objets issus de la technologie extraterrestre. Ce sont les fameux fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Certes pour les tenter, Satan leur a fait croire qu’ainsi ils deviendraient des dieux. Ils nient ensuite leur larcin, même à Dieu, comme si leur créateur n’allait pas s’en apercevoir. Non mais, il faut vraiment être bête pour penser tromper son propre créateur. C’est tout ça le fameux péché originel.

Certains humains sont d’une bêtise immense. Les plus bêtes obéissent même aux ordres les plus absurdes comme de tuer leur propre enfant, comme le fit Abraham. Cette attitude est parfois fièrement présentée comme une preuve d’obéissance à Dieu. Elle est en réalité la preuve d’une grande inconscience car on ne doit pas obéir aux ordres absurdes du ciel. Ils représentent en fait des tests de conscience pour les êtres humains. L’Islam pourrait d’ailleurs bien être aussi un gigantesque test de conscience fait sur l’humanité. En général quand on est bête, on est aussi méchant. Certains humains n’hésitent pas à tuer pour des broutilles comme on le voit avec l’histoire d’Abel et Caïn. Certains rejettent leur servante dans le désert avec un enfant en bas âge comme le fit la femme d’Abraham sans que ce dernier ne s’y oppose d’ailleurs. Certains s’arnaquent même entre frères en récupérant un droit d’aînesse pour un plat de lentille comme le firent les descendants d’Abraham.

Certains cumulent tous ces défauts. Ceux-là furent d’ailleurs élus pour recevoir la connaissance car c’est vraiment eux qui en avaient le plus besoin. Évidemment comme les humains en plus d’être bêtes et méchants sont susceptibles, on ne leur a pas dit de quel type d’élection il s’agissait. Ils l’auraient mal pris, c’est sûr. On leur a juste dit qu’ils étaient le peuple élu, ce qui a d’ailleurs été interprété aussi de travers. Ils ont cru alors qu’ils étaient une race supérieure, qu’il ne fallait pas se mélanger avec les autres pour ne pas en affecter la pureté. C’est grave de penser ainsi mais j’ai souvent constaté que certains le pensent encore.

Loi du karma oblige, ils furent alors confrontés un jour à une folie pire encore, compte tenu de la folle théorie de l’évolution darwinienne qui fait croire que les races inférieures doivent disparaitre. Le nazisme les considéra alors comme une race inférieure à éliminer. Certes le ciel aurait pu les sauver comme il les avait déjà sauvés jadis d’Egypte, car posséder la connaissance et en être les porteurs donne bien sûr quelques privilèges. Mais ceux qui n’avaient pas su sauver leur sauveur Jésus n’ont visiblement pas été sauvés. Le jeu de la vie a ses règles, elles sont dures certes mais c’est ainsi.

Les mondes célestes ont vu dès le début que les humains étaient menteurs, bêtes et méchants, ce qui poserait un grave problème lorsque ils découvriraient un jour la technologie nucléaire. J’imagine que c’est pour cette raison qu’ils n’ont pas eu droit à la vie éternelle dès le début. C’est ainsi que les humains durent connaitre la mort dès le début de leur implantation sur Terre, à la suite du péché originel. Il fut alors nécessaire d’installer le système des réincarnations et du karma.

Mais visiblement, ça ne suffisait pas encore à les faire évoluer. Ils ne comprenaient pas pourquoi ils avaient de la chance ou de la malchance. Ils ne faisaient pas le lien avec leurs bonnes ou mauvaises actions, même lorsque l’un d’eux (Bouddha) a fini par bien comprendre le système du karma et des réincarnations. Ils continuaient à rester très matérialistes ne comprenant pas que les actions désintéressées pour la vie ou pour Dieu, avaient plus de valeur que les actions rémunérées. Cette connaissance semblait trop subtile pour eux. Les mondes célestes avaient beau transmettre des connaissances aux humains à travers des prophètes, ils peinaient à évoluer.

Les mondes célestes décidèrent alors de faire un enfant avec une femme. Il aurait ainsi plus de pouvoirs pour mieux arriver à convaincre les humains de reprendre la bonne direction, pour ne pas aller à la catastrophe nucléaire un jour. Mais les humains étaient tellement bêtes et méchants qu’ils s’arrangèrent pour faire crucifier cet enfant céleste qui ne voulait pourtant que les faire évoluer.

Une religion s’en suivit, la religion catholique. Les humains l’utilisèrent pour torturer les gens avec sa sainte inquisition. Elle opprima ceux qui pensaient différemment d’elle, qu’elle qualifia d’hérétiques. Elle fit des guerres au nom de Jésus pour des raisons qu’il n’aurait jamais cautionné car il n’aurait cautionné aucune guerre puisque il enseignait d’aimer même ses ennemis.

La religion catholique a trahi dès le début le message de paix et d’amour de Jésus. Il était à l’évidence très délicat d’intervenir pour délivrer des enseignements aux êtres humains, ils comprennent tout de travers. Les mondes célestes furent alors assez embêtés. Ils savaient que lorsque l’humanité arriverait à l’époque de la science, les conséquences de la bêtise humaine deviendraient considérables comme on l’a vu avec les quatre cavaliers de l’Apocalypse.

Mais là où ça devient carrément très grave au point de détruire la vie sur Terre est quand arrive la technologie nucléaire. Des accidents nucléaires surviennent inévitablement un jour ou l’autre. Les gouvernements devant gérer une population de plus en plus malade ne peuvent y faire face. C’est ainsi que la planète devient invivable et que l’humanité disparait comme toute vie animale quasiment.

Ce scénario catastrophe s’est déjà produit. Les mondes célestes mettent alors sur Terre des dinosaures faute de mieux car ces gros animaux peuvent vivre dans la radioactivité. Preuve en est que leurs ossements émettent encore aujourd’hui de la radioactivité, ça s’est assez connu. Certains paléontologues ont aussi retrouvé des traces d’une civilisation assez avancée sous les couches géologiques des dinosaures, voir : « histoire secrète de l’espèce humaine » de Michael Cremo et Richard Thompson aux éditions du Rocher. Encore une information qui a été cachée par les scientifiques car bien sûr celle-ci remettait trop en question la théorie de l’évolution. Cette théorie arrangeait bien les scientifiques pour clouer le bec aux religieux qui les avaient tellement embêtés jadis. Alors ma foi, un petit mensonge, ce n’était pas si grave ont-ils du se dire….

Même la biologie moderne infirme cette théorie avec la découverte d’enzymes réparatrices de l’ADN dans les organismes évolués (eucaryotes) qui s’opposent aux mutations pourtant nécessaire dans la théorie de l’évolution. Les mathématiques la rendent si improbable qu’elle en est en fait impossible, comme l’a démontrée jadis un grand mathématicien français, le professeur Schutzenberger de l’académie des sciences. Plusieurs sciences contredisent donc aujourd’hui cette théorie absurde.

Mais on continue pourtant encore à la présenter comme une théorie plausible car l’humain est avant tout orgueilleux. Il refuse de reconnaitre ses erreurs. Il refuse aussi de remettre en question ses croyances même quand des faits viennent les infirmer et même quand on lui en présente de plus logiques.

Bref, pour éviter cette catastrophe nucléaire annoncée, les mondes célestes prévoient alors en dernier ressort, une solution choc pour obliger les abrutis que nous sommes à se sauver malgré eux. Elle est un peu douloureuse certes, mais que voulez-vous, c’est nécessaire quand on a fait erreurs sur erreurs. C’est un peu comme ma piqure qui est nécessaire quand on a accumulé les erreurs alimentaires, médicales puis dentaires. Cette solution est une religion particulière, c’est l’Islam aussi incroyable que cela puisse être même si cette religion est un vrai poison idéologique qui nuit d'abord et avant tout aux musulmans eux-mêmes même si cette nuisance est amenée à s'étendre aux autres.

Mais c’est justement parce qu’elle est un véritable poison idéologique que cette religion va nous obliger à nous pencher sur des sujets essentiels qui n’intéressent plus vraiment aujourd’hui notre civilisation très matérialiste, comme Dieu et le sens de la vie par exemple. Et c’est ainsi que nous allons, grâce à l’Islam, être contraint d’évoluer et donc de nous sauver. Nous remercierons alors les musulmans d'avoir joué ce rôle difficile. Mais nous verrons tout cela au texte suivant.

Fin

Bruno Darmon Dr en chirurgie dentaire drbrunodarmon@yahoo.fr

lien http://dents-devitalisees.over-blog.com/2015/06/apocalypse-medicale.html

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 10:15

 

La piqûre formidable

Témoignage. Je suis artisan dans les installations pétrolières. A trente ans j’ai fait enlever tous mes amalgames au mercure, une douzaine en tout, ce qui m’a fait beaucoup de bien. Mon torticolis chronique a disparu. J’ai fait enlever ma seule dent dévitalisée ensuite, vers l’âge de 40 ans sur les conseils du Dr J.G. Thomas. Mon dentiste était enseignant à l’Université de Nice et il ne voulait absolument pas le faire car cette dent ne présentait selon lui aucun problème. C’était malgré tout un dentiste assez ouvert car il expliquait à ses patients qu’il fallait enlever leurs amalgames au mercure. Après avoir longuement insisté, il accepta toutefois de m’enlever ma dent dévitalisée. J’ai constaté dès le jour même une amélioration significative de mes maux d’estomac et du mal dos qui duraient  depuis des années. Des problèmes que la médecine n’arrivait pas à améliorer, surtout l’estomac. J’avais très mal à l’estomac, le simple fait d’appuyer un tout petit peu dessus me déclenchait une très forte douleur. J’avais de graves problèmes de digestion aussi. Dès que la dent dévitalisée fut ôtée, la douleur de l’estomac disparut totalement.

J’ai consulté quelques années plus tard un dentiste holistique qui a trouvé que mes zones de dents de sagesse posaient problème. Les dents de sagesse avaient été enlevées jadis sous anesthésie générale lorsque j’avais à peu près une vingtaine d’années. Le dentiste pensait que l’os avait mal cicatrisé. Il a alors ouvert la gencive à ce niveau pour gratter l’os. J’ai constaté ensuite une amélioration de symptômes d’allergies. Mais j’ai aussi eu à la suite de cette opération une douleur résiduelle nouvelle au niveau de la mâchoire. J’ai vu plusieurs stomatologistes ensuite et personne ne voulait ré intervenir sur cette zone douloureuse. Plusieurs années plus tard, j’ai entendu parler du Dr Darmon et de sa fameuse piqure. J’ai ainsi fait une séance avec plusieurs piqures dans la mâchoire.  La première fois, les injections furent faites uniquement au niveau des dents de sagesse, là où le dentiste holistique précédent avait gratté l’os. La seconde séance les injections furent faites au niveau de la dent dévitalisée aussi, juste d’un coté de la mâchoire, le coté gauche. Après chaque séance j’ai constaté une amélioration significative de ma santé. J’ai déjà constaté une bien meilleure digestion et un bien meilleur sommeil. Après la seconde séance, j’ai constaté que j’avais repris beaucoup de force sur mon bras gauche, plus même que sur le bras droit alors que je suis droitier. Etonnant. Je suis impatient de continuer ce traitement car je vois qu’à chaque injection j’ai retrouvé de la vitalité et de la force.   

Lionel Lupi

Tel 06 68 97 25 20  lionel.lupi@gmail.com

Commentaires.

Le Dr J.G. Thomas dont parle ce patient est à la retraite aujourd’hui. Il était connu dans la région PACA pour ses résultats thérapeutiques exceptionnels. Il conseillait à tous ses patients d’enlever leurs dents dévitalisées car il pensait que c’était la mesure thérapeutique la plus efficace qui soit. Conserver de la mort dans le vivant était une erreur fondamentale disait-il. Une dent dévitalisée est une dent dont le dentiste a extirpé la pulpe dentaire (nerfs et vaisseaux sanguins de la dent) en la remplaçant par une pate antiseptique. Cet acte ne peut toutefois enlever toute la pulpe dentaire. Des fragments pourriront inéluctablement avec le temps et diffuseront leurs poisons de putréfaction dans tout l’organisme. Le Dr Thomas a prouvé par sa façon de soigner sur  des milliers de patients pendant une quarantaine d’années, qu’enlever les dents dévitalisées était plus que tout aujourd’hui, la clef de la santé de millions de personnes malades en France. Il est encore possible de le rencontrer, si ça intéresse un journaliste. Et il serait temps que notre société s’intéresse un peu à lui comme à tous les médecins qui ont aussi fait ce constat. La piqure formidable est dans la continuité de cette logique car très souvent les dents dévitalisées ont empoisonné l’os qui les contenait et créé des zones d’os mort carrément. Ces os morts continuent de provoquer des maladies à distance. Ils peuvent même être présents sur des extractions de dents vivantes comme on le voit ici. Cette piqure permet de les éliminer, puis que de l’os sain les remplace. Elle est très utile en dernier recours quand on a enlevé les dents, gratté les cavités osseuses mal cicatrisées et que malgré tout, il reste un problème énergétique dans ces zones. Il s’agit d’une piqure intra osseuse. Sa composition, un produit naturel quantique, a déjà été donnée dans un précédent texte, du blog précédent. Il est classique que des zones osseuses des mâchoires, souvent non douloureuses continuent de provoquer de multiples problèmes de santé à distance dans tout le corps. Ces os morts constituent aussi souvent des foyers de bactéries qui se disséminent dans l’organisme. Ils sont généralement moins toxiques que les dents dévitalisées toutefois. Environ 80% de la population française possède des dents dévitalisées, ce qui constitue donc un immense problème de santé publique. Cette piqure évite souvent d’intervenir chirurgicalement au niveau des os abimés des mâchoires ce qui présente toujours un petit risque comme on le voit sur ce témoignage. Les piqures elles, font mal certes, mais n’ont aucun risque ensuite. J’utilise souvent cette piqure après les extractions de dents dévitalisées pour faire disparaitre la mémoire toxique dans l’os contaminée. La santé s’améliore encore de façon importante. 

 

--------------------------

 

Une nouvelle théorie sur l’origine de la vie. 

 

La vie est un jeu que jouent deux civilisations extraterrestres Dieu et Satan dont nous sommes les pions en quelque sorte. Ce jeu vise à élever notre conscience et voir si nous prendrons avec amour, la voie de la vérité qui seule permet de sauver la vie. Dieu est composé d’êtres qui possèdent des corps si lumineux qu’il ne serait pas possible de les regarder en face. Leur science est telle qu’ils sont pour nous, omnipotents, omni-conscients et omniprésents et nous font vivre dans un monde mystique en quelque sorte où il n’y a pas de hasard et où tout ce qui arrive a un sens qu’il faut chercher à comprendre pour évoluer. Le nom de cette humanité est Ra comme celui du dieu Soleil des égyptiens. Jadis ils délivrèrent au peuple juif leur enseignement dont la totalité, la ThoRa, devait être enseignée par les Rabbins, les sages de Ra. La Thora enseigne notamment que la mort doit être séparée du vivant, ce qu’on oublie de faire en conservant des dents mortes. Satan est une humanité dont les corps ne dégagent pas de lumière. Ils testent le discernement des humains en les manipulant parfois par la peur de l’enfer, pour mieux les soumettre à leurs mensonges de haine et de violence qu’ils leur demandent de répéter pour mieux les leur faire accepter. Le monde aRabe, privé de Ra comme son nom l’indique,  reçut jadis un tel message qui a produit l’Islam dont il est encore aujourd’hui la première victime, mais dont l’objectif, nous le verrons une autre fois, est en fait de nous obliger à reprendre aujourd’hui un chemin spirituel et à comprendre que le plus grand danger pour la vie sur Terre est le nucléaire que nous devons absolument arrêter. Lorsque les êtres humains évoluent suffisamment, leurs corps se métamorphosent en corps de lumière. Ils acquièrent alors le pouvoir de créer la vie. Leur planète devient une étoile qui est aussi un être vivant qui se mettra un jour à pondre des planètes qui seront ensuite ensemencées de vie par les êtres de lumière. Ainsi la lumière et la vie (oRah et eRaïm en hébreu) se propagent depuis toujours dans l’univers.

 Bruno Darmon  dr en chirurgie dentaire   drbrunodarmon@yahoo.fr

  

Pour en savoir plus voir www.sante-dents.com   et www.dent-devitalisee.com.

 

 

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 11:11

Fauteuil roulant ou dentier, il faut choisir

 

La guérison mystique en fin de texte.

 

Témoignage. J'ai évité le fauteuil roulant en enlevant toutes mes dents dévitalisées, sept dents en tout. Cela s'est passé il y a une dizaine d'années. Ces dents dévitalisées étaient sans douleur et selon tous les dentistes étaient correctement soignées. Elles ne devaient donc pas être enlevées selon la dentisterie académique.

J'avais de très graves problèmes de genoux qui ont commencé assez jeune, vers trente ans. A quarante ans, ils étaient tels que je pouvais parfois à peine marcher une centaine de mètres. A l'époque j'habitais à Marseille et j'ai consulté les plus grands rhumatologues sur Sud-Est notamment ceux qui s'occupaient des joueurs de foot de l'O.M. Leur diagnostic était sans appel. L'arthrose avait tellement détruit mes genoux que la seule solution était de me mettre deux prothèses de genoux en titane. C'était selon eux, ça ou le fauteuil roulant dans quelques temps. Cette solution ne m'enchantait guère. Elle ne me permettait pas non plus de comprendre pourquoi j'avais si jeune les articulations de genoux dans un si mauvais état. J'ai alors recherché ailleurs. A force de recherche, j'ai entendu parler du Dr Darmon et je me suis rendue à Cannes où il exerçait jadis en train puis taxis car j'avais du mal à marcher. Ce dernier m'a convaincu d'enlever mes sept dents dévitalisées. C'était une très dure décision à prendre car j'allais ensuite me retrouver avec un dentier et peut-être en plus toujours mal aux genoux. A part le Dr Darmon toutes les personnes que j'avais consultées dans le monde médical me déconseillaient de faire cela. Après mûre réflexion j'acceptais toutefois ce traitement original. Les sept dents dévitalisées furent ôtées en une séance. Je me suis levé du fauteuil dentaire, je n'avais plus mal à mes genoux. Après les extractions aucun médicament chimique ne m'a été donné, juste des huiles essentielles, une bouillotte d'eau chaude et des aiguilles d'acupuncture. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le lendemain même, j'ai marché des kilomètres et des kilomètres dans Marseille sans avoir mal aux genoux. Je n'en revenais pas. Cette histoire date d'une dizaine d'années mais je m'en rappelle comme si c'était hier. J'ai d'ailleurs fait quelques semaines après, un témoignage vidéo qui est toujours sur le site sante-dents.com comme une centaine d'autres personnes.

Une année plus tard l'un de mes genoux s'est remis à me faire mal, pas autant qu'avant mais quand même assez mal. J'ai recontacté le dentiste qui sans même me voir m'a dit au téléphone que cela devait venir probablement d'une cavitation dans l'os de la mâchoire, c'est à dire une zone osseuse toxique. Je le revis alors à nouveau et sans aucun examen autre que celui de passer sa main devant mon visage pour localiser l'os toxique, il me fit une injection dans la gencive, ou plus précisément dans l'os de la mâchoire, là où j'avais eu jadis une dent dévitalisée. Il met en place l'aiguille au bon endroit et ensuite vous devez vous même injecter le produit qui fait très mal donc à injecter très lentement. Ainsi vous limitez la douleur. A un moment j'en avais marre de cette injection et alors j'ai accéléré. Je dois dire qu'alors je n'ai jamais eu de ma vie une injection aussi douloureuse. Aussi incroyable que cela puisse être, le lendemain même, je n'avais plus mal à mon genou. Aujourd'hui soit dix ans après mes extractions et neuf ans après mon unique injection, je n'ai toujours plus mal aux genoux. Entre temps, il me fut aussi réalisé une prothèse amovible en mettant dans chaque dent un petit cristal. Peut-être que cela a aussi joué dans la suppression de mes douleurs de genoux, je ne peux le dire. Ce qui est sûr c'est que je prends conscience aujourd'hui que le dentier m'a évité l'opération des genoux pour éviter le fauteuil roulant. D'autre part, j'ai appris par la suite que les prothèses articulaires n'enlèvent pas toujours toutes les douleurs. Parfois de nouvelles douleurs apparaissent et elles sont permanentes souvent. Les patients regrettent alors parfois leurs anciennes douleurs qui n'étaient pas toujours aussi fortes mais qui n'apparaissaient que lorsqu'on sollicitait l'articulation. Bref ce n'est pas toujours l'idéal de remplacer ses articulations par des prothèses en métal et il faut tout faire pour l'éviter. En enlevant mes dents dévitalisées j'ai compris aussi que j'enlevais ce qui était la cause de mes problèmes de genoux. Tout cela m'a permis de devenir professeur de yoga, ce qui m'aurait été impossible avec des douleurs de genoux. J'étais jadis professeur de français. Je suis aussi thérapeute maintenant et je m'intéresse particulièrement à la reconnexion énergétique qui est encore un autre sujet.

