Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 19:26

 

J'ai retrouvé la santé grâce au congrès de médecine naturelle à Tréguier en novembre 2011:

Arthrose du cou guérie grâce à des piqures dans mes gencives

 

J'habite en Bretagne et l'année dernière je suis allé assister au congrès de médecine naturelle organisé par l'association "la vie et la santé naturelles" à Tréguier, proche de chez moi. Ce fut fort intéressant. J'y ai assisté à plusieurs conférences dont une du Dr Darmon qui parlait du problème des dents dévitalisée mais aussi d'une technique d'injection osseuse pour traiter les mémoires toxiques laissées par les dents dévitalisées extraites. Au tout début de la conférence, une dame témoigna qu'avoir enlevé ses dents dévitalisées lui avait quasiment sauvé la vie. Puis une autre dame témoigna qu'une de ses amies reçut ces traitements d'injections qui avaient été réalisés après ses extractions des dents dévitalisées, dans les emplacements d'extraction et que cela lui avaient aussi quasiment sauvé la vie en lui redonnant beaucoup d'énergie. Ensuite le Dr Darmon donna à toutes les personnes présentes à sa conférence une enveloppe contenant un peu de poudre de Neem, une plante médicinale indienne très anti-infectieuse. Il demanda à chacun de mettre un peu de cette poudre sur son index et de frictionner le collet des dents dévitalisées (et souvent couronnées) que chacun possédaient. De nombreuses personnes témoignèrent alors ensuite avoir ressenti un bien être. Des douleurs diverses du corps disparurent parfois dans les minutes qui suivirent ce qui prouvait ainsi que leurs dents dévitalisées les empoisonnaient. A la fin de la conférence, une dame témoigna qu'elle était tombé très gravement malade après avoir mis de nombreux implants en bouche. Elle les fit alors enlever et elle guérit ensuite de ses divers problèmes de santé.

 

J'avais moi même fait enlevé une dent dévitalisée depuis une dizaine de mois mais je sentais toujours une gène dans la gencive, une douleur sourde. Quand je touchais cela faisait mal. J'appris qu'en général, on opérait pour cureter l'os sous la gencive mais qu'il y avait un autre traitement pour éviter l'opération, celui dont il avait été question lors de la conférence, ces injections osseuses. Le Dr Darmon resta quelques jours en Bretagne après le congrès et il accepta ainsi de me soigner. J''arrivais chez la personne qui le logeait à la fin d'un petit stage qu'il venait de donner à une dizaine d'élèves qui semblaient fort satisfaits de son enseignement. Une fois les élèves partis, il me fit une injection dans la zone qui avait contenue la dent dévitalisée et me demanda de revenir le lendemain pour faire une autre injection dans l'emplacement osseux de la seconde racine de cette molaire du bas qui avait été enlevée jadis. Aujourd'hui soit trois mois plus tard, je n'ai plus de douleur à cet endroit mais le plus étonnant c'est que mon arthrose cervicale a aussi quasiment disparue. Étonnant car c'est une maladie qu'on m'avait expliqué due à une usure prématurée de mes cartilages articulaires. Je me rappelle d'ailleurs que dès l'instant même de l'injection dans la gencive, la douleur d'arthrose cervicale s'améliora significativement.

Je peux téléphoner sur un téléphone fixe à ceux qui voudraient vérifier l'authenticité de mon témoignage. odile.hargas@yahoo.fr

Odile Hargas.

 

 

Commentaires du Dr Darmon.

 

J'ai découvert ce genre de traitement en échangeant avec des dentistes suisses allemands qui se sont aperçus que même lorsque les dents dévitalisées sont extraites, elles laissent persister une mémoire toxique dans l'os qui les contenaient.

L'étude de la radiographie panoramique dentaire ne montrait pas de corps étranger dans la zone douloureuse, ce qui est l'indication d'une injection. La zone où s'est faite l'injection était une cavitation osseuse douloureuse et cette injection a pu éviter au patient une opération de curetage de l'os. Cette cavitation douloureuse provoquait à distance une douleur d'arthrose mais il faut savoir que même lorsque les cavitations ne sont pas douloureuses, elles peuvent aussi provoquer des problèmes à distance, divers et variés. Ce domaine de la thérapeutique est assez subtil quand les zones osseuses ne sont pas douloureuses car il faut alors faire une écoute énergétique pour déterminer les zones osseuses toxiques. Ce domaine qui est surtout une conséquence des dents dévitalisées pourrait bien constituer la clef de nombreuses douleurs du corps et de nombreux problèmes de santé d'aujourd'hui, un jour on le comprendra. Mais avant de s'occuper de ces mémoires toxiques, encore faut-il déjà comprendre qu'il faut commencer par enlever les dents dévitalisées, ce que depuis un siècle la civilisation occidentale ne semble toujours pas comprendre, pour son plus grand malheur. Certains pourraient trouver cela trop extrémiste de dire d'enlever les dents dévitalisées mais quand on perd la santé et qu'on prend conscience qu'on l'a perdu à cause de ses dents dévitalisées, on se rend compte alors que d'avoir voulu garder des dents à tout prix quitte à les dévitaliser était la véritable attitude extrémiste. Et cela même si c'est une pratique généralisée de toute une civilisation qui va ainsi à sa ruine.

 

Depuis quelques temps, environ six mois, je commençais à avoir mal à l'épaule sans raison. Comme j'ai horreur de me soigner, en général j'attends que ça passe tout seul ou bien je fais un peu de médiation en envoyant de la chaleur dans la zone malade. Il est bien sûr hors de question que je prenne le moindre médicament chimique, je ne tiens pas à avoir une maladie grave ensuite. Mais là ça ne passait pas. Alors je me suis fait une injection comme à celle décrite dans ce texte. C'est environ la quinzième que je devais me faire dans la bouche et la quatrième ou cinquième pour cette dent. La douleur de l'épaule a complètement disparue au bout de deux mois. J'ai fait cette injection là où une dent dévitalisée avait été enlevée il y a environ quinze ans. La douleur de l'épaule n'était pourtant arrivée que ces derniers mois. Il m'est arrivé de soigner de nombreuses affections grâce à cette injection, parfois même de très graves. Mais il faudra bien encore un demi siècle avant que la dentisterie française s'y intéresse. De toutes façons, il faut d'abord penser à enlever les dents dévitalisées, ce qui n'intéresse encore quasiment personne en France alors qu'on le sait depuis déjà plus d'un demi siècle aussi. .

 

 

Ces deux exemples me montrent qu'on paiera pendant longtemps l'erreur d'avoir laissé introduire en nous de la mort avec la dent dévitalisée, même après les avoir enlevé et cela même si c'est bien sûr la première chose à faire rapidement. Plus longtemps on les garde, plus notre organisme subira des atteintes qui sont parfois irréversibles. Mais il y a pire que les dents dévitalisées, il y a le nucléaire, ne l'oublions jamais et là aussi plus vite nous agirons plus Dieu nous sera reconnaissant, je vous assure, d'œuvrer pour préserver sa création....

 

 

 

 

Fin. Dr Bruno Darmon , chirurgien dentiste.

Partager cet article

Repost 0
Published by dents-devitalisees