 

Françoise B.

Pour plus de renseignements tel 06 83 13 16 33  

 

 

Commentaires du Dr Darmon

 

Sachez que la rapidité de guérison dont il est question dans ce témoignage, s'explique par le fait que cette dame était relativement jeune à l'époque de ses extractions. Quand on est jeune, on guérit toujours plus vite lorsque les causes de la maladie sont ôtées ? N'espérez pas obtenir toujours de telles guérisons si vous faites enlever vos dents dévitalisées à un grand âge, en les ayant gardées pendant de nombreuses années. Mais sachez aussi que même très âgé, ce sera sûrement ce que vous aurez de mieux à faire pour votre vitalité et votre santé si vous avez des dents dévitalisées.

 

Il ne suffit pas toujours non plus d'une seule injection pour tout guérir. Et parfois, il ne suffit pas d'agir sur la sphère dentaire pour tout guérir non plus, évidemment. Je ne suis pas stupide au point de penser qu'il n'y a qu’enlever les dents dévitalisées et traiter les mémoires qu’elles ont laissées dans l’os pour tout guérir. Il faut aussi notamment penser aux cures de désintoxications dont celles du Dr Clark par exemple. Une des grandes causes actuelles de maladie de notre civilisation est la surcharge de nos organes émonctoires. Les guérisons obtenues en enlevant des dents dévitalisées concernent toutefois tous les domaines de la médecine, et pas juste la rhumatologie comme pour ce témoignage ici. Il a parfois été prouvé que d'enlever des dents dévitalisées était bien souvent plus efficace que les meilleures techniques médicales et cela dans des domaines aussi divers que la cardiologie, la cancérologie, la dermatologie, la psychiatrie etc...Mais les médecins et les dentistes qui ont été témoins de ces preuves ont presque toujours fait comme s'ils ne voyaient rien tant ces informations leur semblaient difficiles à faire passer à une population peu réceptive à l'idée de devoir enlever des dents pour guérir. Ils ont choisi d'ignorer la vérité, de choisir la voie de la prudence qui est en réalité celle de la peur, sans mesurer vraiment les conséquences terribles de ce déni. Et cela a été d'autant plus réalisé que personne quasiment n'avait d'intérêt financier à ce que cette vérité se sache. Il n'est pas question ici de blâmer qui que ce soit car la plupart d'entre vous qui lisez ces lignes auraient réagi exactement de la même manière. Il n'a été fait à la population que ce que la population demandait qu'on lui fasse, d'une certaine façon. Les patients voulaient garder leurs dents à n'importe quel prix, même s'il fallait pour cela conserver en eux de la mort. Les dentistes ont répondu à cette demande, et la clase médicale dans sa globalité ne s’en est pas mêlé, voilà tout.

Mais cela est valable pour bien d’autres sujets de la médecine où les médecins ont fait ce que la population croyait bien. Pendant des années si le médecin ne donnait pas une grosse liste de médicaments, il n’était pas considéré comme un bon médecin. C’était d’autant plus vrai que les médicaments étaient totalement remboursés par le système. Comme de plus, dans le domaine médical, on est payé à l’acte, certains actes sont faits un peu plus qu’il ne le faudrait. Ajoutez à cela que nos médicaments sont aussi des poisons aux effets secondaires redoutables et vous obtenez une civilisation de malades.

 Aujourd'hui dans notre société, de plus en plus de personnes sont handicapées et malades de plus en plus jeunes. Pendant des années, nous avons été baignés de discours lénifiants qui nous faisaient croire que grâce à la médecine moderne nous vivrions de plus en plus vieux. Aujourd'hui des études scientifiques internationales officielles émergent pour contredire cette fausse croyance. L'objectif était pour certains, d'éviter que nous remettions en question une médecine qui a pour philosophie d'introduire des poisons dans le corps humain. Une grande étude australienne montre dernièrement que nos enfants sont bien moins robustes qu'avant et vivront donc très certainement moins vieux que leurs aînés. Les scientifiques qui ont réalisé l'étude pensent évidemment que l'alimentation moderne en est la principale cause. Certes l'alimentation moderne intervient mais pourtant, si on s'y penchait vraiment on pourrait prouver que la première cause de la dégradation significative de la vitalité de la population occidentale est notre médecine moderne elle-même. Certes nous vivons aussi dans un environnement de plus en plus pollué notamment par des ondes électromagnétiques, ce qui n'arrange rien non plus. Mais en s'y penchant de plus près encore, on pourrait facilement prouver que la pratique qui a le plus empoisonné les occidentaux est très probablement, la dévitalisation dentaire, bien que les vaccins ne soient pas très loin dans le peloton de tête. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait d'une certaine façon dans les sites internet sante-dents.com et dent-devitalisee.com. Mais il est très difficile pour des professionnels de reconnaitre leurs erreurs même dans le domaine médical, alors la vérité est souvent oubliée. Et pourtant la vérité, c’est essentiel.

 

Voici un petit témoignage instructif.

 

Témoignage de Serge Noyer, journaliste.

Serge Noyer figure parmi les lauréats du prix suisse du journalisme local de 2008

J'ai effectué une enquête internationale sur le sujet des dents dévitalisées que je suis sur le point de publier. Il existe en Suisse allemande une célèbre clinique qui est connue pour ses guérisons exceptionnelles. Après avoir interrogé les médecins et les dentistes de cette clinique, ils m'ont tous témoigné que de faire enlever les dents dévitalisées était une mesure essentielle pour redonner la santé à leurs patients. J'ai constaté que de nombreux médecins et dentistes pensent aussi cela en Allemagne et aux États-Unis notamment. Le problème des dents dévitalisées me semble être aujourd'hui pour ces médecins et dentistes, une cause essentielle de nos maladies de civilisation.

Serge Noyer

Journaliste RP – chef d’édition

 

 


Swiss Media Center

Rue du Clos 12, CP 700,  CH - 1800 Vevey 1

Tél. 021 721 20 30  -  Fax 021 721 20 31

Mail: redaction@leregional.ch

 

Visitez notre site internet : www.leregional.ch

 

Guérison mystique.

 

J'avais dit dans le précédent texte que je vous parlerai maintenant de guérison mystique, alors je vais en parler.

Lorsque nous nous sommes incarnés, nous avions fait un contrat avec les mondes divins pour œuvrer dans l'amour pour le développement harmonieux de la vie. Mais parfois nous avons oublié tout ça et c'est là aussi une cause bien souvent de nos maladies. Il est important de méditer dans le silence car nous savons au fond de nous ce qu’il faudrait faire, il suffit de s’en rappeler et alors de le faire. Et parfois les guérisons reviennent toutes seules. C'est ce que j'appelle la guérison mystique.

Parfois, et je l'ai constaté, dans les situations d'urgence, il suffit juste de faire un contrat c'est à dire de promettre de faire certaines choses et dans l'instant même, des souffrances disparaissent. Plus on désire que l'aide de Dieu soit importante, plus ce qu'on promet doit être important. Mais attention, il vaut mieux ensuite tenir ses engagements car on n'arnaque pas Dieu, sinon mieux valait ne rien promettre, et c'est juste logique.

Une fois, je n'arrivais pas à supprimer une douleur sur une dent extraite malgré tous mes efforts de médecine naturelle. Comme je ne voulais pas me résoudre à donner un antalgique qui est pour moi une drogue qui empêche parfois la guérison à distance de l'extraction de la dent dévitalisée, nous avons cherché avec la patiente la véritable cause de cette douleur persistante. C'était mystique. Cette dent s'était mise à lui faire mal et donc à être dévitalisée jadis à la suite d'un traumatisme psychologique qui voulait lui faire comprendre qu'elle même traumatisait ses élèves ; elle était institutrice. Lorsqu'elle prit conscience de ce message que l'Univers lui avait envoyé à travers le problème sur cette dent, je lui demandais de promettre à Dieu d'être dorénavant gentille avec ses élèves. La douleur disparut dans l'instant même où elle fit cette promesse à voix haute. C'était ma première expérience de guérison mystique.

 

 

Voici encore une autre anecdote forte instructive qui démontre à elle seule l'immense importance du problème dent dévitalisée. Un ingénieur marocain est venu me voir du Maroc pour se faire enlever une dent dévitalisée car aucun cabinet dentaire ne voulait le lui faire là bas. Il ne voulait pas non plus se la faire enlever sur la place du marché. Voici ce qu'il m'a appris et qui est fort instructif.

Au Maroc environ 20% de la population bénéficie d'un équivalent de la sécurité sociale. Ce sont ceux qui cotisent avec un bon travail. Ces gens là, vont se faire soigner chez les médecins et les dentistes qui ont un vrai cabinet dentaire, ce sont les plus riches en général. Les autres, les plus pauvres en général, n'ont pas les moyens d'y aller et quand ils ont mal aux dents, ils vont se faire extraire les dents sur la place du marché. Or il se trouve, m'a dit ce patient, que quasiment tous les riches du Maroc sont patraques. Ils sont allergiques au gluten et à d'autres aliments, ils sont obligés de faire des régimes, d'aller voir les naturopathes, les herboristes, les psychothérapeutes et les médecins, ils ont mal au dos, ils ont divers problèmes de santé, connaissent les maladies de civilisation, ils ont souvent besoin de se faire opérer. Riches et pauvres mangent à leur faim généralement et à peu près la même chose, en gros du couscous. Il n'y a pas de grande misère au Maroc, la vie y est dure certes mais chacun quasiment a un toit sur la tête et de quoi manger tous les jours. Contrairement aux riches, les pauvres sont quasiment tous en forme. Ils sont forts, résistants, n'ont pas mal au dos et n'ont pas toutes les maladies qu'ont les riches. Mon patient s'est longtemps demandé pourquoi existait cette incongruité au Maroc qui est qu'apparemment on est en meilleure santé lorsqu'on est pauvre. C'est en découvrant mes sites sur les dents dévitalisées, qu'il a enfin compris. Intéressant non !

 

Un autre témoignage un peu instructif pour comprendre comment acquérir du pouvoir, du bon pouvoir bien entendu.

 

Je m'appelle Antonio C. et j'ai une entreprise de maçonnerie. J'avais divers problèmes de santé : sinusite presque en permanence, mal de dos, apnées nocturnes, démangeaisons, herpès labial, et très grande fatigue. On m'a conseillé de consulter le Dr Thomas qui conseillait à tous ses patients d'enlever leurs dents dévitalisées. J'ai alors extrait quelques dents. Mes problèmes de santé ont alors disparu. Par la suite ma femme a guéri d'une polyarthrite rhumatoïde très grave après que le Dr Darmon lui a extrait ses quatre dents dévitalisées. Mes enfants qui avaient divers problèmes de santé dont migraines et mal de dos ont guéri en extrayant des dents de lait dévitalisées. Puis toute la famille s'est fait enlever ses dents dévitalisées et a nettement amélioré sa santé. Il y a deux ans, ma nièce est venue d'Italie pour de très importantes migraines et comme le Dr Darmon n'avait plus de cabinet dentaire, nous sommes allés voir un dentiste un peu comme lui. Elle a fait de nombreux examens, notamment un scanner, mais il n'a rien été trouvé. J'ai alors recontacté le Dr Darmon. Il lui fit une piqûre dans la gencive sans autre examen que de passer sa main devant elle pour localiser l'endroit de la piqûre. En trois piqûres elle a guéri de ses très fortes migraines. Ma femme avait depuis quelques temps très mal au dos. Elle avait fait des examens et on lui avait dit que c'était une hernie. Il lui fit aussi une piqûre. Aujourd'hui soit un an plus tard, elle n'a toujours plus mal au dos. Dans la foulée, il soigna ma fille d'énurésie en faisant des cautérisations d'acupuncture, sans intervenir dans sa bouche cette fois ci. Cette année, ma mère de 88 ans eut un accident vasculaire cérébral qui l'a cloué au lit. J'ai alors contacté le Dr Darmon pour lui demander s'il pouvait faire quelque chose et il m'a répondu « peut-être ». Mais il fallait aller une semaine dans le sud de l'Italie dans un petit village en Calabre. Il me dit que son déplacement coûterait quand même une certaine somme mais qu'une fois là bas, il soignerait pendant la semaine toutes les personnes malades que je lui présenterais et que les honoraires perçus seraient déduis de la facture initiale. Je fus ainsi motivé à lui faire soigner un maximum de monde. Au final, je n'ai pas payé pour les soins de ma mère mais elle ne peut toujours pas se lever de son lit même si elle va mieux. Son médecin en était d'ailleurs étonné et a voulu savoir ce qu'étaient les poudres que le Dr Darmon lui avait donné à prendre car elle n'avait plus d'eau dans les poumons et avait plus de force. Mais le plus étonnant est que de multiples personnes qu'il a soignées ont été guéries ? J'ai fait le tour de ma famille avec lui. Il voyait les personnes quelques minutes seulement. Cela a commencé avec un enfant qui avait toujours mal aux jambes et qui avait vu de nombreux spécialistes en Italie. Il l'a allongé sur ses genoux, a utilisé des pics en bois pour brochette pour stimuler des points d'acupuncture dans le dos. Cela a duré deux minutes et l'enfant s'est relevé et n'a plus eu mal aux jambes, et définitivement après quelques séances identiques. A la suite de ça, toute la famille présente a voulu se faire soigner. Parfois il plantait un pic de bois dans les gencives et des douleurs disparaissaient. Ma sœur avait très mal au dos, il lui fit une piqûre dans la bouche et aujourd'hui trois mois plus tard, elle n'a toujours plus mal au dos. Il donnait des épices aux malades, des conseils diététiques, des plantes médicinales ayurvédiques et du sulfate de magnésium pour qu'ils fassent des cures du foie en leur expliquant comment procéder. Une fois il a mis des cristaux sur le front d'une jeune fille en les illuminant d'une lumière. Elle avait des difficultés à se concentrer depuis qu'elle avait fumé du haschisch, et ensuite cela a disparu. Mon frère aussi est allé mieux, son dos ne craque plus et il a bien moins mal au dos. Ma nièce par alliance va mieux aussi, elle plus mal au dos ni au cou. J'ai été témoin de tout cela. On disait bien sûr toujours aux patients qu'ils devaient aller voir un dentiste pour enlever leurs dents dévitalisées quand ils en avaient.

M Antonio C. tel : 06 20 34 51 70.

 

Commentaires du Dr Darmon.

J'ai été moi même assez étonné de guérir aussi vite les patients lors de ce séjour en Italie et je prends conscience que là aussi il existe un côté mystique. Plus on défend la vie, plus la vie nous donnera le pouvoir de guérir. Nous pourrions tous avoir le pouvoir de guérir un jour si nous le voulions vraiment. Certes j'ai appris de nombreuses méthodes de soins, d'acupuncture, d'Ayurvéda, et de réflexologie dentaire notamment. Mais cette fois ci, les personnes guérissait bizarrement vite, je trouvais. J'ai ainsi compris que la guérison mystique fonctionne des deux côtés. Du côté du patient qui doit prendre des bonnes résolutions et du côté du praticien à qui est attribué d'autant plus de pouvoir de là haut, qu'il a prouvé, tout comme son patient, son niveau élevé de conscience. Vous aussi pourriez acquérir ce pouvoir un peu mystique et d'autres encore, pas besoin pour vous d'être médecin ou dentiste. Il suffit juste de prouver au ciel que vous avez beaucoup de conscience. Si par exemple, vous arrivez à convaincre autour de vous les malades de faire enlever leurs dents dévitalisées, vous ferez plus de bien que tous les plus grands médecins qui oublient juste cette évidence essentielle. Et plus vous ferez de bien autour de vous, plus vous prouverez au ciel votre conscience élevée et plus le ciel vous octroiera de pouvoirs. C'est la règle. Il ne vous est pas interdit non plus, et c'est même conseillé d'ailleurs, d'apprendre des techniques de médecine naturelle si vous voulez parfaire votre action et avoir ainsi encore plus le pouvoir de guérir. Pour commencer vous pouvez tout simplement proposer aux malades de faire le petit test de frictionner le collet de leurs dents dévitalisées avec un coton tige avec une goutte d’huile essentielle de girofle dessus. Des douleurs disparaissent souvent dans les minutes qui suivent, surtout si vous demandez au ciel un peu d’aide.

Lorsque j'ai vu la mama, une dame très âgée, sans la moindre force dans son lit, je me suis dit que d'arriver à la faire se relever serait vraiment mission impossible, et cela même si j'ai quand même fait tout mon possible pour que cela se réalise. Il m'était certes arrivé de guérir des suites d'accident vasculaire cérébral avec hémiplégie mais là, je n'avais jamais vu un cas aussi difficile. J'ai alors eu l'intuition qu'il fallait absolument l'aide de Dieu dans son cas et j'ai su précisément ce qu'il fallait faire pour que cette aide se réalise, après j’t’explque... J'ai alors réuni tous ses enfants qui avaient été plus ou moins guéris par l'extraction des dents dévitalisées en venant jadis en France. J'avais juste fini le travail pendant la semaine par mes injections dans les os des mâchoires. Il m’est alors venu l’intuition de leur dire que s'ils voulaient que Dieu fasse remarcher leur mère, il fallait qu'ils prient pour ça certes mais aussi et surtout qu'ils diffusent la vérité, le message grâce auquel ils avaient guéri. Qu'ils devraient donc faire par exemple des tracts et les distribuer dans les villages environnants pour expliquer le danger des dents dévitalisées. Ils m'ont écouté mais je sais qu'ils n'ont rien fait dans ce sens. Je ne suis donc pas étonné que leur mama ne se soit pas encore relevée même si elle va mieux. Mais s'ils le faisaient et qu'elle se relevait, tout cela pourrait aussi être une coïncidence, c’est sûr, car la preuve n’est pas la voie, m’a-t-il été dit une fois.

 

En résumé la dent dévitalisée c’est une grosse cochonnerie. Plus vite on s’en débarrasse et on informe sur ce sujet autour de nous et mieux on se portera. Il serait temps de le comprendre avant que notre civilisation soit complètement détruite par la maladie et les coûts qu’elle occasionne.

J’ai toutefois pris conscience que de répéter cela et de le démontrer par A plus B ne suffirait pas à le faire savoir.  J’ai compris que même si en réalité il serait démontré un jour que la dent dévitalisée était dans les chiffres la première cause de cancers, de mal de dos et de maladies graves, la véritable première cause de toutes nos maux était le manque de spiritualité, le manque d’amour en quelque sorte. Alors il s’est passé un miracle dont je vous parlerai au prochain texte qui m’a fait comprendre que tout ce que le monde a vécu de douleur est juste, qu’il n’y a pas de victimes innocentes aussi incroyable que cela puisse paraitre même si leurs bourreaux auront un jour de terribles comptes à rendre à la vie car ils n’avaient pas à faire ce qu’ils ont fait. Qu’il existe toujours une justice divine de toute façon. J’ai compris que comme le disait en quelque sorte Jésus, la clef de la libération de chacun et notamment des victimes, est d’arrêter d’en vouloir à leurs bourreaux et donc de vouloir se venger. La clef est aussi de continuer à défendre la vérité et la vie qui est à l’origine de tout, même de l’univers. Que Dieu ne veut pour nous que la paix et le bonheur. Si certains parlent de guerre sainte en pensant que ce serait le souhait de  Dieu, c’est en réalité un mensonge de Satan qui est une civilisation extraterrestre qui a pour rôle de tester le bon sens des êtres humains en se faisant passer pour Dieu. Dieu est aussi une civilisation extraterrestre mais d’êtres ayant des corps de lumière qui vivent sur le Soleil. Dieu veut avant toute chose préserver et développer la vie, sa création et donc surtout qu’il n’y ait plus de nucléaire sur notre planète. Mais bon, vous en saurez plus si vous vous inscrivez sur la news-letter de dent-devitalisee.com. Ce dernier texte vous proposera aussi très concrètement une fabuleuse opportunité de vie, encore plus clairement que ce texte vous l’a déjà proposée d’ailleurs, si tant est que vous savez lire entre les lignes.

Fin

 

Bruno Darmon,  docteur en chirurgie dentaire  drbrunodarmon@yahoo.fr

 

source: http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-fauteuil-roulant-ou-dentier-il-faut-choisir-121692772.html

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 12:13

    ( en fin du texte, stage du 12 au 22 juillet 2013 sur « les enseignements essentiels pour la vie en pleine santé » dans le centre de la France. 

--------------------------------------------------------------------------------- 

 

 

Pendant 40 ans, à Vannes en Bretagne, j'ai délivré des conseils alimentaires et naturopathiques et pratiqué aussi différentes méthodes de thérapies naturelles comme la cellulothérapie, la thymus thérapie, l'organothérapie à très basses dilutions. Ce sont des traitements qui s'effectuent aussi en Allemagne et en Suisse mais à des tarifs très élevés comme ceux de la Clinique La Prairie à Genève par exemple. 

J'ai aussi pratiqué la phytothérapie, l'ozonothérapie, l'iridologie pour le diagnostic et même l'homéopathie. J'observais toutefois que dans les maladies lésionnelles l'homéopathie était le plus souvent pratiquement inopérante.

 

J'ai obtenu une grande proportion de réussite dans des cas d'artérite, arthrose, polyarthrite, asthme, bronchite récidivante, stérilité, fibrome, impuissance, dépression nerveuse. A plusieurs reprises, j'ai pu réduire des tumeurs du sein qui nécessitaient au début selon les médecins une ablation totale du sein. Ma réussite ne fut que partielle mais évita toutefois l'ablation du sein.

 

Lors de l'année 1974, j'ai suivi un séminaire de neuralthérapie à Paris donné par des médecins, les Drs Richand, Lernout, et Têtau. Ils démontrèrent, nombreux cas cliniques à l'appui, que les dents dévitalisées perturbaient souvent la santé. Convaincu de cette réalité, peu de temps après, j'ai alors fait enlevé mes dents dévitalisées et j'ai pu constaté un net regain de vitalité. Je suis arrivé ensuite à convaincre quelques dentistes de ma région d'enlever les dents dévitalisées des patients que je leur adressais. Je conseillais alors à bon nombre de mes patients, d'enlever leurs dents dévitalisées. Dans certains cas résistants à toutes les thérapeutiques, c'était un plus indéniable, c'était mon joker en quelque sorte.

 

Dans mes réussites j'ai souvent constaté que l'extraction de dents dévitalisées optimisaient mes résultats de façon spectaculaire tout particulièrement dans les migraines, maladies de peau, psoriasis, démangeaisons pruriantes, rhumatismes, polyarthrite, épaules bloquées depuis des années, locomotion réduite avec engourdissement voire rétraction des doigts de pied notamment du gros orteil.

 

Parmi les façons de remplacer les dents dévitalisées, j'ai aussi observé que mes patients les plus riches qui faisaient des implants avaient aussi plus de problèmes de santé par la suite que ceux qui faisaient des prothèses amovibles tout simplement pour remplacer les dents absentes. Je dois avoir fait enlevé leurs dents dévitalisées à quelques centaines de patients, je parle donc en connaissance de cause.

 

J'ai eu deux procès pour exercice illégal de la médecine. De nombreux patients sont venus témoigner et je ne fus pas empêché d'exercer. Je suis actuellement à la retraite en France, mais j'enseigne et je conseille quatre fois par an en Espagne. Un jour par semaine, je donne bénévolement des conseils. Téléphone 02 97 54 31 21. M Blanc.

 

 

 

Témoignage complémentaire d'une patiente de M Blanc.

 

J'ai 73 ans, j'habite en Bretagne et je connais M Blanc depuis presque vingt ans. Il m'a toujours guéri de multiples pathologies par des méthodes naturelles. Je connais de nombreuses personnes qu'il a aussi guéri de multiples pathologies, et toujours avec des traitements de médecine naturelle. Il est très connu dans la région pour ses talents de guérisons et des personnes viennent même de très loin pour le consulter. J'ai assisté à son dernier procès à Quimper pour exercice illégal de la médecine que des médecins jaloux de son succès lui avaient intenté. De très nombreux patients s'étaient alors déplacés pour le soutenir et ont exprimé avoir retrouvé la santé grâce à lui alors que la médecine n'avait pu les guérir. Il y avait des personnalités de la région et même des cas de cancers. Dernièrement mon état de santé s'est détérioré gravement et je suis à nouveau allé le consulter. Il a fait un examen de mon œil, de l'iris plus précisément, puis il m'a-t-il dit que cette fois ci, il n'arriverait pas à me guérir si je n'enlevais pas mes dents dévitalisées. Il m'en avait déjà parlé mais cette fois ci, il a vraiment insisté. Le problème est qu'il ne connaissait plus dans les environs, de dentiste qui accepte d'enlever les dents dévitalisées. Il me fallait traverser la France pour les Alpes Maritimes pour aller voir le Dr Darmon qui collabore avec un dentiste qui accepte d'enlever les dents dévitalisées.

M Blanc était tellement certain que je guérirai après avoir enlevé mes neuf dents dévitalisées, qu'il m'a même promis de me rembourser tous mes frais de déplacement et de soins si je n'avais pas d'amélioration très significative de ma santé pas après les avoir fait enlever. Cela peut paraître étonnant car ces dents ne me faisaient pas mal et étaient bien dévitalisées selon les dentistes

 

Comme j'étais un peu stressé avant les extractions, il me fut fait une chromothérapie pendant une heure de telle sorte que je sois étonnamment détendue ensuite. Un dentiste m'a ensuite extrait toutes mes dents dévitalisées en une séance qui a duré deux heures. Après l'intervention et les jours suivants, des soins naturels ont été effectués pour que je n'ai pas besoin de prendre d'antalgiques ou un quelconque médicament chimique. J'ai alors croisé chez le Dr Darmon une patiente qui m'a témoigné ne plus avoir de maux de dos depuis que lui ont été faits des traitements pour les os des mâchoires qui avaient contenues des dents dévitalisées, des traitements de mémoire toxiques a-t-elle dit. Avant cela, elle avait si mal au dos qu'elle ne pouvait parfois même plus marcher. Dans son cas, les extractions de dents dévitalisées n'avaient pas suffi apparemment.

 

Dans les jours qui ont suivi mes extractions dentaires, ma santé s'est améliorée très significativement et elle continue aujourd'hui encore de s'améliorer, soit deux mois après les extractions. Je n'ai plus d'insomnies. J'avais des douleurs terribles dans divers endroits du corps qui m'obligeaient à prendre trois Doliprane 1000 par jour. Un bras me lançait aussi terriblement et ses veines étaient très apparentes alors que tout est rentré dans l'ordre à ce niveau aussi. Mon infection urinaire chronique a disparu et dorénavant je me sens bien, même très bien, dans ma tête. J'avais des acouphènes, un bruit dans les oreilles comme un sifflement. Depuis l'extraction des dents je l'entends bien moins fortement.
J'avais aussi des démangeaisons à l'intérieur de l'oreille, comme un eczéma. J'avais envie de les déboucher, ça a disparu aussi.

J'ai vu une amie dernièrement qui m'a trouvée bonne mine, avec un teint beaucoup plus clair, plus de couleur, malgré le temps très frais de chez nous. J'avais du mal à tourner la tête du coté gauche, aujourd'hui c'est fini, je suis beaucoup plus souple en général. Je me réveillais le matin j'avais les yeux collés, la carotide du coté gauche gonflait souvent dans la journée. Le dernier médecin homéopathe que j'ai consulté m'a dit que c'était un terrain allergique. Tout cela a disparu aujourd'hui. Je me sens beaucoup plus détendue, plus calme. C'est difficile à expliquer, c'est comme si je me sentais plus vivante. Même si pour l'instant je n'ai plus aucune occlusion au niveau des dents du fond, (il ne reste de l'occlusion que sur les dents de devant) ce qui m'oblige à manger tout mixé, je me sens bien mieux pourtant. Je vais maintenant faire des prothèses amovibles, de préférence sans métal si c'est possible et avec des cristaux dans les dents prothétiques, comme cela m'a été conseillé.

 

Aujourd'hui je ne prends plus aucun médicament ni même de phytothérapie. Même si j'ai encore quelques petites douleurs parfois, elles sont très supportables.

 

         Micheline Ledorze email : micheline.ledorze@laposte.net

Je téléphonerai volontiers pour parler à toute personne qui m'en fera la demande par email.

 

Commentaires du Dr Darmon.

 

Les traitements de cellulothérapie que M Blanc utilisait lorsqu'il exerçait encore étaient carrément interdits en France par le Conseil de l'Ordre des médecins, tout comme l'extraction des dents dévitalisées d'ailleurs par le Conseil de l'Ordre des dentistes français.

 

Ces thérapies interdites en France sont pourtant régulièrement pratiquées à l'étranger notamment en Suisse et en Allemagne. Pour la cellulothérapie, on injecte dans l'organisme des cellules vivantes issues de nouveaux nés d'animaux (chèvre, porc, veaux ). Elle fut inventée par le Suisse, le Dr Niehans. On injecte grosso modo les cellules animalières correspondant aux organes déficients chez le patient. J'ai connu jadis un médecin français, le Dr Dornier, qui pratiquait une telle thérapie. Il avait d'ailleurs eu des problème avec son ordre des médecins. Il avait sauvé grâce à cette technique, des patients très gravement malades, perdus pour la médecine. La thymusthérapie en est une variante. Elle consiste à injecter des extraits de thymus qui est l'organe immunitaire par excellence. Elle fut faite la première fois par le Dr Sandberg en Suède dans les années 70 et a eu des résultats très intéressants sur le cancer. M Blanc utilisait aussi l'ozonothérapie. Il s'agit d'injections d'ozone, aussi appelé aujourd'hui trioxygène. C'est aussi une technique plus ou moins interdite par le Conseil de l'Ordre des médecins. Ce gaz se dissocie dans l'organisme en oxygène une fois introduit et revitalise l'organisme. Toutes ces techniques peuvent être classées parmi les techniques de régénération. L'extraction des dents dévitalisées est plutôt une technique d'assainissement du corps comme les techniques de nettoyage des organes émonctoires et de déparasitage de la célèbre naturopathe outre atlantique feu Hulda Clark. La logique est de nettoyer avant de régénérer car on reconstruit mieux sur un terrain propre. Hulda Clark prônait d'ailleurs l'extraction systématique des dents dévitalisées.

 

Toutes ces méthodes en accord avec la vie pourraient constituer un immense espoir thérapeutique aujourd'hui pour notre population très malade. Mais pourtant ces traitements ne peuvent se faire en toute sérénité en France à cause de la loi. La médecine autorisée est terriblement imprégnée d'une logique de tuer (enzyme, cellules cancéreuses, bactéries, virus) tout ce qui dérange le fonctionnement normal de l'organisme, avec des procédés qui affectent au passage nos cellules. Une méthodologie qu'il serait bon de réétudier un jour, surtout quand on observe certains faits inquiétants qui pourraient déboucher là aussi sur une vérité explosive. Après les dents dévitalisées, la plus importante cause des maladies graves pourrait bien ne pas être l'alimentation, le tabac, l'alcool ou nos habitudes de vies comme le disent toujours les médecins mais notre médecine moderne elle même. Et cela même si elle sauve indiscutablement des vies aussi. Néanmoins, dans la plupart des cas bénins, il aurait mieux valu garder nos petites maladies et attendre qu'elles passent toutes seules en se mettant au repos et en jeûnant, en général, à défaut de savoir faire autre chose comme par exemple une chose aussi simple que de faire des infusions d'herbes de Provence pour les petites infections, prendre de la vitamine C ou de boire son urine. Beurk je sais, moi même ne le fais pas, mais je suis en très bonne santé puisque je suis végétarien et n'ai plus de dents dévitalisées. Mais je connais nombre de personnes qui se soignent ainsi avec ce liquide stérile qui a bien moins d'inconvénients que les médicaments chimiques dont les études oublient toujours de préciser le plus grave des effets secondaires qui est d'affecter gravement la vitalité. C'est vrai aussi pour les vaccins même s'ils protègent aussi de maladies graves (voir http://dent.devitalisee.free.fr/?p=111). Les symptômes gênants des maladies disparaissent souvent très rapidement en avalant simplement des cachets ou des pilules, ce qui est très pratique certes, mais en contrepartie, ces derniers transforment aussi insidieusement les malades en grabataires. Les médecines naturelles qui sont certes bien moins pratiques d'utilisation n'ont pas cet inconvénient majeur, même si l'homéopathie fait toutefois un peu exception comme l'explique le texte à l'adresse suivante: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=129. Le grand problème de notre système médical est que les médecins ne sont aujourd'hui formés qu'à prescrire cette médecine chimique pratique et grabatairisante, qui seule est remboursée par la sécurité sociale. C'est ainsi que les maisons de retraites sont aujourd'hui devenue des maisons de grabataires qui nécessitent un personnel phénoménal pour s'occuper de personnes en perte d'autonomie. Ce phénomène de grabatairisation n'est pas présent dans les civilisations qui n'ont pas recours aux médecines chimiques et où pourtant on vit aussi très vieux si tant est que l'on possède un toit sur la tête et de quoi manger à sa faim. C'est le cas de l'Inde très versée dans la médecine ayurvédique mais aussi de Cuba par exemple qui a développé par la force des choses sa phytothérapie car elle fut soumise pendant des années à un embargo qui ne lui permettait pas l'importation des médicaments modernes. On y trouve aujourd'hui nombre de centenaires, plus qu'en Europe d'ailleurs en proportion et quasiment pas de grabataires. Cet effet grabatairisant de la médecine moderne chimique s'explique notamment par le fait que la chimie médicale a séparé les principes actifs des plantes médicinales du reste comme s'il était inutile. Or ce reste n'est pas inutile pour certains car il évite des déséquilibres qui affectent la vitalité. La chimie médicale a divisé les différentes molécules des plantes médicinales dans un souci d'efficacité certes mais cette division a créé des déséquilibres diaboliques. Je rappelle que le mot diabolique vient de diabolein en grec qui signifie comme par hasard diviser. Cette action de division s'applique aussi bien entendu pour rappel à la dévitalisation dentaire qui divise la pulpe dentaire (nerfs et vaisseaux sanguins) de la partie minérale de la dent. Aujourd'hui la chimie médicale s'intéresse plutôt à synthétiser des molécules actives plutôt que de les rechercher dans la nature, mais le déséquilibre persiste car il est difficile voire impossible de réaliser les équilibres subtils de la nature par la chimie de synthèse. Cette chimie médicale est, pour la naturopathie avec l'alimentation industrielle, la grande erreur de notre civilisation. Une erreur qui se situe pourtant selon moi juste après la grande erreur de la dévitalisation dentaire. Ces deux grandes erreurs conduisent aujourd'hui à fabriquer une civilisation de grabataires à laquelle on explique que grâce à la médecine moderne, on vit bien plus vieux qu'avant. Ce n'est en plus pas totalement faux certes, et c'est là toute la subtilité de la chose, car à cette chimie médicale grabatairisante se sont aussi greffées de nouvelles techniques d'urgences et chirurgicales qui elles aussi font partie de la médecine moderne et qui permettent incontestablement de sauver des vies. Leurs succès occultent ainsi de fait les inconvénients de la chimie médicale qui dans certains cas d'ailleurs n'a pas d'équivalent aussi efficace dans la médecine naturelle. C'est d'autant plus vrai en France que les Conseils de l'Ordre médicaux se sont évertués depuis toujours à détruire les alternatives naturelles en les considérant comme des concurrents. Certains de ces "charlatans" ont toutefois finis par être reconnus comme les homéopathes, les acupuncteurs et les ostéopathes par exemple. Mais la France reste encore toutefois le pays où la médecine naturelle est la plus persécutée en raison d'une part d'un lavage de cerveau phénoménal de la population à qui on fait croire que ceux qui remettent en question l'évidente supériorité de la médecine moderne sont soit des charlatans soit des sectes dangereuses et d'autre part d'un code de la santé particulièrement sévère appliqué par des juges au pouvoir phénoménal et dont pourtant l'intelligence n'a jamais été prouvée comme l'explique le texte « le problème des juges en France » en seconde partie du texte à http://dent.devitalisee.free.fr/?cat=6. Le code de la santé français considère que le simple fait de donner des conseils alimentaires relève de l'exercice illégal de la médecine. Selon le code de la santé, le prêtre est le seul non médecin qui a le droit de guérir sans faire d'exercice illégal de la médecine, et encore, juste par la prière. De toutes façons, les remboursements de la sécurité sociale constituent une telle promotion de la médecine moderne que peu importe la loi en réalité puisque l'immense majorité de la population n'imagine même pas une seconde ce qui vient d'être écrit et qu'avait d'ailleurs prédit le visionnaire qu'était Ivan Illich en publiant en 1975 son ouvrage Némésis Médicale. Un ouvrage qui alertait déjà l'opinion sur l'effet contre productif de notre médecine moderne, comme le fait tout le courant naturopathique d'ailleurs. Cette médecine moderne chimique pourrait d'ailleurs être qualifiée de médecine des poisons. Le problème est que elle seule quasiment est prise en charge par la sécurité sociale. Les médecins ne s'intéressent donc quasiment jamais à autre chose, ce serait trop compliqué à gérer au quotidien et je les comprends. Ce sont donc généralement les non médecins qui appliquent ces méthodes de soins alternatives. Quant-aux dentistes, on ne leur parle carrément pas à l'université des conséquences terribles des dents dévitalisées. Là est pourtant une clef essentielle de la santé des français donc aussi de celle de notre économie car le monde du travail trime pour financer le trou sans fond de la sécurité sociale. Nos industries ne peuvent alors être compétitives, d'où la crise économique. Des braves gens s'attristent de voir de plus en plus de malades dans notre pays. Ils organisent alors parfois de grands galas de charité, pour financer une recherche qui recherche généralement de nouveaux poisons à vendre qui fabriqueront toujours plus de grabataires et de handicapés. Les non diplômés qui tentent de diffuser des médecines et remèdes naturels, sont en général empêchés de le faire par notre système judiciaire pour exercice illégal de la médecine ou de la pharmacie. Quant-aux diplômés qui alertent leurs patients sur les dangers de certaines pratiques médicales, leur Conseil de l'Ordre les interdit généralement d'exercer. Tiens au fait, le mien, de Conseil de l'Ordre, m'a à nouveau interdit d'exercer pour trois ans même si je lui avais dit que j'arrêterai d'enlever les dents dévitalisées de mes patients s'il m'autorisait à nouveau à exercer. Mes confrères estiment que je n'ai toujours pas compris qu'il faut en plus dire aux patients de tout faire pour garder leurs dents dévitalisées. Ils ont tout à fait raison, je l'avoue. Je n'ai toujours pas compris pourquoi il faut dire aux patients de tout faire pour conserver de la mort dans leur organisme vivant. Je crois d'ailleurs que je ne le comprendrai jamais quand je constate encore et toujours que de les enlever leur fait souvent plus retrouver la santé que tous les autres traitements médicaux. Mes confrères refusent de voir une vérité qui leur est insupportable, celle de s'être peut-être trompé, celle d'avoir empoisonné leurs patients. Oh, ils ne sont pas les seuls certes. On pourrait trouver plusieurs domaines de la société, notamment dans l'industrie chimique où la même remarque pourrait être faite. Même dans la médecine, la vérité est parfois opprimée, car on n'a pas suffisamment conscience que la voie de la vérité est aussi celle de la vie. Mes confrères refusent de voir que nombre de leurs patients ont été dévitalisés par leurs dévitalisations dentaires alors qu'ils étaient parfois aveuglés par la rentabilité de leurs couronnes sur dents dévitalisées. Mais ces couronnes n'en feront pourtant pas des rois au royaume des cieux, cette planète où vivent les maîtres qui sont sortis du cycle des réincarnations, comme Jésus, Bouddha, dont les messages sont complémentaires, et d'autres moins connus, car ils ont fait preuve d'une grande conscience de la vie.

 

En attendant, les français sont ceux qui possèdent le plus de dents dévitalisées, ceux qui prennent le plus de médicaments chimiques et qui sont les plus opérés d'Europe. Les français constituent le peuple le plus dévitalisé d'Europe, exception toutefois avec les habitants des environs de Tchernobyl car la radioactivité, c'est encore pire que la pire des chimies. La terrible épée de Damoclès nucléaire est d'ailleurs sur notre tête de français, plus que partout ailleurs car la France est aussi le pays du Monde qui a le plus de centrales nucléaires par habitant.

Mais tout cela ne nous empêche pas d'entendre pourtant très souvent qu'on a la meilleure médecine du monde et qu'on ne peut se passer de l'énergie nucléaire.

 

Et comme si cela ne suffisait pas, la France est aussi le pays d'Europe où la religion de la malice (anagramme de Malis), est la plus développée d'Europe. Elle constitue une expérience de type Milgram (un célèbre sociologue américain) réalisée sur l'humanité par les mondes célestes ou extraterrestres, c'est comme vous voulez, c'est pareil.

 

Dans l'expérience de Milgram, il s'agit de tester le caractère inhumain de l'être humain, Une autorité supérieure demande d'effectuer des actes ignobles et on observe jusqu'où des demandeurs d'emploi vont obéir.      

Dans cette religion, c'est un peu pareil. iI s'agit de tester la conscience de l'humanité avant que puissent lui être transmises certaines connaissances qui sinon lui feraient plus de mal que de bien et risqueraient aussi de mettre en danger d'autres civilisations primitives que nous pourrions alors visiter. Les représentants de cette civilisation extraterrestre qui effectue ce test sont appelés Satan dans nos écrits religieux, comme nous allons le démontrer.

 

Cette religion est la seule qui parle de cet oxymore de guerre sainte. « Il m'a été ordonné de combattre les hommes jusqu'à ce qu'ils attestent qu'il n'y a pas de Dieu si ce n'est Allah … » a dit leur prophète lors d'un de ses discours. Alors il a obéi parce que l'extraterrestre qui lui a donné cet ordre disposait à l'évidence d'une technologie et d'une connaissance supérieures, un peu comme dans l'expérience de Milgram. Ce prophète arriva ensuite à convaincre tout un peuple de cette folie meurtrière soit-disant spirituelle. Les croyants de cette religion sont malheureusement les premières victimes de leurs croyances qui les éloigne du bonheur. Je ressens avant tout de la peine pour eux, puis de la peur aussi car les personnes malheureuses deviennent souvent violentes. Mais cette peur ne m'empêche pas toutefois de dire encore une fois ce que je pense être la vérité quand de cette vérité dépend tant de vies, que trop peu semblent la connaître et qu'en plus j'ai des révélations à faire, comme vous allez le voir. La pensée est au dessus de tout en importance et il est essentiel de toujours analyser ses croyances pour éventuellement les remettre en question. Il faut le faire en médecine certes mais aussi dans le domaine religieux. Cette religion a certes quelques bons enseignements car tout ce qui est pervers comporte aussi des aspects intéressants pour mieux tromper son monde, je ne le sais que trop pour les dents dévitalisées. Mais globalement cette religion incite ses adeptes à accomplir toute une série d’actes teintés de violence, qui ont certes une certaine logique, mais une logique perverse en réalité. Elle les manipule exagérément par la peur de l'enfer au cas où ils s'y soustrairaient. Ces inepties seraient soit-disant la volonté d'un dieu qui oublie juste de leur enseigner l'essentiel de la spiritualité c'est à dire la non violence. Mais qui est ce dieu si ce n'est Satan qui voudrait ainsi éloigner ses créatures de l'essentiel c'est à dire de la joie de vivre en paix avec tous les autres êtres humains. Ce dieu qui demande de voiler la plus belle de ses créations et de faire la guerre sainte. Ce dieu qui considère que toute spiritualité qui invoquerait un autre dieu que lui est le plus grand des péchés, punissable de la mort, tandis qu'est considéré comme la plus grande preuve d'amour pour lui, le crime réalisé sur les infidèles en proférant son nom et en affirmant qu'il est grand. Ce nom que Satan a pris se décode aujourd'hui par la langue française pour des raisons qui furent déjà expliquées dans le texte précédent. Dieu est l'alpha et l'oméga (la première et la dernière lettre de l'alphabet grec) car il est celui qui par ses enseignements fait progresser ses créatures de A à Z. Satan serait plutôt l'alpha et l'alpha donc le « AA » en français car ses enseignements maintiennent les êtres humains de A à A. Ils ne leur permettent pas de progresser, les maintiennent dans le sous développement. Les mondes célestes, créateurs, sont représentés par la lettre « L » car c'est de la femme donc en français de « Elle » que sortent les être humains. Esotérique rime avec phonétique. Les membres de Satan se faisaient appeler jadis Baal ceci ou Baal cela au commencement de l'histoire de notre civilisation. Il y a logiquement deux « A » et un « L » mais en plus un « B » car « B » est la première lettre du mot hébreu « Béréchit » qui signifie « commencement ». Le mot Belzébuth, un des princes de l'enfer, vient de Baal-zébub. Mais aujourd'hui nous ne vivons plus à l'époque du commencement et le « B » a donc disparu. Le nouveau nom que Satan a pris est donc juste un anagramme de AAL et je suis sûr que vous allez trouver de quelle phonétique il s'agit en bougeant un peu les lettres. Telle est une petite partie de ce qui me fut révélé par le Grand Esprit, pour avoir persévéré à défendre envers et contre tout la vérité que moins on possède de dents mortes, mieux on vivra, et que c'est là une clef essentielle de la survie de notre civilisation. Et cela, quitte à passer pour un fou arracheur de dents, un extrémiste et à perdre un travail de dentiste où on gagne normalement très bien sa vie, je vous assure. La dent dévitalisée (ou morte, c'est pareil) est très certainement aujourd'hui la première cause des maladies graves et de cancers de notre civilisation. Elle représente le seul organe mort qui a été introduit dans les êtres vivants par notre médecine moderne, notre dentisterie moderne pour être plus précis.

 

Plus vite on comprendra tout cela, mieux on se portera et il est demandé à chacun de diffuser ces informations.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

L'actualité médicale people est actuellement dominée par Angelina Jolie et l'ablation par ses médecins, de ses deux seins et leur remplacement par deux ballons de silicone. Ah ! la science, ça fait rêver.... Ayons toutefois une pensée de compassion pour ce pauvre Brad Pitt ... dont la femme fut convaincue, examens génétiques à l'appui, qu'elle aurait sinon un cancer du sein. Les femmes seront sûrement heureuse de lire aussi l'information suivante même si elle est un peu moins glamour.

 

L'année dernière, une dame d'une cinquantaine d'années est venue me consulter car elle avait un cancer du sein. Il se trouve qu'elle est aussi directrice d'un centre hospitalier qui voit de nombreux patients cancéreux qui suivent les traitements conventionnels (chimio et radiothérapie). Elle trouve qu'ensuite ils sont un peu trop fatigués à son goût pour suivre elle même ce genre de traitement. Elle n'avait pas vraiment envie de vivre ensuite grâce aux organismes d'aide aux handicapés. Alors elle est allé se renseigner sur les traitements alternatifs sur internet car elle ne voulait faire ni la chimio, ni la radiothérapie. Elle est tombée sur les sites sur les dents dévitalisées et notamment sur sante-dents.com qui possède une centaine de témoignages vidéos de guérisons stupéfiantes.

 

Quand je l'ai vu, je lui ai conseillé, comme à toutes les personnes qui viennent me voir, de faire enlever toutes ses dents dévitalisées, ce qu'elle fit. On pourrait croire que je radote, c'est vrai... Je ne l'ai plus revu ensuite. Comme je suis curieux, c'est un gros défaut aussi je sais, je lui ai retéléphoné pour avoir des nouvelles. Elle avait fait un Pet Scan dernièrement et n'avait plus de cancer m'a-elle dit. Elle n'avait fait aucun traitement que lui conseillaient ses médecins. Elle avait donc juste enlevé toutes ses dents dévitalisées et avait l'intention de faire un dentier maintenant. Ce n'est pas la première fois que je vois de tels cas de cancers qui disparaissent juste en enlevant des dents dévitalisées.

 

Cette dame n'a fait ni études de sciences ni études de médecine mais c'est une femme courageuse et de bon sens sans aucun doute. Je lui ai demandé si elle acceptait de témoigner sur mon blog de son histoire extraordinaire qui vaut bien celle d'Angélina Jolie. Elle m'a répondu que non. Courageuse mais pas téméraire. Alors j'ai insisté. Eh oui, en plus je suis têtu. Elle est alors d'accord pour témoigner mais uniquement si je lui garantis l'anonymat. Si une femme atteinte d'un cancer du sein ou un journaliste veut la rencontrer, ce sera donc possible.

 

Un an avant elle, j'avais aussi vu une autre patiente d'une quarantaine d'années qui avait un cancer des deux seins et refusait aussi les traitements conventionnels. Elle est venue me voir et je l'ai emmené voir un dentiste qui lui a enlevé ses dents dévitalisées. Elle a fait aussi de nombreux traitements de médecine naturelle, ceux d'Hulda Clark notamment, et est même allé en ex Yougoslavie se faire opérer des tumeurs, car personne en France ne voulait l'opérer sans faire aussi de chimiothérapie et radiothérapie. Ses zones opérées ont été irriguées au bicarbonate de Soude. C'est une méthode qu'un médecin italien a mis au point ; un médecin qui est contre la radiothérapie et chimiothérapie. Il a d'ailleurs été interdit d'exercer en Italie. Elle était venue me dire bonjour à Nice en rentant en voiture de son opération et elle me semblait en forme. Un jour, je lui ai téléphoné pour avoir de ses nouvelles. Sa tumeur qui avait régressé dans un premier temps, s'était remise à se développer. Je lui ai alors rappelé qu'il fallait aussi faire des traitements de mémoire des dents dévitalisées, que parfois c'était très important, que les extractions de dents dévitalisées ne suffisaient pas toujours pour ôter tout le poison des dents dévitalisées. Mais je n'ai probablement pas été assez convaincant. Quelques mois plus tard, son mari m'a appris qu'elle était décédée, ça m'a estomaqué. Je ne sais pas si les traitements de mémoire que j'effectue l'auraient sauvé mais il aurait fallu essayer. J'ai déjà vu un cas de cancer du sein qui était plus ou moins guéri mais qui avait toujours des symptômes de douleurs du sein. Un traitement de mémoire dans les os ayant contenu ses dents dévitalisées a fait disparaître la douleur résiduelle du sein « guéri ». A l'époque je ne connaissais pas non plus M Blanc et ses traitements d'injection de cellules vivantes. Mais tout cela aurait-il suffit. Il existe bien sûr d'autres causes au cancer que les dents dévitalisées et bien d'autres traitements naturels aussi que ceux que j'ai cités. Peut-être cette dame aurait-elle du faire les traitements conventionnels qui sauvent aussi des vies, on ne peut le contester mais qui aussi affaiblissent terriblement parfois des personnes pleines de vitalité et les tuent parfois plus vite encore, je l'ai aussi constaté. Les cancérologues reconnaissent eux-mêmes que la mortalité augmente dans les semaines qui suivent les traitements de chimio et radiothérapie mais ils estiment que ceux qui meurrent seraient morts de toutes façons et que au moins ceux qui passent cette épreuve seront sauvés.  Mais cela n'est pas tout à fait vrai en réalité, je l'ai constaté car il existe des personnes qui ont refusé les traitements conventionnels chimiques et radiologique que prescrivaient les médecins, qui ont guéri pourtant aussi et qui seraient probablement morts avec les traitements conventionnels car ils n'étaientt pas assez robustes pour les supporter. Mais ces informations sont souvent cachées parce que dans la médecine aussi existe un orgueil qui empêche de voir une vérité qui dérange. La vérité dérange là aussi comme dans la dentisterie et l'histoire de la dent dévitalisée, car là aussi on est payé à l'acte et pas à la vie sauvée. Ainsi, plus on fait d'actes, plus on est payé. C'est là tout le fond du problème bien souvent, dans une société en manque de spiritualité.  Tout cela est complexe toutefois et idéalement chacun devrait être correctement informé avant de faire son choix. Mais là aussi comme dans l'histoire des dents dévitalisées, la vérité est difficile à découvrir et les professionnels qui devraient être les garants de la vérité sont souvent ceux qui l'occultent le plus car ils n'ont pas conscience ni des lois du karma, ni que la vérité est la voie de la vie. Pour être plus précis, je dirai, la voie de la vie éternelle, ce qui devrait être l'objectif de chacun. C'est ce que voulait dire Jésus lorsqu'il disait "je suis la vérité, la voie, la vie".      

 

La prochaine fois je vous parlerai probablement d'ailleurs des traitements mystiques, un autre des enseignements que j'ai reçu du Grand Esprit, poil au zizi. Il fallait bien que je finisse encore une fois sur un peu d'humour sinon on aurait pu croire que tout ce que je racontais était sérieux.

 

Bruno Darmon, docteur en chirurgie dentaire.    drbrunodarmon@yahoo.fr

 

 

 

J'organise un stage du 12 au 22 juillet 2013 sur « les enseignements essentiels et mystiques pour la vie en pleine santé physique et mentale » dans le centre de la France à Gennetines (03). Prix 520 euros tout compris (sauf nourriture) avec logement en camping. Le premier enseignement essentiel étant la joie de vivre, ce stage se greffera sur un autre stage très festif avec 2000 personnes environ. Ce stage assurera la logistique, repas et hébergement notamment et il sera nécessaire par conséquent de s'y inscrire en parallèle en allant sur http://gennetines.org/. Les frais d'inscriptions à ce stage seront déduits des 520 euros. Pour s 'inscrire au stage, envoyer aussi un email avec comme objet « inscription au stage Gennetines » à drbrunodarmon@yahoo.fr

 

 

Possibilité de réduction, jusqu'à 250 euros de moins, pour les personnes peu fortunées.

 

 

 

 

 

 

source: http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-le-joker-d-un-grand-guerisseur-breton-118270660.html     

 

 

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 13:54

 

 

La civilisation égyptienne était jadis la civilisation la plus prospère du monde, ce qui lui a permis de bâtir des constructions, qu’on qualifie d’ailleurs de pharaoniques. Mais pourtant elle a disparu, toute grande civilisation qu’elle fut. En comprenant les raisons de cette disparition, notre civilisation pourrait peut-être éviter un sort similaire. Nos égyptologues ne connaissent pas encore cette version de l'histoire égyptienne qui va vous être présentée ici. Vous pouvez la considérer comme une théorie si vous voulez. Cette théorie pourrait toutefois expliquer bien des mystères et pourrait bien être aussi la clef de votre santé, aussi incroyable que cela puisse être. La clef de votre santé à travers, bien sûr, l'action d'enlever vos dents dévitalisées puisque de vous le faire comprendre est l'objectif de ce blog.

 

 

 

La disparition de la civilisation égyptienne s'est produite parce que les égyptiens ont été progressivement de plus en plus malades. La cause principale de leurs maladies pourrait se résumer en un mot, la momie. Notre civilisation est en train de prendre une voie identique car nous aussi avons aujourd'hui de plus en plus de malades. Et là encore, c'est à cause d’une histoire de momie comme nous allons bientôt le comprendre même s'il s'agit d'une momie un peu différente de celle des égyptiens.

 

 

 

Un jour les égyptiens se mirent à momifier les morts. Ils suivirent ainsi un enseignement de leurs dieux qui leur expliquèrent qu’ainsi un jour, les morts pourraient revenir à la vie. Qu’il suffira de prélever un petit fragment de la momie pour reconstituer un jour l’individu entier. Le mot moderne pour une telle opération est le clonage. Selon la mythologie égyptienne, c’est en quelque sorte ce que fit la déesse égyptienne Isis, mère des dieux d’Égypte, pour reconstituer à partir d'un fragment, son mari Osiris réparti en plusieurs morceaux. Mais cette croyance que la momie permettrait de faire revivre les morts a fini par détruire la civilisation égyptienne comme nous allons le comprendre. Les égyptiens auraient donc mieux fait, de ne pas écouter leurs dieux.

 

 

 

Les dieux des égyptiens étaient les représentants d’une humanité extraterrestre dont le rôle est de tester les humains, de les soumettre à la tentation, pourraient dire certains. Cette humanité extraterrestre est qualifiée de petits gris par les ufologues. C'est le Satan de la religion judéo-chrétienne. Un jour les scientifiques et les religieux feront le lien entre les mondes extraterrestres dont parlent les ufologues et les mondes célestes dont parlent les religions.

 

 

 

Les égyptiens pensaient donc que de momifier les corps des défunts étaient un progrès de civilisation. Au début, seuls les pharaons bénéficiaient de ce traitement « de faveur » mais avec le temps, tout le peuple voulu bénéficier de cette « avancée de civilisation » afin que leurs parents puissent aussi revivre un jour, enfin c'est ce qu'ils croyaient. Il y eut donc une démocratisation de la momification pourrait-on dire et chacun faisait momifier ses parents défunts, en conservant parfois les momies dans sa propre habitation. Le problème est que les sarcophages des momies n'étaient pas toujours étanches. Les momies constituaient alors de véritables bombes bactériologiques avec des moisissures qui empoisonnaient l’air des habitations et donc leurs occupants. Les égyptiens devinrent ainsi de plus en plus malades sans que personne ne comprennent vraiment les raisons mystérieuses de cette « malédiction » qui les frappait.

 

 

Même les pharaons étaient malades eux aussi. Un jour, un prêtre devint pharaon car son frère ainé malade qui aurait dû devenir pharaon mourut.  Lui aussi, le prêtre était malade mais étant plus spirituel,  il priait ses dieux pour retrouver la santé. Comme il avait le cœur pur et recherchait vraiment la vérité, Dieu lui parla en télépathie. Il lui expliqua certaines lois de la vie notamment celle qui explique que la mort ne doit pas rester au milieu de la vie. Il lui expliqua donc que de faire des momies et de les garder dans les habitations était une très mauvaise idée et que cette pratique contribuait à rendre malade son peuple. Que c'était même là, la principale raison des maladies qui affectaient son peuple et que cet enseignement de momifier les morts, venait en réalité de ce que nous appelons aujourd’hui Satan, qui étaient les dieux des égyptiens.


Dieu lui expliqua aussi que s’il œuvrait dorénavant pour Dieu donc pour la vie, Dieu l’aiderait à retrouver le chemin de la santé, l'aiderait donc à guérir par conséquent.  Œuvrer pour Dieu consistait donc à arrêter le culte satanique donc aussi de faire des momies, et d’œuvrer au commandement simple qu’on retrouve d’ailleurs dans la Bible de « croissez et multipliez », c’est-à-dire accroitre la conscience des êtres humains sur les vrais lois de la vie, la vraie spiritualité, et œuvrer au développement de l’humanité sur toute la surface de la Terre. Dieu lui donna alors des directives, dont celle de construire une nouvelle ville dans un endroit totalement désertique plutôt que d’agrandir des villes déjà surpeuplées. C’est ainsi que ce pharaon stoppa les guerres avec les peuples environnants et qu’il construisit une nouvelle citée Amarna, loin de tout, qui devint sa capitale.


Le pharaon changea alors de nom et se prétendit prophète. Il se fit appeler Akhenaton car il fut alors au service du dieu solaire unique, le dieu Aton. Le terme d’Aton n’est pas un nom propre comme le croient les égyptologues mais un qualificatif dont on retrouve le sens dans un mot grec le mot atom. Atom signifie insécable en grec et c’est ce qui a donné le mot atome d’ailleurs car les physiciens pensaient alors que l'atome était la plus petite partie de matière qui pouvait exister et donc qu’on ne pouvait pas couper. Aton signifie plus précisément « uni ». Dans « uni » existe la notion de faire « un » avec dieu, de ne pas en être séparé. Cela signifie que le dieu d'Akhenaton voit tout ce qu'on pense, tout ce qu'on dit et tout ce qu'on fait. Si en plus on considère que le concept de dieu est relié à un immense pouvoir, le concept Aton d'Akhenaton est assez proche somme toute de la notion actuelle du dieu omniconscient, omniprésent et omnipotent de la religion judéo-chrétienne si ce n'est qu'en plus il a un rapport avec le Soleil.


 Akhenaton enseigna à son peuple des enseignements qu’il reçus de Dieu en télépathie, des enseignements somme toute très chrétiens qui n’avaient rien à voir avec ceux que le clergé égyptien enseignait auparavant. Il enseigna en gros que de se comporter avec amour était la clef de la vie éternelle et que ce n’était pas de faire des momies comme il leur avait été enseigné jadis.  Cet enseignement est la clef du bonheur et du développement harmonieux des civilisations, et n'avait bien sûr pas été enseigné par les dieux égyptiens qui sont l’équivalent de Satan. Cette nouvelle religion était donc tout à fait différente de l'ancienne religion.

 

 

Lorsque qu'Akhenaton tenta d'informer son clergé sur la réalité des momies et de l'ancienne religion, il rencontra une vive opposition des prêtres à ses révélations. Il faut dire que c’était les prêtres qui effectuaient les momifications, qui n’étaient pas gratuites et leur conféraient de substantiels revenus. Dans la société égyptienne très matérialiste, seuls les objets à vendre et les actes donnaient lieu à rémunération. Notre système médical fonctionne aujourd'hui un peu ainsi. Si on ne fait pas d'actes, on n'a pas de rémunération. C'est un système qui incite d'ailleurs tous les acteurs du système médical à faire des actes pour être payés, plutôt que de chercher à préserver la santé.

 

 

 

Le dieu solaire qui parlait en télépathie à Akhenaton est le représentant d'une humanité qui vit sur le Soleil. Le vrai nom de cette humanité est Ra. On retrouve ce nom de Ra dans un des multiples dieux égyptiens initiaux. C'est d'ailleurs le dieu soleil, ce qui fait comprendre que les égyptiens ont eu au début le choix entre écouter Ra ou les autres extraterrestres. Ra est aussi le nom du dieu des hébreux. Il donna aux hébreux l'enseignement de Ra, le tout de Ra, la Thora, que les Rabbins, les savants de Ra devaient enseigner aux êtres humains. Ra fit sortir la planète Terre du Soleil qui finit par se refroidir à sa surface afin que la vie telle qu'on la connaît puisse s'y développer. Ra implanta la vie sur Terre avec l'aide d'une autre humanité extraterrestre aux corps lumineux certes mais moins toutefois que les êtres solaires, les Elohim. Elohim est le premier terme de la Bible hébraïque qui fut traduit en Dieu. Les Elohim vivent sur Jupiter, une planète qui est en train de se transformer en étoile. Tout comme les petits gris qui vivent sur Saturne, les Elohim maîtrisent une technologie qui leur permet de modifier leur état vibratoire et se rendre ainsi visibles à nos yeux. Nos scientifiques pourraient observer ces planètes autant qu'ils le veulent, ils n'y verront donc pas de vie. Leur monde est invisible à nos yeux, comme le sont les âmes. Les âmes sont des corps photo-électroniques qui possèdent la conscience du « je suis » et qui sont intimement liées aux corps de chairs qui ne sont que les véhicules de nos âmes. Comme tout a un sens, les anneaux de Saturne agissent un peu comme des aimants qui permettent de retenir les âmes des humains qui ont été prélevés sur Terre. Elles s'échapperaient sinon de Saturne, où des humains servent d'esclaves aux petits gris. Je sais que tout cela fait science fiction mais que voulez vous. Il faut bien que ceux qui ont eu des esclaves sur Terre servent à leur tour d'esclaves si on veut que le monde soit juste et qu'ils comprennent ce que cela fait d'être traité comme un esclave. Les petits gris ont donc un rôle pour la justice de ce monde et ce sont d'ailleurs eux qui gèrent aussi les enfers. Leur rôle est de faire tout leur possible pour détourner les hommes de la vérité et l'amour entre les êtres humains, c'est à dire de la seule voie qui mène à la vie éternelle. Cela implique au minimum de vouloir que tous les êtres humains aient les mêmes droits, donc aussi les homosexuels, puisque le sujet est d'actualité en ce moment. Si la loi l'autorisait, les couples homosexuels seraient d'ailleurs heureux de pouvoir acheter leurs enfants aux femmes qui avaient prévu d'avoir recours à un avortement. Les couples homosexuels participeraient ainsi à diminuer le nombre d'avortements.

 

 

 

Parfois les petits gris élaborent des scénarios du genre Rael ou autres, afin que des humains rentrent un jour de leur propre volonté dans leurs vaisseaux. En vertu de la loi du libre arbitre, les petits gris ont alors le droit de les prélever, c'est le jeu. Vouloir être sauvé en laissant tomber ses frères humains procure toujours un mauvais karma, la bêtise aussi, d'où l'intérêt de vouloir devenir toujours plus conscient en gardant son esprit ouvert sur l'infini. Mais pour garder son esprit vraiment ouvert, il faut toujours imaginer qu'on ne sait pas tout, voir qu'on se trompe éventuellement. Il ne faut donc pas être trop sûr de soi, c'est là le piège.

 

 

 

Les Elohim et les petits gris sont les dieux de la mythologie grecque et romaine et jadis ils vivaient plus ou moins au contact des êtres humains. Chaque civilisation extraterrestre tentait alors d'influencer les êtres humains pour voir s'ils prendraient leur voie. Le vrai nom de Saturne, la planète de Satan est Isis. Le premier peuple qui fut l'objet d'un intérêt particulier entre Dieu et Satan pour voir s'il prendrait la bonne ou la mauvaise voie fut Israël qui est la contraction d'Isis, Ra et Elohim.

 

 

 

Le dieu de la religion judéo-chrétienne est donc en quelque sorte une civilisation qui vit sur le Soleil secondée par une civilisation qui vit sur Jupiter. Elles mêmes croient en un dieu encore plus grand et elles sont soumises à des lois qu'elles doivent respecter au risque de voir apparaître un trou noir qui les engloutirait. Pour éviter ce danger, elles doivent absolument créer des humanités et les faire évoluer. La vie doit se développer sinon elle disparaît. Créer la vie et évoluer est le sens de l'existence, la voie, le dharma disent les asiatiques. Nos créateurs ne peuvent trop nous prouver leur existence car cette preuve nuirait à notre évolution qui nécessite de comprendre la vérité par la logique, l'esprit saint diraient certains. Si les humanités s'éloignent de la bonne voie, elles doivent souffrir pour comprendre leurs erreurs. Si elles ne comprennent toujours pas malgré tout, elles doivent disparaître pour ne pas affecter l'harmonie de l'univers. Ce qui est vrai pour une humanité est vraie pour une civilisation et aussi pour un individu. Le rôle de Satan, est de favoriser cette option de disparition.

 

 

 

Le sens de la vie est que chaque humain devienne un jour un être de lumière de plus en plus lumineux donc un être solaire, donc un dieu et donc que notre planète devienne un jour un soleil. C’est ainsi que naissent les étoiles et que se propage la vie dans l’univers. Quand on sait que notre planète deviendra un jour une étoile, on peut comprendre que le réchauffement planétaire n'est peut-être pas si grave que cela. Le réchauffement provoquera de toutes façons, une plus grande évaporation de l'eau des océans donc l'augmentation des précipitations. La population qui augmentera ne manquera ainsi pas de nourriture ni d'eau potable grâce au réchauffement de la planète.

 

 

 

Nos créateurs disposent d'une technologie qui dépasse notre entendement. Elle leur permet de faire que notre monde soit juste et que rien n'arrive par hasard mais pour nous faire évoluer. Tout ce qui existe dans l'univers a un sens et tout ce qui arrive à chacun rentre dans une logique qu'il est parfois difficile de comprendre mais qui est régie par la loi de réciprocité, du karma diraient les asiatiques. Pour prendre un exemple, la meilleure façon d'être protégé par la vie est d'œuvrer le plus possible pour la vie.

 

 

 

Notre destin est donc de devenir nous aussi des dieux solaires un jour. Cette transformation se fera lorsque notre conscience sera suffisamment élevée. Mais cela nécessite tout d’abord de supprimer la souffrance humaine qui est la conséquence logique d’erreurs. Œuvrer à la suppression de la souffrance revient donc à œuvrer pour Dieu. Il était donc aberrant pour Akhenaton, de construire des pyramides comme l’avaient enseigné les dieux égyptiens quand la population manquait de logements et était de plus en plus malade. Akhenaton décida alors de construire une cité hospitalière Amarna pour y accueillir les malades et supprima cette pratique malsaine qui était la momification. Face à l’opposition des prêtres, Akhenaton dut construire sa cité loin des autres villes, dans un environnement difficile, désertique. Les égyptiens étaient tellement dévitalisés que la construction nécessita l’emploi de travailleurs émigrés qui bâtirent la cité d'Amarna, où tous les malades d'Égypte furent accueillis pour y être soignés. Les morts y étaient enterrés et non momifiés. Akhenaton s’opposait tellement aux intérêts des prêtres thanato-practeurs que ces derniers le firent assassiner et ainsi le règne d’Akhenaton ne dura pas très longtemps. Les pratiques de momification reprirent alors car les égyptiens ne comprirent pas le danger de cette pratique malsaine. Les maladies continuèrent ainsi à se développer lentement mais sûrement. Cela prit certes du temps, mais un jour, la civilisation égyptienne disparut après une invasion qu’elle ne put contenir tellement la maladie avait imprégné la civilisation.

 

 

 

Aujourd’hui notre civilisation est confrontée à une situation qui est assez similaire à celle de la civilisation égyptienne sur le déclin car nous avons nous aussi, de plus en plus de malades. Et là encore, c'est parce que nous avons transgressé la loi de la vie qui demande de ne pas laisser la mort au milieu de la vie. Il s'agit plus précisément pour nous d'une pratique particulière qui ressemble fort à la momification mais qui est encore plus grave que la momie égyptienne car la momie dont il s'agit ici est carrément implantée dans la tête. Il s'agit d'une pratique dentaire qui existe depuis le début du vingtième siècle. Pour être plus précis, il s'agit de la dévitalisation dentaire qui produit la dent dévitalisée. Quand la carie est trop avancée, le dentiste dévitalise la dent en enlevant autant que faire se peut, la pulpe dentaire c'est à dire les nerfs et les vaisseaux sanguins de la dent. Puis il obture l’espace vide par une pâte antiseptique, fabriquant ainsi la dent dévitalisée. Il persiste toutefois toujours un peu de pulpe dentaire qui pourrit alors inéluctablement avec le temps. La dent dévitalisée est donc une véritable momie dentaire qui produit des bactéries toxiques directement dans le sang. La dent dévitalisée est bien plus grave généralement que les produits chimiques actuels car elle est carrément une usine à produire des bactéries toxiques et des produits chimiques toxiques que sont les toxines bactériennes. De multiples études scientifiques ont prouvé cette réalité mais personne ne s'y intéresse vraiment dans le monde médical ou plus généralement dans une société où les apparences et s'enrichir sont devenues nos principales préoccupations. Une société où les sujets spirituels comme le dieu aton, le dieu uni, intéressent de moins en moins de personnes. C'est bien dommage car l'enseignement du dieu uni est que c'est justement en voulant le bien d'autrui qu'on obtiendra le bien pour soi.

 

 

 

La dent dévitalisée est le seul organe mort qui a été introduit dans les corps vivants par la médecine moderne qui normalement sait bien que tout organe mort doit être éliminé du corps sous risque de septicémie. Mais avec la dent dévitalisée, cette septicémie se fait à bas bruit de façon si sournoise que quasiment personne ne fait le lien entre toutes les maladies qui apparaissent aujourd’hui et la dent dévitalisée. Certains médecins qui se sont penchés sur le sujet et ont guéris des milliers de malades, pensent que la dent dévitalisée serait la première cause de mal de dos, de maladies graves et de cancers aujourd’hui dans notre pays. C'est très certainement aussi, la plus grande cause de viellissement prématuré dans le monde occidental car j'ai observé des phénomènes de rajeunissement nets après avoir enlevé des dents dévitalisées. 

 

 

 

Quand on analyse des tumeurs cancéreuses on observe des cellules mortes au milieu des tumeurs. C'est comme si les cellules cancéreuses voulaient séparer la mort du vivant. Lorsque le système immunitaire ne peut plus éliminer les cellules mortes, des cellules cancéreuses les entourent alors pour les isoler du vivant afin que l'information de mort ne fasse pas trop de dégâts dans l'organisme. Le cancer comme la fièvre et les symptômes des maladies en général, est donc une solution que l'organisme a trouvé pour se protéger. Mais si rien n'est fait, on peut toutefois en mourir car cette solution cancer consomme énormément d'énergie et comprime parfois des organes vitaux. Certaines cellules de l'organisme meurent car elles se mettent en harmonie vibratoire avec les dents dévitalisées qui leur donnent l'information de mort. Cette information de mort peut certes aussi venir d'autres sources d'empoisonnement comme d'une alimentation dévitalisante, de pensées toxiques sur lesquelles le Dr Hamer s'est beaucoup penché, des vaccins, de la radioactivité, de poisons métalliques ou chimiques ou de parasites sur lesquels la doctoresse Hulda Clark s'est beaucoup penchée etc... Mais la dent morte ou dévitalisée est toutefois bien aujourd'hui la cause la plus fréquente de cancers dans notre civilisation occidentale et notre grande erreur est de ne pas vouloir le comprendre.

 

 

 

La dent dévitalisée est aussi la première cause de maladies génétiques des enfants dont les parents ont des dents dévitalisées. La maladie génétique la plus fréquente étant aujourd'hui les problèmes d'orthodontie, dus à un os de mâchoire malade donc ne pouvant grandir car les dents dévitalisées empoisonnent tout d'abord l'os de la mâchoire.

 

 

 

Certains diront qu'ils connaissent des gens qui ont des dents dévitalisées et qui pourtant ne sont pas malades, ce qui prouve bien que toute cette théorie ne tient pas debout. Moi aussi j'en connais d'ailleurs comme je connais des gens qui fument trois paquets de cigarettes par jour et qui n'ont pas de cancer du poumons et ne toussent même pas.

 

 

 

Le lien entre maladies et dents dévitalisées est assez facile à faire car il suffit parfois d’enlever les dents dévitalisées pour obtenir des guérisons stupéfiantes sur des malades que la médecine n'arrivait pourtant pas à guérir. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pendant des années sur des centaines de patients avant d’être interdit d’exercer par les membres du Conseil de l’Ordre des dentistes qui étaient contrariés d'une telle pratique. La dévitalisation dentaire est en effet une pratique courante chez tous les dentistes aujourd'hui et on peut comprendre que guérir en enlevant ce que d'autres ont fait, puisse être contrariant. D'une certaine façon nos dentistes pourraient être qualifiés de thanato-dentistes quand ils dévitalisent des dents car la dévitalisation est plus un acte de thanatopracteur qu'un acte médical.

 

 

 

Proposer à ses patients d'enlever leurs dents dévitalisées était toutefois une façon d'exercer assez compliquée parfois à gérer. En effet, tous les patients ne guérissaient pas de tout en enlevant simplement leurs dents dévitalisées. Il fallait parfois aller plus loin en traitant les mémoires toxiques laissées par les dents dévitalisées, et parfois cela ne suffisait pas non plus. Certains pouvaient alors parfois être très mécontents d'avoir perdu des dents pensaient-ils, même si ces dents n'étaient en réalité que des cadavres de dents. Bref, c'était l'exercice idéal pour un dentiste, pour avoir des procès et les perdre d'autant plus que les experts dentistes confirmaient toujours que cette pratique était discutable. Mais j'ai obtenu ainsi plus de guérisons que toute la médecine ne peut en obtenir, enfin proportionnellement au nombre de patients que j'ai soignés. Comme tout cela est assez prétentieux et incroyable, je le conçois, j’ai mis une centaine de témoignages vidéo de guérisons sur le site www.sante-dents.com que même des médecins ont trouvé stupéfiantes.

 

 

 

Une enquête m’a aussi fait comprendre que les français ont bien plus de dents dévitalisées que tous les autres européens grâce à des remboursements qui favorisent cet acte. C’est ce qui expliquerait pourquoi les français sont aussi les plus malades d’Europe. 80% des français pourraient être porteurs de dents dévitalisées. Mais comme pour le cas des égyptiens en quelque sorte, la population pense majoritairement aujourd’hui que la momification est un progrès de civilisation même s'il s’agit bien sûr aujourd’hui de la momification dentaire. La momification dentaire ou dent dévitalisée a en effet permis d’éviter d’extraire des millions de dents comme l'expliquent tous les dentistes. Ce n’est pas faux certes mais on pourrait prouver aussi que la dévitalisation dentaire a fabriqué des millions de malades. Des malades qui auraient souvent préféré qu’on leur extraie leurs dents plutôt que de les dévitaliser, s’ils avaient eu conscience de ce qu’ils risquaient vraiment en introduisant la mort dans leur organisme. Enlever ces dents plutôt que les dévitaliser et mettre des dentiers aurait été alors un moindre mal. Le sujet est complexe car une fois que les dents sont dévitalisées, elles ne font plus mal et on a du mal à croire qu'elles provoquent des maladies très éloignées parfois de la bouche. Il faut en plus beaucoup de courage, même lorsqu'on a compris le problème, pour les faire enlever et les remplacer généralement ensuite par un dentier, même s'il existe d'autres solutions comme les bridges et les implants. La dent dévitalisée est donc un piège terrible dont il est difficile de s'extraire lorsqu'on est concerné. C'est d’autant plus vrai que quasiment personne dans le monde médical officiel ou alternatif ne soutient cette idée austère qu'en enlevant des dents dévitalisées on peut généralement mieux que tout retrouver la santé. Il faut dire qu'aucune corporation n’y trouve d'intérêt financier. C’est ainsi que la situation sanitaire de notre civilisation empire depuis un siècle et continuera à empirer jusqu’à détruire la civilisation si il n’émerge pas une réelle prise de conscience de la gravité de ce problème.

 

 

 

Le Dieu vivant a donné à chacune de nos âmes, un corps vivant que nous devons considérer comme un temple. En conservant des dents mortes donc de la mort en nous, nous souillons ce temple très gravement. Les maladies sont souvent la conséquence de cette souillure. Souiller notre corps qui est un don de Dieu traduit un manque de conscience. Nous devrions penser au contraire à le purifier par du jeûne et des cures notamment dont la célèbre cure du foie est probablement la plus importante en général. La vie est lumière, la mort est ténèbres. Par la dent morte, nous introduisons l'information mort dans nos corps de lumière et contribuons ainsi à éteindre la lumière de vie dont le sens est au contraire de briller toujours plus. La dent morte est aujourd'hui généralement la plus grande souillure que nous avons introduit dans nos organismes vivants et seule la radioactivité pourra les souiller encore plus s'il arrivait un accident nucléaire. Ces informations sont aujourd'hui essentielles à considérer. Mais l'être ordinaire trouve généralement ordinaire ce qui est extraordinaire. Oublier l'essentiel en s'intéressant à l'accessoire est la différence entre le maître et l'être ordinaire qui se réincarnera sur cette Terre tant qu'il ne sera pas devenu un maître.

 

 

 

La destruction actuelle de notre tissu économique est en grande partie la conséquence du coût phénoménal de la maladie qui ruine notre société. Notre médecine moderne oublie l'essentiel qui serait de faire enlever aux malades leurs dents dévitalisées qui les empoisonnent plus que tout avec ses traitements aux effets secondaires redoutables. Même si notre médecine sauve des vies certes, elle fabrique ainsi une cohorte de grabataires qui handicape terriblement le monde du travail qui doit principalement supporter cette lourde charge. En plus, ce sont les héritages qui représentent l’argent issu de la mort qui devraient être bien plus taxés plutôt que le travail qui représente la vitalité d'une société. Déjà dans la Thora, on parlait de baux emphytéotiques qui s'opposaient aux héritages.

 

 

 

Satan ou les extraterrestres petits gris ont souvent influencé notre humanité pour lui faire prendre de mauvaises directions car d'une certaine façon, ils ont intérêt à ce que notre humanité se détruise dans le grand jeu de la vie qu'ils jouent avec Ra et les Elohim. Le mensonge est leur arme de prédilection car ils ne peuvent intervenir directement. Ils doivent donc faire en sorte que les humains se détruisent d'eux mêmes.

 

La France a une histoire un peu particulière en rapport avec Dieu. Clovis, roi des francs, puis de la France, fut le premier roi du monde à reconnaitre Jésus Christ et à mettre en application les principes chrétiens.

 

 

Clovis modifia par exemple la loi en interdisant de se venger. Ne pas se venger est un enseignement chrétien essentiel. Par cet acte Clovis a établi une sorte d'alliance entre Dieu et le peuple français.

 

La France est la terre la plus géographiquement favorisée du continent européen, comme l'est l'Egypte pour le continent africain. La France, comme l'était l'Égypte jadis, a un rôle particulier à jouer dans ce grand jeu de la vie et la langue française fut prévue de longue date pour servir un jour à décoder des informations cachées grâce à des jeux de mots, des homonymes et des anagrammes. Par exemple, l'adjectif qui qualifie le mieux en français le Soleil est « radieux » car il est le Dieu Ra. Ce n'est pas un hasard si Jeanne d'Arc a été chargée par Dieu de renvoyer les anglais chez eux, c'est aussi pour préserver la langue française qui est une langue sacrée. Certains initiés ont d'ailleurs appelé le français, la langue des oiseaux. Les mondes créateurs savaient qu’un jour la civilisation arriverait à un niveau technologique lui permettant de dévitaliser des dents et qu’alors les enlever serait une clef de sa survie. Eh bien le français permettait encore une fois de le savoir. En effet, au début de l’humanité la survie des êtres humains dépendait en quelque sorte des relations sexuelles entre le premier homme , l’Adam et la première femme l’Ève. Il dépendait donc du fait qu’ « en l’Ève, l’Adam ». Aujourd’hui la survie de la civilisation dépend encore une fois d’ « enlève la dent ». Tout cela peut faire sourire certes car l'humour est aussi une caractéristique de ce jeu que jouent Dieu et Satan qui sont comme deux humanités amies jouant avec les chiffres et les lettres à un jeu dont nous sommes les pions en quelque sorte. Mais des pions que nos créateurs aiment et qui peuvent aussi gagner la vie éternelle si leur conscience s'élève. Et en attendant, lorsque leur conscience est assez élevée, ils leur octroient divers pouvoirs, celui de guérison par exemple, et leur révèlent éventuellement certaines vérités.

 

 

L'empire romain était principalement sous l'influence du dieu Saturne donc de Satan. Un des objectifs de Satan à travers l'empire romain était de semer le malheur mais aussi de faire assassiner Jésus, l'enfant des mondes divins. Dans ce grand jeu de la vie des chiffres et des lettres, 666 années après que la Gaulle soit tombée aux mains de l'empire romain, Satan put contacter un homme pour tester encore une fois l'humanité. Il était issu d'un peuple qui ne s'intéressait ni à la Thora ni à l'enseignement de Jésus, donc qui était privé de l'enseignement du Dieu Ra. Le nom du peuple dont il faisait partie commence donc logiquement par le « a » privatif grec suivi du nom de Dieu. Satan put à travers cet homme, instituer une nouvelle religion en vue de semer le malheur sur la Terre. Cette religion nie la beauté de l'être humain, les femmes doivent être voilées et il est interdit de représenter l'être humain. Elle enseigne que les femmes sont des êtres inférieurs qui peuvent être battus. Sont inférieurs aussi ceux qui ne croient pas en leur dieu. C'est la religion idéale pour diviser entre eux les êtres humains, notamment les voleurs qui sont divisés des extrémités de leurs membres... Diabolein qui a donné le mot diable signifie diviser ou séparer en grec, à propos. Cette religion enseigne la violence. On y apprend à égorger des animaux et à jeter des pierres. Elle manipule ses adeptes par une peur exagérée de l'enfer tout en promettant le paradis à ceux qui feraient la guerre pour étendre cette religion sur la Terre. C'est l'idéologie idéale pour fabriquer des psychopathes et faire donc en sorte que les humains se détruisent entre eux. Ses adeptes croient qu'ils servent Dieu mais en réalité ils servent Satan dont ils sont d'ailleurs les premières victimes de par la loi de réciprocité. Il n'est donc pas question de les blâmer mais de les aider à sortir de ce piège de Satan avec amour car ils sont aussi nos frères comme tous les êtres humains. Leurs civilisations connaissent aujourd'hui soit la dictature soit le chaos. C'est en prenant conscience de la vérité qu'elles pourront toutefois sortir de cette situation de ténèbres, des mille et une nuits pourrait-on dire aussi, car seule la vérité libère.

 

 

 

Actuellement le plus grand danger pour la vie est sans conteste le nucléaire qu’il soit militaire évidemment mais aussi civil. Nous possédons en France 19 centrales nucléaires et une est actuellement en construction à Flamanville que j'appelle « flamant rose » car les socialistes veulent apparemment finir sa construction. Une seule centrale nucléaire produit chaque année environ 200 kg de plutonium En cas d'accident qui toucherait le cœur de la centrale nucléaire, le plutonium peut se pulvériser dans l'atmosphère. 200 kg de plutonium pourrait théoriquement tuer 4 milliards d'êtres humains Il suffit en effet de 50 microgrammes de plutonium pour tuer un être humain. En cas d'accident nucléaire, la vie devient alors invivable pour des milliers d'années sur le territoire contaminé. On parle généralement de l'accident de Tchernobyl mais on devrait aussi parler de l'accident qui a été évité à Tchernobyl. La moitié de l'Europe aurait pu devenir invivable si 400 000 russes, aussi appelés liquidateurs, ne s'étaient pas sacrifiés à Tchernobyl pour limiter les dégâts de la centrale nucléaire. La plupart sont morts aujourd'hui de cancer ou sont épuisés par les radiations qu'ils ont reçues. Les enfants des alentours ont déjà un cœur de vieillard.

 

 

 

Ceux qui œuvrent pour le développement du nucléaire, œuvrent donc indiscutablement pour la destruction de la vie, même s'ils pensent œuvrer pour le progrès humain. L'enfer est pavé de bonnes intentions... De par la loi de réciprocité que font appliquer les mondes célestes, ils ne seront donc pas favorisés par la vie. Ce n’est donc pas un hasard si la France qui est le pays le plus nucléarisé du monde par habitant, est aussi le plus désindustrialisé d’Europe et celui où il y a aussi le plus de malades. Il serait temps que nous comprenions cette dimension mystique de l'existence qui concerne aussi les États, si nous voulons nous redresser économiquement. Nous devons absolument sortir du nucléaire même si le nucléaire est lui aussi un piège terrible dont il est difficile de s'extraire. Il nous faudra donc beaucoup de conscience et de courage, c'est comme pour enlever ses dents dévitalisées. De nouvelles solutions énergétiques vont bientôt émerger si nous faisons l'effort de vouloir sortir du nucléaire qui divise des atomes pour en extraire de l'énergie. Quand on dévitalise une dent, on divise aussi la pulpe de la partie dure de la dent. Diabolein = diviser. Comprenons vite que tout cela est diabolique.

 

 

 

J'ai l'intuition que Dieu en a un peu marre qu'on lui pollue sa planète avec le nucléaire. Ce n'est pas la première fois en plus qu'elle est rendue invivable à cause du nucléaire. A chaque fois, il lui faut remettre nos âmes dans des corps de dinosaures qui sont les seuls gros animaux qui supportent la radioactivité. Puis dès que la radioactivité baisse, il faut les mettre dans des corps de grands singes et tout recommencer à zéro pour notre évolution. C'est un peu énervant, on peut le comprendre. Dieu pourrait donc bientôt nous donner une petite leçon de prise de conscience sur le danger du nucléaire car malgré Fukushima, certains ne veulent toujours pas arrêter leurs centrales. Le problème de Fukushima pourrait bien s'agraver encore plus.  Et si on ne comprend pas rapidement en France que Dieu ne veut plus de nucléaire sur sa planète, ça pourrait bien nous arriver aussi d'ici quelques années.

 

 

 

Comme le nucléaire est la technologie qui pourrait le plus nous faire nous détruire, ces extraterrestres qui œuvrent pour la destruction de la vie font tout pour que nous restions sur la voie du nucléaire. Ils se sont donc arrangés dernièrement pour éliminer Dominique Strauss Kahn de l’échiquier présidentiel car il est celui qui plus que tous les autres socialistes voulait dénucléariser la France. Pour se faire, ils lui ont tendu un piège avec l'aide d'une de leurs adeptes à qui ils ont parlé en télépathie. Comme tout devient clair, n'est-ce pas, lorsqu'on a accès à la vérité qui est toujours pleine de logique. Tout a un sens dans l'univers et tout ce qui s'y passe répond à une logique que nous devons chercher à comprendre pour élever notre conscience.

 

 

 

Ayons donc une pensée de compassion pour DSK qui œuvrait intelligemment pour le bien de tous et qui est tombé dans un piège de Satan qui a détruit sa carrière politique pour mieux entraîner la France dans le chaos. Il aurait été sans aucun doute le meilleur président possible pour la France, celui qui aurait eu le plus de chance de la sortir du marasme économique dans laquelle elle s'enfonce inexorablement d'autant plus que nos gouvernants actuels ne remettent pas en question ses choix nucléaires. Dans la course économique que mènent les nations, un coureurs de jupon surdoué n'aurait pas fait un si mauvais président... Soutenir les porteurs de lumière revient à soutenir la lumière, qui alors nous soutiendra à son tour, en vertu de la loi de réciprocité. Il est donc important de lui témoigner notre soutien dans l'épreuve qu'il vit aujourd'hui. Pour se faire, nous pourrions par exemple écrire un gentil courrier au 13 place des Vosges 75004 Paris à celui dont les ennuis ont commencé dans un hôtel new-yorkais dont il pris une suite un vendredi 13. Sa suite était la suite numéro 2806 car c'est le 28/06 qu'ont été ouvertes les inscriptions à la candidature présidentielle par le parti socialiste, auxquelles il n'a pu participer à la suite de ses ennuis judiciaires. Mais bon, tout cela est peut-être le hasard. Il existera toujours des irréductibles septiques qui ne croient en rien, qui pensent que tout l'Univers est le résultat du hasard, que les histoires de religions ne sont que des contes pour enfants, que nous sommes seuls dans l'univers, que seul ce qui est validé par l'université et l'académie de médecine est vrai et que sinon, ça se saurait. Ma foi, c'est peut-être eux qui ont raison... Quant-à ceux qui croiraient un peu ce que j'ai écrit, il serait bien de soutenir DSK concrètement car la conscience, c'est comme l'amour, cela se prouve par des actes. Et plus on prouve notre haute conscience, plus notre existence aura de valeur aux yeux des êtres de lumière.

 

 

 

Quant-à celle qui a participé activement à ce piège de Satan, celle qui l'a d'ailleurs remercié publiquement en croyant remercier dieu, celle qui par son mensonge ne nous a laissé ensuite que le choix entre deux pro-nucléaires (Sarkozy et Hollande), si elle ne dit pas la vérité et ne se repent pas, elle finira en enfer. Et malgré l'argent qu'elle a escroqué à DSK sachez que c'est elle qui est à plaindre en réalité car l'enfer par définition, ce n'est pas le paradis... Et oui, quand on s'attaque à de grandes causes, on obtiendra de grandes punitions. Et inversement quand on aide de grandes causes, on obtiendra de grands remerciements des mondes divins, n'est-ce pas logique. Quant à ces messieurs qui voudraient jeter la pierre à DSK pour ses écarts sexuels, que celui qui n'a jamais fantasmé de faire des galipettes avec une soubrette dans un hôtel de luxe, lui jette la première pierre. Il fallait bien que je finisse par un peu d'humour quand même, sinon on aurait pu croire que tout ce que j'écrivais était sérieux. Je crois que je vais me reconvertir en écrivain de science fiction.

 

 

 

fin

 

Bruno Darmon Dr en chirurgie dentaire. drbrunodarmon@yahoo.fr

 

source http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-de-la-momie-egyptienne-a-la-dent-devitalisee-puis-a-dominique-strauss-kahn-113453805.html 

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 12:07

 

Dent dévitalisée: La science face à l'obscurantisme du Conseil de l'Ordre.

 

Les derniers échanges de courrier avec l'Ordre dans le cadre de la demande de pouvoir exercer à nouveau du Dr Darmon.

 

Audience prochainement à Paris.

 

 

Voici trois textes :

 

1/ La position d'un scientifique sur les dents dévitalisées exprimée au Conseil de l'Ordre des Dentistes.

2/ La réponse du Président National de l'Ordre des dentistes.

3/ Les commentaires du scientifique.

 

-------------------------------------------------------------------------------------

 

1/ La position d'un scientifique sur les dents dévitalisées exprimée au Conseil de l'Ordre des dentistes.

 

Michel Raynaud

Maitre de conférence                         UFR Sciences et techniques

Université du Sud Toulon Var            IUT Services réseaux de communications

83957 La Garde Cedex

 

Monsieur le Président de la Chambre Disciplinaire de l'Ordre des Chirurgiens Dentistes,

 

 

 

Je suis enseignant-chercheur à l'Université de Toulon et je travaille en tant que mathématicien dans le laboratoire PROTEE-ISO qui s'occupe de problèmes environnementaux complexes. Notre fort rayonnement dans le monde a généré une étroite collaboration avec l'institut EMBRAPA (Etat de Sao Paulo-Brésil) permettant aujourd'hui de publier dans des revues scientifiques de plus haut niveau.  Je me suis penché avec le regard du scientifique sur le sujet des dents dévitalisées. Il m’apparaît aujourd’hui et depuis longtemps déjà, qu'on ne pourra jamais être certain de l'innocuité de la dent dévitalisée. La littérature scientifique ainsi que certains travaux de divers médecins vont tout à fait dans ce sens et laissent même à penser que de les enlever serait bien souvent une mesure thérapeutique extrêmement efficace.

 

En conséquence, il serait précieux et il est éthique que les dentistes aient le droit d’accéder à la demande des patients qui souhaiteraient enlever toutes leurs dents dévitalisées.

Je sais que le professeur Garel, biologiste, Dr es Sciences et Directeur Honoraire de Recherche au CNRS est lui aussi tout a fait en accord avec ce point de vue et il s'est d'ailleurs jadis aussi exprimé dans ce sens.

 

Refuser ce droit me semble être par conséquent une atteinte à la liberté thérapeutique qui n’est fondée sur aucun argument scientifique.

 

Par conséquent, je ne vois donc pas comment qualifier les actions entreprises jusqu'à présent à l'encontre du Dr Darmon que comme une persécution parce que ce praticien a fait jadis le choix d'une pratique qui n'est pas courante certes, mais qui n'en est pas moins éthique au regard de la science.

 

Vouloir empêcher la mise en pratique d'une information qui par nombre d’aspects pourrait laisser penser qu’elle constitue un espoir important pour des millions de malades, pourrait être considérée un jour comme assez grave.

 

C'est pourtant ce qui a été fait quand on a interdit d'exercer un praticien qui acceptait d'extraire des dents dévitalisées.

 

 

 

C'est encore aujourd'hui ce qui est fait quand on tente de s'opposer à ce qu'il exerce à nouveau parce qu'il exprime des idées respectables visant à informer la population sur internet. Je précise d'ailleurs que je suis le propriétaire et responsable du site www.sante-dents.com qui exprime que la dent dévitalisée pourrait très probablement être aujourd'hui la première cause de cancers et de maladies graves, ce que j'ai de bonnes raisons de croire.

 

Le sujet qui est au centre de cette affaire est donc colossal. Les demandes,  d'une certaine façon formulées par l'Ordre au Dr Darmon, de devoir s'amender ou de suivre l'enseignement universitaire qu'il a reçu, me semblent donc quelque peu inappropriées avec l'importance du sujet. Il me semble aujourd'hui que si quelqu'un devrait s'amender, ce serait plutôt le Conseil de l'Ordre des dentistes et que si quelqu'un devrait actualiser son enseignement sur le sujet de l'infection focale notamment, ce devrait être l'Université d'Odontologie.

 

Malheureusement lorsqu'on est soi même concerné par un sujet, il est en général très difficile de porter un regard objectif sur une pratique qui n'est pas sienne et qui aurait pu l'être. Je suggère donc au conseil de l'Ordre de recueillir l'avis d'une véritable commission scientifique indépendante sur le sujet de la toxicité des dents dévitalisées et je me ferai un plaisir d'y participer. Et en attendant que la commission scientifique ait donné ses conclusions, dans le doute, s'abstenir de continuer à persécuter le Dr Darmon.

 

Les interdictions d'exercer du Dr Darmon, selon  le conseil de l'Ordre, œuvrent au nom de la défense de la santé publique. Il est bien possible qu'un jour on se rende compte du contraire. Il serait peut-être temps que les membres du Conseil de l'Ordre qui s'opposent avec zèle à l'exercice du Dr Darmon envisagent sérieusement sa réintégration et son dédommagement.

 

Recevez, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments respectueux et dévoués.

 

 

 

Michel Raynaud Toulon le 21 Juillet  2012

 

 

2/ La réponse au courrier précédent notamment, adressé au Président du Tribunal du Conseil de l'Ordre, par le Président du Conseil de l'Ordre.

 

Paris le 2 octobre 2012

 

Monsieur Le Président.

 

Nous ne pouvons que constater que Monsieur Darmon ne semble toujours pas se rendre compte de la gravité et de la mauvaise qualité des soins qu'il a pratiqué au cours de son exercice antérieur et qui ont fait l'objet de plusieurs avertissement avant sa radiation.

Notons par ailleurs qu'il ne manifeste aucun regret quant aux conséquences désastreuses qui ont pu découler de ces actes non conformes aux données acquises de la science sur ses patients.

En outre la lettre du Professeur Raynaud censée être instructive pour le Conseil National de l'Ordre ne fait qu'aggraver son cas en présentant l'institution ordinale comme étant persécutrice à l'encontre de Monsieur Darmon et l'accusant de fermeture d'esprit, alors que sa première mission est la protection de la santé publique.

 

Pour toutes ces raisons, le Conseil National de l'Ordre demande l'annulation de la décision de la chambre disciplinaire de première instance et le rejet de la demande de Monsieur Darmon.

 

Dr Christian Couzinou, Le Président du Conseil National de l'Ordre

 

 

3/ Commentaires du Professeur Michel Raynaud.

 

Le Conseil de l'Ordre fait visiblement tout pour nier l'évidence qu'enlever les dents dévitalisées est susceptible d'apporter un bienfait pour la santé. Même ma contribution scientifique n'arrive pas à le faire douter de ses certitudes. Il me semble important que le public le comprenne et n'attende donc pas des autorités dentaires une quelconque aide dans ce domaine pour l'éclairer sur la vérité.

 

Quant-à la prétendue gravité et mauvaise qualité des soins que le Dr Darmon aurait pratiqué au cours de son exercice antérieur d'après le Président de l'Ordre, voici quelques éléments qui contredisent cette diffamation. Lorsque nous avons réalisé le site internet sante-dents.com avec le Dr Darmon, j'y ai mis des vidéos de ses patients qui pourraient en surprendre plus d'un, tant les témoignages de guérisons sont impressionnants. Comme il n'avait pas recueilli les autorisations de les diffuser, l'image a été réduite de telle sorte que les visages ne soient plus reconnaissables mais leur authenticité ne fait aucun doute. On y voit de nombreux malades que rien n'arrivait à guérir, retrouver la santé dans les jours qui suivirent les extractions de dents dévitalisées. Cela me fait dire que non seulement les soins du Dr Darmon n'ont rien à voir avec ce qu'en dit l'Ordre mais qu'au contraire la profession dentaire ferait bien de s'en inspirer pour redonner la santé à une population de plus en plus malade, ce que je constate d'ailleurs sur mes étudiants depuis des années.

 

J'ai moi même fait extraire toutes mes dents dévitalisées par un dentiste de Nice qui aujourd'hui n'ose plus le faire car il a subi des pressions de l'Ordre pour stopper cet exercice « hérétique ». Ma santé s'en est trouvée grandement améliorée. Il me restait toutefois encore quelques problèmes de santé. On aurait pu croire qu'ils ne venaient plus des dents dévitalisées puisque elles avaient été enlevées. Le Dr Darmon traita alors des mémoires de dents dévitalisées qui restaient dans les os de mes mâchoires et mes derniers problèmes de santé disparurent.

 

Je finirai enfin sur une anecdote. Lors d'un nos rendez vous avec le Dr Darmon, pour élaborer le site internet, une fois, je dus quitter précipitamment mon domicile pour accompagner ma fille à l'hôpital car elle avait une grave crise d'asthme. Dans la précipitation, j'oubliais même de décommander mon rendez vous avec le Dr Darmon que nous croisâmes en voiture sur le chemin. Nous nous arrêtâmes et il nous demanda deux minutes avant de reprendre le chemin de l'hôpital pour tenter d'enrayer la crise d'asthme. Il demanda à ma fille de se faire vomir après avoir bu rapidement de l'eau. Comme nous étions en pleine forêt, il alla vers un arbre prendre des épines de pin qu'il frotta entre ses mains pour en extraire l'essence qu'il fit respirer à ma fille. Il prit ensuite des herbes de buissons proches puis les utilisa pour frictionner son dos à certains endroits. Deux minutes après, la crise d'asthme avait quasiment disparu et nous rentrâmes à la maison où il fit encore quelques cautérisations d'acupuncture ou moxas pour que la crise d'asthme disparaisse complètement. Le soir même, elle était tellement en forme qu'elle put, à sa grande surprise, aller à une soirée dansante alors que d'habitude il lui fallait plusieurs jours pour se remettre de son passage à l'hôpital. Voilà un aperçu de qui est celui sur lequel les dentistes du Conseil de l'Ordre veulent répandre l’opprobre au lieu de corriger une attitude sur les dents dévitalisées, aux conséquences dramatiques pour la population française.

 

Professeur Michel Raynaud michelraynaud98@yahoo.fr

 

 

P.S. Si vous êtes intéressés par cette histoire, il est vivement conseillé de vous inscrire directement sur le blog dent-devitalisee.com car les prochaines informations vont être tellement révolutionnaires et surprenantes qu'elles risquent de ne plus être reprises par aucun autre blog.

 

 

source:  http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-dent-devitalisee-la-science-face-a-l-obscurantisme-du-conseil-de-l-ordre-111898430.html

 

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 09:12

En surcharge pondérale, j’ai maigri de 13kg en enlevant mes dents dévitalisées et sans faire aucun régime.

 

 

 

 

      Témoignage de M.Thierry Reboul.

 

Je suis entrepreneur paysagiste en Ardèche. Jusqu’à l’année 2006,  je me trouvais avec une surcharge pondérale et sans beaucoup d’énergie malgré beaucoup de sport, du cyclisme notamment.

 

 

 

        Suite à un reportage TV où le gouvernement norvégien prenait en charge l'enlèvement des amalgames dentaires, j'ai fait ôter tous les miens. J'ai constaté à ce moment là effectivement un petit regain d'énergie mais la fatigue chronique et les kilos en trop étaient toujours là.

 

        En juillet 2007, un médecin  me conseille d’enlever toutes mes dents dévitalisées, comme il le conseillait à tous ses patients d'ailleurs. Mon dentiste habituel n'était pas du tout d'accord pour m'enlever mes 5 dents dévitalisées qui selon lui allaient très bien. C’est le Dr Darmon qui m’a accompagné chez un dentiste qu’il connaissait pour que tout soit fait comme il fallait, afin que l’os toxique soit bien ôté lors de l’extraction et que je ne prenne aucun médicament chimique pour les douleurs post opératoires. Le Dr Darmon m’a ensuite montré comment faire une confiture à base de Tamarin, qui est sensée augmenter le transit intestinal. Il fallait en rajouter à mes aliments lors du repas ou à boire dilué dans de l’eau. Entre l'extraction des dents dévitalisées et la consommation de ce produit, un déblocage énergétique spectaculaire a eu lieu, ce qui a eu pour effet de me faire retrouver une forme éblouissante et une tonicité à toute épreuve. J’ai perdu 13 kilos en trois mois que je n’ai jamais repris depuis déjà cinq ans. Ceux ci ont fondu littéralement, sans faire aucun régime. J’ai retrouvé le poids de mes vingt ans c'est à dire le poids idéal pour ma taille.

 

        Mais comme je voulais avoir encore plus de forme, quelques temps après avoir retrouvé mon poids idéal, j’ai aussi effectué régulièrement la cure du foie (Docteur Hulda Clark), le déparasitage ainsi que le nettoyage de la bouche le matin en gargarisme avec de l'huile de tournesol. Tout cela m’a fait aussi du bien mais c’est sans aucun doute l’extraction des dents dévitalisées qui a été le plus déterminante pour moi. Je ne prends bien sûr plus de médicaments chimiques depuis des années, je me soigne depuis toujours par des plantes et des  huiles essentielles. J'essaie de vivre au maximum au contact de la nature, de manger sain et d'écouter mon corps. Je pense que c’est pour cela que j’ai retrouvé très vite la forme après mes extractions de dents dévitalisées.

 

       

Si vous le voulez, vous pouvez me contacter par email: roulzy@orange.fr et je vous rappellerai sur un tel fixe si vous le désirez.

 

Commentaires du Dr Darmon

J’ai souvent observé que les poids se normalisaient après extraction de dents dévitalisées, même sans donner de tamarin. Les gros maigrissent et les maigres grossissent. Plus généralement, les critères esthétiques s’améliorent. La peau, les cheveux, et le teint notamment sont plus beaux. On semble généralement rajeunir en se débarrassant de la mort de notre bouche. En fait et contrairement à ce qu’on pourrait croire à priori, on devient plus beau en enlevant ses dents dévitalisées. Parfois il faut toutefois parfaire le travail par certaines injections dans les os des mâchoires, mais pas toujours. Parfois les dents dévitalisées sont enlevées trop tard et la santé peine à revenir. Un jour on comprendra que la dent dévitalisée est très probablement la première cause de mal de dos, de maladies graves et de cancers de notre civilisation. Les témoignages vidéos du site sante-dents.com sont suffisamment clairs pour le comprendre. Seulement voilà, l’idée de devoir s’en débarrasser et ensuite de porter généralement un dentier n’est pas très réjouissante pour certains. Je trouve alors que la petite histoire philosophique suivante est tout à fait adaptée à la problématique « dent dévitalisée ». Je la suggère donc à ceux qui ont compris que de garder de la mort en soi n’est pas une bonne chose mais qui n’osent pas faire le pas d’aller demander à un dentiste de leur enlever leurs dents dévitalisées. Peut-être qu’ils devraient se rendre compte que l’idée de devoir faire enlever leurs dents mortes est un peu leur « Porte Noire ».

 

Histoire philosophique de la Porte Noire

  Il était une fois en terre d’Islam, ou au pays du Prince des Mille et une nuits (ou le Prince des Ténèbres donc Satan), un roi particulier. Une fois qu'il avait fait prisonniers tous ses ennemis, il les conviait dans une grande salle.
 
      Le roi criait :
     
      - Je vais vous donner une dernière chance. Regardez tous à droite.
     
      Tous tournaient la tête vers une rangée de soldats avec de très beaux uniformes mais armés d'arcs et de flèches, prêts à leur tirer dessus.
     
      - Maintenant, disait le roi, regardez tous à gauche.
     
      Dans cette direction, les prisonniers pouvaient apercevoir une gigantesque porte noire d'aspect dantesque incrustée de crânes humains sanguinolents, de mains décharnées, de morceaux de cadavre
en putréfaction. Une porte d'aspect infernal qui les faisait frissonner d'horreur.
     
      Le roi se positionnait au centre de la salle.
     
      - Ecoutez moi tous. Que désirez-vous le plus ? Mourir transpercés par les flèches de mes beaux archers ou bien tenter votre chance et passer le seuil de la porte noire ? Décidez-vous, je respecterai le choix de votre libre arbitre...
     
      Tous les prisonniers adoptaient le même comportement : au moment de se décider, ils approchaient de la porte géante, lui jetait un regard tourmenté puis courraient vers les archers en espérant passer au travers car aucun d'entre eux n'osait ouvrir la porte, imaginant quel insoutenable destin il trouverait là derrière. Mais tous mourraient alors sous les flèches.          

 Mais un jour, la guerre fut terminée.  Un soldat qui faisait partie autrefois du peloton d'exécution des archers, osa interroger le roi :
     
      - Tu sais, grand roi, je me suis toujours demandé ce qu'il y avait
    derrière la porte noire.
     
      Le roi répondit :
     
      - Tu te souviens que je donnais le choix  aux prisonniers ? Ils pouvaient pousser la porte ou opter pour une mort certaine. Eh bien, toi, vas ouvrir la porte noire !
     
 Le soldat, frémissant, s'exécuta et la porte tourna sur ses énormes gonds grinçant. Un pur rayon soleil balaya le sol dallé. Alors le soldat ouvrit la porte en grand. La lumière inonda la salle. Elle provenait d'un paysage verdoyant. Le soldat vit un chemin qui montait au milieu des arbres. Et il comprit : ce chemin, c'était celui de la liberté !

 

Fin

 

Bruno Darmon, docteur en chirurgie dentaire

drbrunodarmon@yahoo.fr

 

 

P.S.

J'organiserai un stage la première semaine de septembre 2012, dans un refuge de haute montagne et au bord d’un lac, le lac d’Allos, dans l’arrière pays niçois, pour enseigner les enseignements essentiels pour la santé, issus de la médecine chinoise, ayurvédique et de la dentisterie holistique.  Enseignement en pleine nature. Prix 499 euros tout compris (logement en dortoirs et nourriture comprise). Limité à 15 personnes. Inscription à drbrunodarmon@yahoo.fr

source : http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-maigrir-en-enlevant-des-dents-devitalisees-109217396.html
     

 

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 12:56

 

Ce texte parle d'une technique simple de médecine naturelle que chacun peut appliquer et qui pourra sauver des vies en cas d'urgence médicale en général et cardiaque en particulier.

 

Témoignage d'Éric Tournier:

 

Il y cinq ans ma mère a fait une grave attaque cardiaque et a du être hospitalisée en urgence dans la grande clinique spécialisée de cardiologie des Bouches du Rhône, la Casamance.

 

Je suis naturopathe, spécialiste en thérapies quantiques à Cassis et j'étais à cette époque au courant de la toxicité des dents dévitalisées. Ma mère ne voulait toutefois pas enlever ses dents dévitalisées, alors je la maintenais en forme avec diverses méthodes de médecine naturelle.

 

Mais un jour la crise cardiaque est arrivée. Il me sembla alors nécessaire de lui enlever au plus vite ses dents dévitalisées. J'ai donc pris en urgence rendez vous avec un dentiste qui devait les lui enlever car ce sujet dentaire n'intéressait apparemment pas ses grands cardiologues.

 

Il fallait donc la faire sortir de sa clinique pour que cela puisse se réaliser. Persuadés que sans eux, pas de salut, les cardiologues ont tout fait pour s'opposer à la sortie de ma mère car elle restait toujours très faible depuis son attaque cardiaque. Ils prévoyaient probablement de la laisser sous perfusion pendant encore un certain temps puis de l'opérer. Mais je voyais que malgré son hospitalisation et ses perfusions, son état de santé se dégradait dangereusement depuis plusieurs jours. Je pense qu'elle serait morte. Âgée de 68 ans à l’époque on m'aurait alors sorti le refrain classique que tout avait été tenté pour la sauver.

 

J’ai convaincu alors ma mère de sortir de l'hôpital pour se faire enlever ses dents dévitalisées même si ces dents ne lui faisaient pas mal. Nous dûmes signer une décharge au grand dam des médecins et elle put alors sortir.

 

De retour à la maison elle refit encore une attaque cardiaque. Je fus à deux doigt de rappeler le Samu ce qui aurait contrarié le rendez vous prévu chez le dentiste, quelques jours plus tard. Il fallait absolument tenir jusqu'au rendez vous salvateur. Quand tout cela s'est passé, le Dr Darmon était alors chez moi et avait accepté d'y rester le temps que ma mère soit rétablie. Et heureusement car avec certaines techniques, il a rapidement jugulé cette attaque cardiaque que je ne savais pas moi-même juguler avec les techniques naturelles dont je dispose.

 

Le jour du rendez-vous dentaire, quelques dents dévitalisées furent extraites. Pas toutes, juste celles qui furent identifiées par le Dr Darmon comme étant les plus toxiques et en rapport avec son affection cardiaque. Il lui a suffi de passer sa main devant les dents et de ressentir lesquelles étaient les plus empoisonnantes.

 

Quelques soins énergétiques furent faits le lendemain des extractions et dès le lendemain, je peux dire qu'elle était quasiment guérie de ses problèmes cardiaques. Elle avait retrouvé un bon teint et sa douleur cardiaque avait quasiment disparue. Nous étions sortis de la situation d'urgence.

 

Ma mère, qui avait compris l'avertissement, fit enlever ensuite toutes les autres dents dévitalisées dans les semaines qui suivirent. Une douleur résiduelle au cœur disparut d'ailleurs avec les dernières dents dévitalisées extraites et sa vitalité s'en retrouva encore accrue. Depuis, ma mère a retrouvé plus de vitalité qu'elle n'en avait avant même son attaque cardiaque et n'a plus pris aucun médicament pour le cœur depuis sa sortie de la clinique.

 

J'ai bien eu la preuve ici avec ma mère du caractère essentiel des dents dévitalisées et de la priorité de les enlever sur toutes les techniques de cardiologie conventionnelle mais aussi de thérapies naturelles que je pratique.

 

Si j'ai pris le risque de sortir ma mère du service d'urgence cardiologie de l'hôpital, c'est aussi parce que j'avais alors le Dr Darmon à mes côtés et que j'avais eu l'occasion de voir ce qu'il savait faire. Je lui avais montré auparavant quelques patients dont j'avais du mal à améliorer la santé. Il y avait par exemple une dame qui était toujours très fatiguée, avec un mal être permanent, avec des nausées et des vertiges et qui avait passé des années à consulter les spécialistes de la région. Elle n'avait pourtant pas de dents dévitalisées et n'en avait jamais eu. Le cas était donc plus subtil qu'un autre. Le Dr Darmon l'ausculta et suspecta une cavitation dans une zone de dent de sagesse qu'elle avait fait extraire jadis. Il traita cette zone, lui fit quelques soins ayurvédiques et la patiente retrouva le soir même une santé qu'elle avait perdu depuis des années. J'avais alors compris qu'il n'était à l'évidence pas qu'un dentiste qui parle de toxicité de dents dévitalisées.

 

Vous pouvez me téléphoner si vous le désirez pour confirmer l'authenticité de mon témoignage.

 

Eric Tournier

 

04.42.01.32.36

 

cimdcassis@free.fr

 

Commentaires du Dr Darmon.

 

La crise cardiaque fait partie des plus importantes causes de mortalité aujourd'hui.

 

Cette dame était entre la vie et la mort et restait en grand danger, même à l'hôpital. Son fils a pris cette décision de sortie qui se révéla après coup une bonne décision.

 

C'était très risqué certes, mais il faut savoir parfois prendre des risques pour éviter un risque encore plus grand. L'essentiel est de savoir discerner quels sont les risques les plus grands dans la vie. J'ai bien compris, depuis longtemps, que conserver en bouche des dents dévitalisées est un très grand risque pour la santé dont peu de personnes ont pourtant conscience. Même dans une situation d'urgence médicale, j'ai encore pu constater que de les enlever est la meilleure chose à faire.

 

Je vais maintenant vous expliquer ce qui a permis de juguler les crises cardiaques multiples de cette dame, crises qui sont revenues alors qu'elle était rentrée chez elle en attendant le rendez-vous salvateur chez le dentiste. Cela pourrait vous être très utile un jour car certaines méthodes utilisées dans son cas, sont faciles à appliquer et pourraient bien suffire, comme elles lui ont suffi. La première fois, j'ai quand même avant toute chose, fait de l'acupuncture pour supprimer sa récidive de crise cardiaque. Mais, par la suite, cette dame a géré toute seule ses autres récidives de crises cardiaques sans que j'ai besoin d'intervenir. Et c'est en cela que c'est fort intéressant pour vous cher lecteur car vous aussi pourrez appliquer les mêmes techniques.

 

Dès que des douleurs cardiaques arrivaient, j'avais expliqué à la patiente d'appliquer de l'huile essentielle de thym sur les collets de ses dents dévitalisées, avec un coton tige tout simplement. C'est une technique de réflexologie dentaire. J'avais aussi demandé d'utiliser un piezzo, un petit appareil qui envoie de la piezzo électricité, sur les points douloureux qui apparaissaient sur la poitrine quand une crise cardiaque revenait. Je lui avais aussi demandé d'augmenter l'amplitude de sa respiration. Avec ces trois conseils très simples, elle a pu juguler seule ses récidives de crises cardiaques pendant les quelques jours qui la séparait de l'extraction salvatrice. A vrai dire j'en étais moi-même étonné et c'est bien pourquoi je suis quand même resté chez elle au cas où cela n'aurait pas suffi. Mais, à mon grand étonnement, cela a suffi et, toute seule, elle a pu jugulé ses crises qui revenaient sans même avoir besoin de mon acupuncture. Certes j'ai profité de ces jours à ses côtés pour lui faire des soins qui la remontaient en énergie mais, lors de ses crises qui revenaient, elle s'en est sortie seule. Je trouve donc que cette information vaut son pesant pesant d'or.

 

Pour se procurer un appareil piezzo facilement , il y a par exemple le biopiezzo qu'on trouve chez divers enseignes, notamment sur internet et qui se nomme aussi Acupuncto, quand il est vendu par la société Auris. Il est alors encore moins cher en plus (40 euros) . C'est à mon avis un outil à posséder absolument avec l'huile essentielle de thym pour les urgences cardiaques qui sont très souvent en lien avec les dents dévitalisées même si personne ne le sait dans le corps médical. Cela n'empêche pas de posséder aussi le zappeur d'Hulda Clark qui me semble toutefois moins adapté pour les urgences vitales, même si c'est aussi un bon appareil. Tous ces appareils me semblent complémentaires mais pas aussi importants toutefois que faire enlever les dents dévitalisées.

 

Cette histoire me montre encore une fois que même en situation d'urgence, traiter la cause est toujours le plus efficace.

 

J'ai appris dernièrement que le laboratoire Pranarom avait fait un petit complexe d'huiles essentielles sous forme de gel, qui se nomme Buccarom. On peut appliquer facilement ce gel sur les gencives des dents dévitalisées avec le doigt. Il semble que lui aussi permettrait de faire de la réflexologie dentaire en supprimant des symptômes à distance, mieux même que d'appliquer du Neem (dont j'ai déjà parlé dans d'autres textes), m'a dit une patiente. C'est peut-être plus pratique aussi que d'appliquer de l'huile essentielle de thym avec un coton tige car les huiles essentielles, sont toujours un peu délicates à utiliser car très fortes aussi et il faut quand même faire un peu attention. Buccarom peut se commander en pharmacie. Si vous avez des dents dévitalisées, achetez-en et frictionnez les gencives de vos dents dévitalisées avec. Vous verrez bien, si vous vous sentez mieux, ceci confirmera alors que vos dents dévitalisées vous empoisonnent.

 

Un petit mot sur Eric Tournier qui est un exemple si rare qu'il mérite d'être étudié. C'est un passionné par les médecines naturelles. Il possède chez lui un véritable centre de revitalisation, avec des appareils performants. Il est de plus expert en nutrition saine même si nous ne sommes pas d'accord sur tout. Contrairement à beaucoup de thérapeutes qui font des médecines naturelles parce qu'ils n'ont pu faire d'études de médecine conventionnelle, lui, a abandonné ses études de médecine après plusieurs années qui avaient été pourtant passées avec succès, car il a pris conscience très tôt des effets secondaires toxiques de cette médecine moderne qui s'est très éloignée de la nature. Une médecine qui certes sauve des vies, notamment dans les urgences, mais fabrique aussi à la pelle des grabataires et des handicapés. Alors qu'il était étudiant en médecine, il a intégré l'école de naturopathie de P.V Marchesseau. C'est une décision qui aurait pu paraitre folle mais qui était en réalité très courageuse. Je ne connais personne qui l'ait faite jusqu'à présent, à part lui. C'est à l'évidence quelqu'un qui sait prendre des risques pour prendre la voie de la vérité quand il l'identifie. Quand on sait ce que gagne un médecin aujourd'hui en grande partie grâce aux remboursements de la sécurité sociale, il fallait vraiment être un passionné de la santé naturelle pour faire un tel choix qui le priverait de cette manne financière.

 

En plus de la naturopathie, Eric Tournier a ensuite acquis toutes sortes de techniques de médecines naturelles et a toujours été à la recherche des causes véritables des maladies. C'est ainsi qu'il découvrit le problème des dents dévitalisées, un jour à travers les travaux de Hulda Clark et un stage qu'il fit avec elle. Hulda Clark considérait le problème des dents dévitalisées comme un problème majeur. Depuis qu'il a pris conscience lui aussi de cela, il en parle à tous ses patients. Il est en cela un exemple à suivre comme l'étaient quelques rares autres médecins courageux en France comme Le Dr J.G. Thomas (célèbre acupuncteur à Grasse, aujourd'hui à la retraite) et feu le Dr Loizillon (célèbre homéopathe à Pont Saint Esprit) qui avaient bien vu que les patients qui acceptaient de se débarrasser de leurs dents dévitalisées, guérissaient bien mieux que tous les autres.

 

Pour l'anecdote, je suis en ce moment en procédure (qui dure...) pour demander à exercer à nouveau après une longue période d'interdiction d'exercer à cause du Conseil de l'Ordre. Je viens d'ouvrir un courrier du Président Couzinou qui a lu apparemment mes textes sur internet. Après avoir donné préalablement un avis défavorable à ma reprise d'activité, il écrit dans ce dernier courrier:

 

"Nous notons dans ces écrits que le Dr Darmon ne s'est pas amendé concernant les pratiques qui lui étaient reprochées à l'occasion de sa radiation" ( la pratique dont il parle étant de proposer jadis à mes patients malades d'extraire leurs dents dévitalisées) .

 

Quelle misère spirituelle... Tant de persévérance à persécuter une pratique qui pourrait guérir mieux que tout des millions de personnes rien qu'en France. La France est le pays qui a le plus de malades et le plus de dent dévitalisées, par habitant d'Europe, comme par hasard. La France qui est ruinée de devoir soigner des millions de malades que les dentistes pourraient guérir mieux même que les médecins s'ils le voulaient, en enlevant tout simplement la mort qu'ils ont eux même installée dans les bouches. Mais l'orgueil rend aveugle. On préfère alors généralement aller jusqu'au bout de sa folie plutôt que de reconnaitre ses erreurs et reprendre le chemin de la vie. Et cela quitte à entrainer toute une civilisation qui fait souvent aveuglément confiance en ses institutions sanitaires, dans la dévitalisation et la mort. Ma foi mes collègues du Conseil de l'Ordre ne sont pas les seuls à agir ainsi, les experts du nucléaire font pire encore. Au japon, malgré l'accident de Fukushima, ils veulent même remettre les centrales nucléaires en fonction. En France, nos experts n'imaginent même pas de les arrêter même si elles pourraient nous tuer encore plus sûrement que tout. Décidément, ceux qui se disent expert font parfois tout le contraire de ce qu'il faudrait faire.

 

Petite devinette d'actualité pour finir.

 

Ils jeunent le jour et mangent la nuit, alors qu'il faudrait faire le contraire car ils croient suivre le message de Dieu mais c'est celui de Satan en réalité. L'anagramme de leur religion le confirme d'ailleurs dans la langue des oiseaux. Qui sont-ils ?

 

drbrunodarmon@yahoo.fr

 

 

source http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-urgence-vitale-cardiaque-resolue-par-extraction-de-dents-devitalisees-108435737.html 

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 12:43

 

Témoignage

 

Il y a deux ans et demi, un dentiste m'a dévitalisé les trois dents saines qu'il me restait à la mâchoire supérieure, tout ceci pour me réaliser deux bridges... Je regrette, surtout qu'il est difficile de revenir en arrière. Pour le moment je n'ai pas de soucis de santé étant suivie par un naturopathe, mais je regrette d'avoir accepté la proposition de ce dentiste, de me réaliser ces bridges, qui pour lui allait me permettre de ne plus souffrir d'acouphènes, ce qui s’est révélé faux après coup.

  

Monique MONLUC 

monluc.monique@gmail.com

 

Je téléphonerai volontiers sur un tel fixe à ceux qui voudraient vérifier l’authenticité de mon témoignage.

 

 

Commentaires du Dr Darmon.

 

 

Cette dame ne voit pas encore sur elle, les conséquences désastreuses sur sa santé de ce qu’elle a subi, mais je connais une patiente qui a subi la même chose sur plus de dents, qui est tombée tout de suite après très malade et qui commence à retrouver la santé depuis qu’elle les a fait extraire.

 

Dévitaliser des dents saines pour faire des bridges est une pratique assez courante chez les dentistes notamment les dentistes français qui encore moins que les autres en Europe, ont conscience du danger des dents dévitalisées. Je peux tout à fait comprendre que les dentistes dévitalisent des dents très cariées que l’on devrait sinon extraire, compte tenu du contexte d’inconscience générale de la réalité empoisonnante de cet acte. Je compte d’ailleurs le faire moi-même prochainement à mes patients dès que je pourrais à nouveau exercer. Certes je les informerai aussi que je les empoisonne alors, et que le Conseil de l’Ordre ne me laisse pas le choix si je veux exercer en France. L’essentiel est de prendre la voie de la vérité, je pense. Mais  dévitaliser des dents saines pour faire plus facilement des bridges est carrément pour moi, la pratique maudite de la dentisterie moderne. Pourtant c’est une pratique qui n’est nullement condamnée par le Conseil de l’Ordre. Si on ajoute à cela les incitations particulières de la sécurité sociale à dévitaliser les dents comme cet article l’explique bien, 

 http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-confession-d-une-assistante-dentaire-105208310.html,

on comprend pourquoi les français ont bien plus de dents dévitalisées qu’ailleurs en Europe et donc aussi plus de cancers et maladies graves qu’ailleurs en Europe.

 

On peut très bien faire des bridges sur des dents vivantes, en général, mais c’est plus pratique de travailler sur des dents dévitalisées car une fois qu’elles sont dévitalisées, elles ne font plus mal. Donc lorsqu’on taille les dents pour le bridge, plus besoin d’anesthésier les dents et de prendre de multiples précautions pour que la dent cicatrise correctement. Idem lors des essayages du bridge avant la pose définitive, qui sont délicats lorsque les dents sont encore vivantes donc sensibles. En plus, si le bridge n’est pas parfait et qu’une carie se développe dessous, il n’y aura aucune douleur avec des dents dévitalisées comme piliers de bridge donc le patient ne se plaindra pas. Bref, il n’y a que des avantages pratiques pour le dentiste à faire des bridges sur dents dévitalisées. C’est un peu comme avec les médicaments antibiotiques, antalgiques et anti-inflammatoires que certains dentistes donnent classiquement après certains actes chirurgicaux qui font que le patient ne souffre pas du tout après l’intervention. C’est pratique certes mais en réalité cela empoisonne sournoisement le patient avec des conséquences dont peu se rendent compte, alors qu’il existe des solutions naturelles qui elles n’empoisonnent pas. Avec les solutions chimiques, les os cicatrisent mal ensuite en créant des cavitations qui donnent des problèmes à distance. Par la suite, quand le patient aura mal au dos ou son cancer à cause de ses cavitations ou ses dents dévitalisées, il ira voir le rhumatologue ou le cancérologue et ne se plaindra jamais auprès de son dentiste puisque personne ne sait que les cavitations et les dents dévitalisées empoisonnent gravement l’organisme et donnent mal au dos et des cancers notamment. Et en plus, il n’y a pas si longtemps, quand les dents étaient dévitalisées, les bridges était en partie remboursés par la sécurité sociale et les mutuelles alors qu’ils ne l’étaient pas quand les dents couronnées piliers du bridge, étaient saines à l’origine. La sécurité sociale incitait donc d’une certaine façon le dentiste à dévitaliser les dents. Dans la pratique cela se faisait assez couramment et personne ne s’en cachait. On considère d’ailleurs toujours aujourd’hui que cette pratique courante de dévitaliser des dents saines pour faire des bridges n’est pas en désaccord avec l’éthique.

 

Aujourd’hui on est donc en France dans la situation suivante : la majorité de la profession dentaire possède cette pratique mortifère de tuer des dents saines pour que son travail soit plus pratique pour les bridges  tandis que la population ignore totalement les conséquences terribles des dents dévitalisées sur la santé. Alors, lorsqu’un dentiste essaie d’informer ses patients de ce qui un jour sera reconnu comme un scandale de santé publique, que pensez-vous qu’il se passe ? La majorité des dentistes veulent faire taire celui qui révèle la vérité. Eh oui c’est la vie. Et la meilleure façon de le faire est de manipuler un ou deux patients pour les convaincre qu’ils ont été mutilés et de les faire déposer plainte contre le dit dentiste qui ensuite va être interdit d’exercer. La population ne se mobilise pas pour soutenir le dit dentiste car « comprenez vous ma chère dame, il a eu des plaintes de patients, qu’il a mutilé en leur enlevant de bonnes dents » alors qu’elle se mobilise pour d’autres causes bien moins importantes.

 

Le Conseil de l’Ordre considère donc qu’il est éthique de tuer, ou dévitaliser, des dents saines pour faire des bridges mais qu’il n’est pas éthique d’extraire des dents dévitalisées pour redonner la santé aux patients. On marche totalement sur la tête et le fait que la population ne se rende pas compte de ce scandale traduit un niveau de conscience assez bas qui rend compréhensible qu’elle souffre majoritairement aujourd’hui d’affections diverses. La première cause de la maladie est le manque d’intelligence nous disent les védas (les écrits religieux indiens). J’ai compris qu’il existe aussi dans cette assertion une dimension mystique. Notre univers est régi par une supra intelligence (d’autres l’appellent Dieu) qui reste très discrète pour ne pas interférer avec la croissance de notre conscience, mais observe individuellement chacun de nos actes et nous laissera subir les conséquences de notre manque de conscience tout comme elle peut opérer des guérisons miracles lors de prises de conscience, je l’ai parfois observé. Lorsqu’on le comprendra, la médecine fera un grand pas en avant et comprendra alors que la meilleure chose à faire pour guérir est d’accroitre la conscience des patients, ce qui implique d’accompagner les patients dans une démarche de vie. Mais aujourd’hui, notre médecine fait bien souvent le contraire en utilisant des poisons pour tuer (nos enzymes, nos virus et bactéries, nos cellules cancéreuses, le nerf de la dent notamment) voulant ainsi supprimer à tout prix des symptômes qui ont pourtant un sens. On fabrique ainsi toujours plus d’affections graves dont la première cause n’est pas à rechercher ailleurs que dans cette médecine des poisons. Accroitre la conscience est un vaste programme qui était déjà exprimé dans le fameux croissez de « croissez et multipliez » de la Bible.

 

Nous devons comprendre que garder en soi des organes morts revient à profaner le temple que constitue notre corps et dénote d’un manque de conscience qui participe ou participera à nos souffrances présentes ou futures. Inversement, le simple fait d’éliminer des dents dévitalisées et de mettre des dentiers, aussi simple que cela puisse sembler, vaut souvent mieux que tout ce que la médecine moderne peut proposer actuellement pour retrouver la santé. Je l’ai juste vérifié personnellement sur quelques centaines de patients (une centaine d’entre eux témoignent en vidéo sur www.sante-dents.com)…… et je connais personnellement des médecins et des dentistes qui ont observé la même chose eux aussi sur des centaines de patients. Je me demande quand la société en général et les journalistes en particulier vont enfin s’y intéresser vraiment un jour. Ne vous gênez pas cher lecteur pour en informer d’ailleurs les journalistes de votre journal local ou national. La supra conscience vous en sera reconnaissante, car ceux qui œuvrent pour la vie, la vie le leur rendra, telle est la loi de réciprocité.  

 

 La société s’intéressera  probablement vraiment à ce sujet quand elle sera totalement ruinée par la maladie (ça pourrait bientôt arriver) et qu’on ne pourra même plus rembourser les traitements chimiques aux effets secondaires terribles. On devra alors vraiment s’intéresser aux causes des maladies. On se rendra alors compte que la dent dévitalisée est une cause importante de nos maladies actuelles même si elle ressemble pourtant à un progrès scientifique qui permet de sauver des dents.  Je ne remets par pour autant en question le progrès scientifique en général. La dentisterie moderne avec ses multiples avancées technologiques est sans aucun doute un immense progrès sur la dentisterie d’antan qui ne savait qu’enlever des dents et mettre des plombages au mercure. Mais pourtant il existe là avec la dent dévitalisée, un détail dans la dentisterie moderne,  qui pourrait détruire la civilisation en la dévitalisant à petit feu, comme le démontrent les sites sante-dents.com et dent-devitalisee.com. C’est un peu comme le nucléaire qui constitue le détail de la science qui pourrait rendre la Terre invivable pour des milliers d’années alors que la science moderne apporte nombre de bienfaits à notre civilisation, notamment les vaccins et le botox,…mais non je rigole…... 

 

Comme on le voit avec la dent dévitalisée et le nucléaire, le diable est dans les détails, comme on dit.

 

 

Dr Bruno Darmon   drbrunodarmon@yahoo.fr

 

source http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-la-pratique-maudite-de-la-dentisterie-moderne-107367340.html

 

 

Published by dents-devitalisees
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 07:53

 

J’ai 48 ans, je suis enseignante en Bretagne. Je suis aussi depuis la fin de mon adolescence, une fervente militante anti nucléaire car j'estime que la technologie nucléaire fait prendre un risque démesuré pour la vie sur Terre.

Depuis une dizaine d’années ma santé s’est progressivement dégradée. Fatigue chronique, mal de dos et de tête sont devenus progressivement épuisement et douleurs insupportables. Parfois je pouvais à peine me tenir debout tellement je me sentais faible. Je ne pouvais travailler que très difficilement voire ne pouvais plus travailler du tout. J’ai consulté de nombreux médecins qui m'ont prescrit divers examens (de sang, IRM cérébral etc..). Ces examens n'ont rien montré d'anormal. Les médecins me disaient que j’étais dépressive tout simplement. J’étais si mal que je pensais même que j'allais mourir.

J’ai alors cherché des solutions dans le domaine des médecines naturelles et j’ai essayé toutes sortes de thérapies qui n’ont pas eu de grands résultats. Je me suis renseignée par exemple sur les effets des métaux sur la santé car j'avais un certain nombre d’amalgames dentaires au mercure. J'ai consulté un médecin immunologiste qui est spécialiste du sujet. Après des analyses qui ne sont faites qu'en Allemagne, j’ai entrepris une thérapie pour enlever les métaux lourds présents dans mon corps et j’ai fait enlever mes amalgames au mercure. Malgré cela mon état de santé ne cessait de se dégrader. En voyant ma radio panoramique dentaire, ce médecin me conseilla aussi, de ne plus me laisser dévitaliser de dents à l' avenir.

C’est ainsi que je me suis renseignée sur le sujet des dents dévitalisées, notamment sur internet. Ce sont les sites internet du Dr Darmon (sante-dents.com et dent-devitalisee.com) qui m’ont convaincu et je décidais alors de faire enlever toutes mes dents dévitalisées.

Tous les dentistes de ma région ont refusé de me les extraire, car selon eux elles ne présentaient aucun problème. Elles étaient soi disant saines et il n’y n'avait pour eux aucun lien avec mes différentes douleurs et mon état de santé général. Certains s'y opposaient radicalement. D'autres visiblement ne voulaient pas échanger avec moi à ce sujet. J'avais le sentiment que j’abordais un sujet tabou. D'autres encore disaient que ce serait de la folie de les extraire et que celui qui accepterait de le faire ne pouvait être qu'un fou car j'allais être mutilée, que j'allais perdre de l'os de la machoire notamment, ce qui serait irréversible. Ils ont tout fait pour me dissuader de le faire. Je restais pourtant persuadée qu’ils se trompaient tous, bien qu’ils fussent pourtant dentistes car je sais que le bon sens vaut plus que de longues années d’études et que rien ne serait plus grave que de perdre la santé, ce qui est parfois irréversible. Je ressentais que garder de la mort en soi ne peut être une bonne chose quoiqu’ils en disent. Ils me faisaient un peu penser aux scientifiques qui font croire que la technologie nucléaire est une technologie sans danger. 

 

C'est un dentiste que m’indiqua le Dr Darmon, qui accepta d'enlever mes dix dents dévitalisées en deux séances. Le Dr Darmon était présent pour que tout soit fait comme il le voulait (choix de l’anesthésie, technique opératoire)  et il s’est ensuite occupé de moi par diverses techniques de médecines douces. Je  n’ai eu aucun problème et aucune douleur sans prendre pourtant le moindre médicament.

J'ai ensuite retrouvé la santé comme par miracle et je sais maintenant ce que les mots « avoir la santé « veulent dire. Mes douleurs ont disparu et ma vitalité est revenue. J’ai pu enfin retourner danser le samedi soir aux « festou-noz » (soirées dansantes traditionnelles de Bretagne). Il me restait toutefois quelques douleurs dans les gencives mais elles ont quasiment disparu aujourd’hui, notamment à la suite d’injections particulières dans les gencives.

Aujourd'hui j’ai deux dentiers, j’en suis fort satisfaite. Je peux très bien manger, j’ai gardé un joli sourire et je suis surtout persuadée que tout cela m'a sauvé la vie. A travers cette histoire et mon métier d'enseignante, je prends conscience aujourd'hui que notre système d'éducation nationale enseigne certes de multiples choses intéressantes à nos enfants, mais  oublie pourtant d'enseigner l'essentiel. On parle beaucoup de produits chimiques mais on n’enseigne pas que ce qui affecte le plus la santé, ce sont les dents dévitalisées car ce sont des organes morts. On parle beaucoup d’écologie et de réchauffement planétaire mais on n’enseigne pas non plus que ce qui menace le plus la vie sur Terre est indiscutablement la pollution radioactive. Je connais bien d’autres sujets polémiques qui mériteraient d’être traités mais ces deux sujets me paraissent être aujourd’hui pourtant les sujets les plus essentiels. Car qu’y a-t-il  de plus essentiel que les sujets les plus importants pour conserver la santé et la vie ?  

 

Jacqueline Péresse  

email :jacquelineperesse@orange.fr

 

Je pourrais rappeler au téléphone ceux qui voudraient parler avec moi.

 

 

 

Commentaires du Dr Darmon.

Et oui, on oublie souvent l’essentiel, c’est probablement notre plus grave erreur. Chaque jour nous devrions nous demander ce qui est vraiment essentiel. C’est ici, pour la santé et la vie, une leçon que nous donne cette enseignante concernant deux sujets dont elle a pris conscience, le nucléaire et la dent dévitalisée. A la vie et la santé qui sont deux éléments essentiels de l’existence, j’en rajouterai toutefois un troisième qui est l’amour que l’on gâche aussi souvent en oubliant l’essentiel et en laissant trop d’importance à des détails sans grande importance.

 

J'organiserai un stage sur Nice cet été pour enseigner les enseignements essentiels pour la santé, issus de la médecine chinoise, ayurvédique et de la dentisterie holistique du 22 au 29 juillet. Enseignement en pleine nature. Prix 1200 euros tout compris (logement et nourriture comprise). Limité à 15 personnes. Inscription à drbrunodarmon@yahoo.fr

 

source http://dents-devitalisees.over-blog.com/article-l-enseignement-essentiel-d-une-enseignante-106968337.html

Published by dents-devitalisees
commenter cet article